1. Home
  2. Architectes
  3. Biographie
  4. Rem Koolhaas - OMA

Rem Koolhaas - OMA


Biographie

Rem Koolhass (1944), fils du célèbre écrivain Anton (1912-1992), est l’un des architectes contemporains les plus célèbres et influents. Il passe le début de sa jeunesse en Indonésie et fréquente grâce à son père les cercles littéraires et artistiques d’Amsterdam.
Avant d’obtenir son diplôme d’architecture à Londres en 1972, il travaille comme journaliste et écrit des scénarios pour le cinéma. Il complète son éducation auprès d’O.M. Ungers à l’Université de Cornell à Ithaca, N.Y.

Après avoir travaillé comme chercheur à l’Iuas de New York (sous la direction de Peter Eisenman), Rem Koolhass fonde l’OMA (Office for Metropolitan Architecture) en 1975, soulignant dès le début « les aspects programmatiques de l’architecture, plutôt que ceux formels ou strictement morphologiques » (Van Dijk).

Souvent rapprochée du déconstructionnisme et « tout en restant surtout débitrice du modernisme », l’architecture de Rem Koolhass naît « de programmes fonctionnels articulés qui ne renoncent pas à manifester toute leur complexité dans l’articulation volumétrique et distributive, ayant largement recours à la technologie la plus innovante » (Treccani), avec des résultats souvent éclectiques et spectaculaires.

« Leader d’une génération extraordinairement irrévérencieuse d’architectes hollandais, il est en mesure, grâce à son esprit vif et sa brillance conceptuelle, de faire “chanter” un édifice » (J. Carter Brown).
Rem Koolhass connaît la célébrité en 1978 avec la publication de l’essai Delirious New York (1978), où il essaye d’expliquer théoriquement « comment il a été possible qu’une ville comme New York, qui n’a pas été planifiée, soit devenue la quintessence de la contemporanéité » (Domus).

Comme réponse à ces interrogations urbanistiques, l’auteur suggère en synthèse « que le développement architectural de Manhattan a été un processus organique créé à travers une variété de forces culturelles. Ainsi, New York et d’autres grandes villes ont fonctionné comme métaphore de l’expérience contemporaine » (Enc. Britannica).

L’année 1978 est importante pour l’architecte en raison de la réalisation du projet d’agrandissement du parlement de La Haye (en collaboration avec Zaha Hadid) qui lui ouvre les portes de différents projets d’état.
Entre 1981 et 1988, il réalise le plan urbain du quartier résidentiel IJ-Plein à Amsterdam, comptant 1375 appartements, un centre social et une école.

Dans son projet du parc de la Villette (55 hectares au nord de Paris, 1982), Rem Koolhass démontre que « son programme artistique est basé sur la nécessité de combiner l’instabilité programmatique avec la spécificité architecturale ».
D’autres projets suivent comme le théâtre national de danse de La Haye (1987) ; le complexe résidentiel à haute densité Nexus Housing à Fukuoka au Japon (1991), composé de 24 maisons individuelles, chacune dotée de trois étages ; le Kunsthal Museum à Rotterdam (1992).

Dans le masterplan de Lille (1988-1994), il redessine le centre-ville, de la rue principale aux boutiques, jusqu’au palais des Congrès (Congrexpo).
L’une de ses œuvres majeures est la Maison à Bordeaux (1998), meilleur design de l’année pour la revue Time, décrite par l’auteur « comme trois maisons, l’une sur l’autre ». Elle devait répondre aux besoins d’un couple dont le mari est resté paralysé après un accident.
Dans le projet, la partie la plus basse est « semblable à une caverne, pour la vie intime de la famille, la “maison supérieure” est divisée en espaces pour le couple et espaces pour les enfants. Au milieu se trouve une pièce en verre presque invisible à moitié à l’intérieur, à moitié à l’extérieur (...) qui est en réalité une plate-forme à mouvement vertical fonctionnant comme un ascenseur et permettant au mari d’accéder à tous les niveaux (...). Une paroi de l’ascenseur est une surface remplie d’étagères qui lui permet d’accéder aux livres dont il a besoin pour son travail ».

Au cours des dernières décennies, il a conçu de nombreux projets pour des édifices de grandes dimensions, comme le montre le volume de 1996 S, M, L, XL où Rem Koolhass rassemble tous les projets d’OMA ainsi que des écrits théoriques sur les problématiques de l’urbanisme.

En 2000, il remporte le Prix Pritzker où il est défini comme un architecte totalement « en syntonie avec le futur (...), un prophète d’une nouvelle architecture moderne ». Ainsi, il n’est pas surprenant de voir le Musée d’Art moderne consacrer deux expositions à son œuvre.
Le jury du Prix Pritzker considère également l’importance du corpus d’essais et de vulgarisation de Koolhass, au point que la justification du prix explique qu’il est célèbre autant pour ses livres, ses plans et ses explorations académiques que pour ses édifices.

Après le Pritzker, l’OMA s’occupe de nombreux projets internationaux comme l’Hermitage Guggenheim à Las Vegas (2001), la Maison de la musique à Porto (2003) ; la Galerie Malingue à Hong Kong (2010) ; le centre de la télévision chinoise à Pékin (2012) ; le Musée de la Fondation Prada à Milan (2015) ; le palais de justice de Lille (2017) ; la tour Innovationen à Stockholm (2019).
 
Rem Koolhass ouvrages et projets célèbres
 
- New Museum (con S. Shigematsu), New York (USA), in corso
- UIC Center for the Arts, Chicago (USA), in corso
- Torre Innovationen, Stoccolma (Svezia), 2019
- Allestimento mostra “Dior: From Paris to the World” - Dallas Museum of Art, Dallas (USA), 2018
- Light installation “2020 SS Prada Man's Show”, Shangai (Cina), 2019
- Palazzo di Giustizia, Lilla (Francia), 2017 - in corso
- Post Houston, Houston (USA), 2016 - in corso
- Museo di Fondazione Prada, Milano (Italia), 2015
- Shenzhen Stock Exchange, Shenzhen (Cina), 2013
- Grattacielo - Sede CCTV (China Central Television), Pechino (Cina), 2012
- Progetto Parc des Expositions, Tolosa (Francia), 2011
- Edouard Malingue Gallery, Hong Kong, 2010
- Dee and Charles Wyly Theater, Dallas (USA), 2009
- Prada Transformer, Seul (Corea del Sud), 2008
- Serpentine Gallery Pavilion (con C. Balmond), Londra (Gran Bretagna), 2006
- Casa da Musica, Porto (Portogallo), 2005
- Leeum Museum, Seul (Corea del Sud), 2004
- Boutique Prada, New York e Los Angeles (USA), 2001-2004
- Ambasciata olandese, Berlino (Germania), 2003
- Masterplan Zollverein, Essen (Germania), 2002
- Hermitage Guggenheim, Las Vegas (USA), 2001
- Casa a Bordeaux (Francia), 1998
- Educatorium - Università di Utrecht (Olanda), 1997
- Masterlan Euralille, Lilla (Francia), 1994
- Kunsthal Museum, Rotterdam (Olanda), 1992
- Complesso residenziale Nexus, Fukuoka (Giappone), 1991
- Progetto urbanistico del quartiere residenziale IJ-Plein, Amsterdam (Olanda), 1988
- Teatro Nazionale di Danza, L’Aia (Olanda), 1987
- Progetto del Parc de la Villette, Parigi (Francia), 1982
 
Site officiel
 
www.oma.eu

Autres Articles: Rem Koolhhas

Autres Articles: OMA


Autres Articles

01-07-2022

Atelier(s) Alfonso Femia Requalification et design d'intérieur nouvelle Banque Ersel à Milan

Le nouveau siège de la Banque Ersel imaginé par l'Atelier(s) Alfonso Femia,...

More...

30-06-2022

Studio Saxe The Atrium House vivre en connexion avec le paysage

Au Costa Rica, le cabinet dirigé par l'architecte Benjamin G. Saxe a conçu une...

More...

29-06-2022

Les lauréats du Premio Architettura Toscana 2022

À Florence, à la Palazzina Reale, s'est déroulée le 15 juin la...

More...



×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature