21-09-2016

Vector Architects et la Seashore Library sur la plage (Chine)

Vector Architects,

Chen Hao, Xia Zhi,

Cina,

Bibliothèques,

Ciment,

Lauréat du prix Archmarathon, la Seashore Library est l'un des ouvrages les plus surprenants de Vector Architects. Un bloc de béton situé sur la plage de Beidaihe New District en Chine : telle est la réflexion de Vector Architects sur le rapport entre paysage et architecture.



Vector Architects et la Seashore Library sur la plage (Chine)

Les photos de la Seashore Library de Vector Architects évoquent les récits d’îles désertes, de pirates, d’épaves de gros bateaux échoués sur des rivages inhabités. Bien que récemment construit, l’ouvrage semble faire partie du paysage depuis de nombreuses années, comme si les intempéries, le déchaînement du vent, le déferlement des vagues et le soleil l’avaient fait surgir du sol. Malgré son nom onirique et surréel de « bibliothèque sur la plage », le bâtiment se distingue en réalité par une absence totale de conflit visuel : grâce à un choix harmonieux de matières, au développement de la composition et à l’exploitation de l’espace, l’ouvrage s’intègre sur son site sans susciter aucune réaction de rejet.
La Seashore library de Vector Architects fait partie d'un complexe touristique résidentiel construit sur la Bohai Bay du Beidaihe New District. Le projet immobilier est complété par des structures de culture et de loisirs, par un hôtel au sein d’un terrain de golf et par un bar-restaurant - tous encore en phase d’étude - et même une chapelle récemment érigée sur la plage, juste en face de l’océan. Tous ces projets sont signés Vector Architects.

En raison de sa couleur et de sa texture, le sable lui-même semble avoir désiré une structure en béton. Il est en effet sublimé par l’empreinte et la rugosité des coffrages en bois ainsi que par la finition naturelle de la matière, qui n’a subi aucun autre traitement. Le béton s'impose avec une forme qui, de loin, semble monolithique. Bien qu’il reste colossal même quand on s’approche, il laisse aussi entrevoir des ouvertures dans la matière : des orifices sur la couverture qui peuvent être ouverts pour améliorer la ventilation mais aussi des fentes dans la paroi ouest de la salle de médiation et dans la paroi est de la plateforme extérieure. Autant de fenêtres permettant de guetter la course du soleil et le rythme de l’océan.
Le « regard » de l’ouvrage est entièrement tourné vers la mer, absorbé dans la contemplation de l’océan à l’instar des lecteurs devant leur livre. Sa structure prend en effet la forme d’un corps en C qui ne s’ouvre que vers l’est, où une façade en verre se décline de trois manières : fragmentée visuellement par dix doubles portes au rez-de-chaussée, prenant la forme d’une baie vitrée complètement ouverte au premier étage et couronnée enfin par un mur en béton translucide. Une attention particulière a été accordée à la construction de ce dernier bloc, développé par Vector Architects de pair avec un petit producteur local qui a réalisé chaque brique à la main. Le but était d’obtenir une certaine transparence atténuant le rayonnement quand le soleil, à son zénith, est le plus chaud. Mais le bloc sert aussi à dissimuler partiellement la structure en acier qui soutient seule le poids de toute la couverture en béton, évitant ainsi des piliers qui auraient interrompu l’ampleur spatiale de la grande salle de lecture.


L’aspect qui met le plus en évidence le caractère imposant de cet espace est la section qui le coupe transversalement et dévoile la courbe qui, depuis la paroi ouest, se poursuit dans le toit, un autre grand C. Cette coupe crée ainsi un interstice dans la couverture qui protège du rayonnement solaire tout en complétant cette coque à l’abri du monde, l’essence même de cette librairie. Le monde habité est encore occasionnellement visible mais reste dehors tandis que la salle de lecture devient une tribune tournée vers le spectacle de l’eau. Les menuiseries et les meubles en bois, essentiels et complémentaires à la structure, définissent et atténuent l’empreinte du béton tout en rappelant l’exemple de Louis Kahn au parlement de Dacca.

Mara Corradi

Architects: Vector Architects
Client: Beijing Rocfly Investment (Group) Co., LTD
Location: Beidaihe New District, Qinhuangdao, China
Architect in Charge: Gong Dong
Project Architect: Chen Liang
Area: 450 sqm
Construction: 2015
Site Architect: Yifan Zhang, Dongping Sun
Design Team: Zhiyong Liu, Hsi Chao Chen, Hsi Mei Hsieh
Structure in concrete cast in place, steel trusses and glass bricks
Furnishing in wood
Photographs ©: He Bin, Chen Hao, Su Shengliang, Xia Zhi

http://www.vectorarchitects.com
www.archmarathon.com

Projet lauréat du prix Archmarathon 2016


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×