30-10-2020

h2o architects réalise pour le MAM un réaménagement renouant avec l’architecture originelle

h2o architects,

S.Chalmeau,

Bâtiments publics, Musees, Architecture et culture,

Marbre,

Réhabilitation,

Le Musée d’Art Moderne a fait l’objet d’un réaménagement dans le cadre duquel un grand nouveau hall est devenu le trait d’union entre les œuvres d’art et les espaces extérieurs.



h2o architects réalise pour le MAM un réaménagement renouant avec l’architecture originelle
L’intérieur et le mobilier du Musée d’Art Moderne (MAM) ont fait l’objet d’un réaménagement renouant avec l’architecture originelle, un édifice datant des années 1930.
Cela faisait longtemps que dans ses travaux - et d’autant plus dans le cadre d’un réaménagement - un cabinet d’architecture ne s’était pas occupé, en plus des structures et des espaces, également du mobilier.
C’est ce qu’a fait le cabinet français h2o architects en s’attelant à réaménager l’intégralité de l’intérieur du MAM afin d’atteindre un résultat digne d’un immeuble moderniste du début du XXe siècle.
Les recherches de h2o sur l’usage de matériaux originaux ainsi que sur la continuité minérale des lieux sont allées de pair avec une analyse approfondie du mobilier en termes formels afin de bien les assortir avec les différentes salles. C’est ainsi que les architectes ont donné naissance, en collaboration avec Studio GGSV, à un mobilier contemporain de style rationaliste n’ayant rien à envier aux meubles d’origine.
En effet, la mise à nu des bétons pour pouvoir les restaurer jusque dans les parties les plus cachées puis leur revêtement à l’aide de matériaux respectant les travertins choisis en 1937 - année de l’inauguration - a représenté une étape décisive pour conférer à l’ensemble une continuité historique respectueuse du passé. Afin que la collectivité puisse bénéficier d’un bâtiment en phase avec son époque, il fallait toutefois aussi trouver le bon emplacement et les bonnes dimensions pour les installations. C’est ainsi que la reconstruction matérielle des moindres recoins du musée s’est avérée non seulement le plus grand défi des architectes mais aussi leur plus grande satisfaction dans la mesure où ils ont ainsi réussi à saisir l’essence la plus intime du lieu. Tout cela notamment en définissant avec soin le style du nouveau mobilier qui se présente sous un aspect monolithique, à la fois simple et élégant. Le mobilier se distingue en d’autres termes par un langage formel qui donne l’impression qu’il arrive tout droit du siècle dernier. Rien de surprenant si les architectes eux-mêmes l’ont rebaptisé le « mobilier fantôme » du fait de la facilité avec laquelle il se fond dans l’environnement.
Entièrement réalisés à la main d’après les dessins des créateurs, les lustres occupent enfin une place de premier plan dans un projet où le style joue un rôle fondamental sans jamais être provocant.


Fabrizio Orsini




The Directorate of Public Construction, Heritage and Architecture of the City of Paris is the client for the refurbishment of the Musée d’Art Moderne de Paris, delivered in September 2019. This institution is part of the network of the fourteen Paris Musées museums.
Client / Contracting owner
City of Paris – Directorate of Public Construction, Heritage and Architecture, Paris Musées,
Musée d’Art Moderne de Paris
Supervision unit: Alpha Contrôle
Health and safety coordination: IPCS.
Design and project management team Architect: h2o architectes;
Furnishings design: Studio GGSV
Structural consultants: Équilibre structure


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature