06-01-2020

Bienvenue 2020. Les meilleures architectures de ces dix dernières années

Santiago Calatrava, Davis Brody Bond, BIG – Bjarke Ingels Group, Zaha Hadid Architects, Snøhetta, MVRDV, Stefano Boeri Architetti,

Milan, New York, États-Unis, Dubai, Binhai, Tianjin, Chine, Billund, Danemark,

Gratte-ciel, Memorial , Musees,

Quelle meilleure occasion que le début d’une nouvelle décennie pour regarder en arrière et redécouvrir les architectures les plus significatives des dix dernières années, entre bilans sur le passé et propositions pour le futur.



Bienvenue 2020. Les meilleures architectures de ces dix dernières années

La nouvelle année apporte avec elle d’inévitables bilans sur le passé et des propositions pour le futur. Dans le domaine qui nous intéresse, cela se traduit par des architectures qui sont devenues des icônes de notre époque et par des projets futurs qui pourraient le devenir. Ces dix dernières années, l’une des architectures les plus significatives pour un public international non spécialisé est le Burj Khalifa de Dubaï, conçu par le studio SOM Skidmore, Owings and Merrill. Le gratte-ciel le plus haut du monde (829,80 m), inauguré le 4 janvier 2010, est sans doute l’un des plus beaux témoignages d’un projet défiant les lois de la physique et prouvant les compétences techniques contemporaines. Il est également l’exemple d’une nouvelle manière de concevoir le développement urbain à travers de véritables villes verticales.
Des bâtiments multifonctions, avec des variations dans l’organisation, la forme et la distribution des espaces intérieurs et extérieurs, où la durabilité environnementale a revêtu ces dernières années une importance fondamentale. Dans cette perspective, le « bosco verticale», gratte-ciel conçu à Milan par l’architecte italien Stefano Boeri et inauguré en 2014, est une icône. Un exemple significatif pour toutes ces constructions qui intègrent l’élément végétal directement dans l’architecture et qui a été reproduit dans d’autres pays. Le « Bosco verticale » de Boeri s’intègre dans la profonde transformation de Milan avec la zone de Porta Nuova et le nouveau quartier CityLife. D’importantes interventions qui ont donné un nouveau visage à la ville et dont font également partie d’autres projets comme celui de la Fondation Feltrinelli de Herzog & de Meuron, la Fondation Prada d’OMA, et la requalification du quartier de la Darsena. Milan a accueilli l’exposition internationale de 2015, ce qui nous emmène vers le présent avec Dubaï où se déroulera l’Expo 2020 « Connecting Minds, Creating the Future » (connecter les esprits, construire le futur). Les trois thèmes de la manifestation (Opportunité, Durabilité et Mobilité) seront développés dans autant de pavillons thématiques. Le studio Foster + Partners a conçu le pavillon dédié à la Mobilité, le studio Grimshaw Architects celui de la Durabilité. Enfin, le pavillon de l’Opportunité sera signé par le studio BIG (Bjarke Ingels Group) .

Bjarke Ingels est certainement l’un des architectes les plus populaires de ces 10 dernières années. Ses architectures, à la forme et aux fonctions innovantes, se sont imposées sur la scène mondiale, comme le nouvel incinérateur de Copenhague, l'Amager Resource Center-Copenhill, qui comprend une piste de ski sur le toit officiellement inaugurée le 4 octobre 2019. BIG s’est également occupé du projet de la LEGO House à Billund au Danemark, le siège de l’historique marque de jouets qui de près rappelle la forme des célèbres briques. Toujours dans le domaine des architectures évoquant des mondes fantastiques, comment ne pas penser à la Tianjin Binhai Library en Chine conçue par MVRDV et inaugurée en 2017. Avec les lignes sinueuses et dansantes de ses étagères, elle est immédiatement devenue une icône de la bibliothèque du futur. Parmi les bâtiments emblématiques, on peut également citer les projets réalisés à New York pour remplir le vide architectural et social représenté par Ground Zero et inaugurés entre 2014 et 2016 : l’Oculus - World Trade Center Transportation Hub conçu par Santiago Calatrava et le 9/11 Memorial Museum de Davis Brody Bond dont le pavillon d’entrée a été imaginé par Snøhetta. Ces dix dernières années, d’importantes figures de l’architecture mondiale nous ont quittés : Bob Noorda en 2010, Oscar Niemeyer et Gae Aulenti en 2012, Henning Larsen (2013), Hans Hollein (2014), Bob Venturi (2018), Alessandro Mendini et Charles Jencks (2019), sans oublier Zaha Hadid disparue en 2016 qui a signé certaines des plus emblématiques architectures de ces années, du Musée Maxxi de Rome à la Capitainerie du port d’Anvers et au Centre Culturel Heydar Aliyev de Bakou, sans oublier le Messner Mountain Museum Corones et la gare pour la ligne à grande vitesse Afragola-Naples pour citer deux exemples d’architecture italienne. .

(Agnese Bifulco)


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature