05-02-2021

449 Architectures participant au Mies van der Rohe Award

Grafton Architects, NL Architects + XVW architectuur, BIG – Bjarke Ingels Group, COBE, Lacaton & Vassal architectes,

Barcelone, Espagne,

Housing, Centre Culturel,

Mies van der Rohe Award,

Les 449 architectures participant à l'European Union Prize for Contemporary Architecture – Mies van der Rohe Award 2022 ont été dévoilées le 2 février. On recense 279 villes dans 41 pays, pour 514 cabinets d'architectes en lice au plus grand prix d'architecture de l'Union Européenne, décerné par la Commission Européenne et par la Fundació Mies van der Rohe. Pour la première fois, des œuvres originaires d'Arménie, de Moldavie et de Tunisie concourent au prix.



449 Architectures participant au Mies van der Rohe Award

La pandémie du Coronavirus, les restrictions liées aux voyages et aux déplacements en raison de la situation d'incertitude internationale qui perdure ont entraîné la suspension et la réorganisation d'évènements dans le monde entier ; le Mies van der Rohe Award, le plus grand prix d'architecture de l'Union Européenne a dû, lui-aussi, réadapter son calendrier et reporter l'évènement d'un an, pour permettre une évaluation en toute sécurité des projets participants. La liste des 449 architectures participant au prix européen a été dévoilée le 2 février et c'est désormais un travail de longue haleine qui attend le jury. Au fil des prochaines étapes de sélection (automne 2021 et hiver 2022), le nombre de participants diminuera petit à petit, pour arriver dans un an, en février 2022, à seulement cinq finalistes. En effet, l'annonce du lauréat et la cérémonie de remise des prix ne se dérouleront qu'au printemps 2022 dans le célèbre Pavillon Mies van der Rohe de Barcelone à l'occasion de l'EU Mies Award Day et du vernissage de l'exposition itinérante consacrée aux œuvres sélectionnées.

C'est en présentant la liste interminable des participants au prix que la directrice de la Fundació Mies van der Rohe, Anna Ramos, a affirmé que le prix de l'Union Européenne prouve que « la qualité peut être perçue différemment, mais qu'elle doit toujours être en rapport avec les défis actuels d'environnement et rendre les villes et infrastructures plus durables et résilientes ». Le nombre élevé d'œuvres participant au prix nous offre un intéressant aperçu de l'état de l'architecture européenne, en prenant également en compte le fait que certaines œuvres ont été exécutées en pleine pandémie et que beaucoup ont été commandées pendant la période de crise économique mondiale 2007-2012.
La première donnée mise en lumière est le type de constructions. Pour la première fois, le pourcentage de logements individuels représente le plus grand nombre d'œuvres commandées et construites, suivi du logement collectif et des infrastructures éducatives. Il y a donc eu un net dépassement de la conception et construction des édifices culturels tels que les musées, les théâtres, les galeries et les centres de congrès, au profit des complexes résidentiels. Une donnée nullement surprenante, notamment si on la compare aux résultats des dernières éditions du prix. En effet, en 2019, les cabinets d'architectes Lacaton & Vassal architectes, Frédéric Druot Architecture et Christophe Hutin Architecture avaient été récompensés pour le projet Transformation of 530 dwellings Grand Parc Bordeaux. Confirmant toutefois une tendance qui se dessinait déjà en 2017, lorsque le lauréat du Mies Van der Rohe Award fut le projet de rénovation du complexe résidentiel deFlat Kleiburg d'Amsterdam, imaginé par les architectes NL Architects et XVW architectuur.
Les conséquences de la pandémie de Covid-19, n'ont donc fait que renforcer une tendance déjà dessinée tout comme la conscience du besoin d'une haute qualité des logements et des lieux où l'on passe la plupart de son temps. Il ressort de la liste des œuvres d'autres données intéressantes comme la croissance de projets dérivés de la régénération du patrimoine bâti existant. Il s'agit donc d'extensions, de transformations, de restaurations, de réutilisations etc. équivalents à un quart du nombre total d'architectures participantes, avec des pourcentages très élevés dans certains pays comme l'Irlande où il est équivalent à 62 % des projets ou de la Belgique, où plus de 50 % des nouvelles architectures est le fruit de la transformation de l'existant. Si l'on entre davantage dans le détail des cabinets d'architectes, le cabinet ayant le plus de projets participant au prix est BIG Bjarke Ingels Group (Copenhague) avec 4 œuvres, suivi de COBE (Copenhague), DO Architects (Vilnius), Grafton Architects (Dublin) et Helen & Hard (Oslo et Stavanger).

(Agnese Bifulco)


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature