19-03-2021

Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal Pritzker Architecture Prize 2021

Lacaton & Vassal architectes,

Laurent Chalet, Philippe Ruault,

Bordeaux, France,

Housing, Condos,

Pritzker Architecture Prize,

Le 16 mars, Tom Pritzker, président de la Hyatt Foundation, promotrice du prix, a annoncé que les architectes français Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal étaient les lauréats de l'édition 2021 du Pritzker Architecture Prize, considéré à l'échelle mondiale comme le Nobel de l'architecture. Une annonce accueillie favorablement par le public ; il a en effet été reconnu à Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal le mérite d'une architecture qui améliore la vie de ses usagers, qui est soucieuse des urgences sociales autant que des urgences environnementales et climatiques.



Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal Pritzker Architecture Prize 2021

Après Yvonne Farrell et Shelley McNamara, lauréates en 2020, c'est une nouvelle fois un duo qui se voit remettre le plus prestigieux prix international pour l'architecture, considéré comme le Nobel de cette discipline. Il s'agit des architectes Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal, fondateurs en 1987 à Paris du cabinet du même nom, dont le travail a été salué par le Pritzker Architecture Prize 2021. L'annonce a été faite le 16 mars par Tom Pritzker, président de la Hyatt Foundation, promotrice de l'évènement annuel.
La victoire de Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal a été accueillie très favorablement par le public. Il a en effet été reconnu aux deux concepteurs français le mérite d'une architecture qui améliore la vie de ses usagers, qui est soucieuse des urgences sociales autant que des urgences climatiques et environnementales. Une appréciation que l'on peut également lire dans les motifs du jury, présidé par l'architecte Alejandro Aravena, où l'on souligne la façon dont l'approche architecturale de Lacaton et Vassal a renouvelé l'héritage du modernisme avec des projets qui répondent aux nouvelles urgences de notre temps «grâce à un sens aigu de l'espace et des matériaux qui engendre une architecture aussi solide dans ses formes que dans ses convictions, aussi transparente dans son esthétique que dans son éthique ».

La collaboration professionnelle entre Anne Lacaton (1955) et Jean-Philippe Vassal (1954) commence à la fin des années 70 lorsqu'ils sont tous deux étudiants à l'École Nationale Supérieure d'Architecture et de Paysage de Bordeaux, et se poursuit au Niger. Une expérience fondamentale, que les architectes ont définie de « deuxième école d'architecture ». Toujours au Niger, les deux architectes réalisent leur premier projet ensemble : une cabane de paille construite avec les branches des arbustes locaux.
Ils ont tiré de cette expérience ce qui est devenu le mantra de leur cabinet, à savoir ne rien démolir que l'on puisse récupérer, proposer de nouvelles possibilités pour l'existant et le rendre durable.
« Le préexistant a de la valeur si l'on prend le temps et si l'on fait l'effort de le regarder attentivement » affirme Anne Lacaton. Des idées que les architectes appliquent constamment à chacun de leurs projets : logements privés et logements sociaux, institutions culturelles et académiques, espaces publics et planification urbaine.
Les mots d'Anne Lacaton décrivent avec simplicité l'idée d'architecture du cabinet et leur mission professionnelle : « une bonne architecture est ouverte - ouverte à la vie, ouverte pour renforcer la liberté de chacun, où chacun peut faire ce qu'il doit faire », et poursuivant « elle ne doit pas être démonstrative ou imposante, mais elle doit être quelque chose de familier, d'utile et de beau, avec la capacité pour soutenir tranquillement la vie qui s'y déroulera ».
Une idée d'architecture que l'on retrouve ponctuellement chez « Transformation of 530 dwellings Grand Parc Bordeaux », le projet réalisé avec Frédéric Druot Architecture et Christophe Hutin Architecture, lauréat du Mies Van Der Rohe Award 2019. Il s'agit de la rénovation d'un complexe résidentiel construit dans les années 1960 avec 530 appartements. Les architectes sont parvenus à transformer les espaces en améliorant sensiblement leur qualité et l'apport en lumière naturelle grâce à des balcons et des jardins d'hiver, sans faire monter les coûts d'intervention et, par conséquent, les loyers, mais surtout en minimisant les désagréments pour les habitants. En accordant ainsi une attention particulière à la connaissance aussi bien des matériaux et des espaces existants et à concevoir, qu'aux dynamiques sociales qui animaient le complexe.

(Agnese Bifulco)

Images courtesy of courtesy of the Pritzker Architecture Prize, photos by Philippe Ruault

Lacaton & Vassal architectes - France: http://lacatonvassal.com/


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature