27-11-2020

BIG, ICON et SEArch+ imaginent des bâtiments imprimables en 3D pour construire des logements sur la lune

BIG – Bjarke Ingels Group,

MVRDV,

Luna, Moon,

Bureaux, Housing, Futuribile,

Ciment, Minerali,

Masterplan,

La technologie d’impression en 3D pourrait permettre aux architectes de construire des logements sur la lune



BIG, ICON et SEArch+ imaginent des bâtiments imprimables en 3D pour construire des logements sur la lune
La technologie d’impression en 3D pour le secteur du bâtiment permettra peut-être de construire des logements sur la lune et de faire de l’homme la première espèce interplanétaire.
La conquête de l’espace par l’homme se poursuit et grâce au SBIR (Small Business Innovation Research) - qui inclut des financements de la NASA - des entreprises comme ICON, SEArch+ et BIG ont pu élaborer un projet à même de rendre possible la vie sur la lune.
Le plus gros problème concernant la construction sur le satellite le plus connu du système solaire réside cependant dans la difficulté à trouver des matériaux sur place afin de ne pas avoir à les transporter depuis la Terre. Une imprimante 3D pourrait donc être la seule solution de construction de logements que l’homme pourrait exporter sur la lune.
Dans la pratique, le projet a vu le jour en 2018, date du lancement par la NASA du 3D Printed Habitat Challenge, un concours organisé pour trouver la meilleure technologie possible à cette fin et remporté par ICON qui réalisait déjà des bâtiments simples imprimés en 3D pour les classes sociales américaines les moins aisées. La première maison imprimée en 3D autorisée par le gouvernement américain est précisément née cette année-là. Cet ouvrage a ouvert la voie à l’apparition au Mexique de la première communauté humaine habitant dans des maisons réalisées par impression en 3D, d’où l’idée d’en construire d’autres à Austin au Texas pour les sans-abris de la région.
S’agissant de travaux préliminaires, tous les détails de ce projet digne d’un roman de science-fiction ne sont pas encore connus. En particulier, plusieurs questions restent ouvertes, par exemple la façon de transporter les imprimantes 3D, d’extraire et de sélectionner sur place les matériaux de construction et surtout de choisir les liants à utiliser pour obtenir le mélange de ciment nécessaire à la réalisation des parements des murs. Les réponses sont encore top secrètes. Il est certain toutefois que l’expérience acquise par SEArch+ dans le cadre de ses recherches pour bâtir des habitations sur Mars ainsi que le caractère fascinant du sujet donneront indéniablement naissance à une nouvelle manière de concevoir et de construire les logements dans l’espace… et pourquoi pas aussi sur Terre.




Fabrizio Orsini


Credits
BIG
SEArch+
Images by BIG

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature