10-09-2020

Richard Rogers quitte Rogers Stirk Harbour + Partners après 40 ans d'architecture

Rogers Stirk Harbour + Partners,

Madrid, Londres, Paris, Strasbourg,

Centre Culturel, Aeroports, Bureaux,

Pritzker Architecture Prize, Riba Stirling Prize,

L'architecte Richard Rogers s'est retiré du conseil d'administration du cabinet Rogers Stirk Harbour + Partners à quelques semaines de son 87e anniversaire. Il l'avait fondé il y a plus de 40 ans et, dans 2 ans, son nom sera enlevé de celui du cabinet. C'est ainsi que se conclut formellement la carrière du célèbre architecte qui avait conçu des ouvrages comme le Centre Pompidou (avec Renzo Piano et Gianfranco Franchini) de Paris, le Lloyd's de Londres, le Palais de la Cour Européenne des Droits de l'Homme de Strasbourg et, toujours à Londres, le Millennium Dome ou The O2, la structure tendue de la péninsule de Greenwich.



Richard Rogers quitte Rogers Stirk Harbour + Partners après 40 ans d'architecture

Le 23 juillet 2020, l'architecte italo-britannique Richard Rogers a fêté ses 87 ans. Quelques semaines auparavant, il avait annoncé qu'il se retirait du conseil d'administration et, le 28 août, il a conclu officiellement son rôle au sein du cabinet d'architectes Rogers Stirk Harbour + Partners (RSHP). Un cabinet que Rogers avait fondé il y a plus de 40 ans, plus précisément en 1977, sous le nom de Richard Rogers Partnership, devenu par la suite Rogers Stirk Harbour + Partners en 2007. À présent, il reste une dernière étape : le retrait du nom Rogers de celui du cabinet. Une étape qui, conformément aux clauses figurant dans l'acte de fondation du cabinet, aura lieu dans les 2 prochaines années et qui a été fortement souhaitée par Rogers. En effet, l'architecte a déclaré qu'il voulait éviter ces situations où le nom d'un cabinet reste lié à quelqu'un mort depuis plus de 100 ans. Les projets en cours et à venir de RSHP seront désormais entre les mains des architectes Ivan Harbour et Graham Stirk, partenaires Senior du cabinet qui ont partagé avec Richard Rogers plus de trente ans d'architecture. Avec eux, dix autres partenaires, dont cinq nommés en 2016 et tous d'accord pour maintenir la continuité et la cohérence avec l'éthique et la pensée qui a guidé les projets réalisés par le cabinet et par l'architecte Richard Rogers.
Pionnier dans les années 60 de celle qui fut définie d'architecture High-tech, Rogers s'est bâti une grande renommée internationale avec le projet du Centre Pompidou de Paris, un concours de conception remporté en 1971 avec les architectes italiens Renzo Piano et Gianfranco Franchini. Après cet ouvrage emblématique, source d'inspiration et référence pour les autres générations d'architectes, s'ensuivront d'autres ouvrages de haute importance tels que le bâtiment pour le Lloyd's de Londres (1986), le bâtiment de la Cour Européenne des Droits de l'Homme à Strasbourg (1995), le Millenium Dome, la structure tendue réalisée à Londres sur la péninsule de Greenwich pour les célébrations du nouveau millénium et bien d'autres encore.
Richard Rogers part en effet en retraite après plus de soixante ans d'activité, ponctuée d'importants succès professionnels et personnels. En 1991, il a été nommé chevalier par la reine Élisabeth II et, en 1996, il remporte le titre nobiliaire de Baron. Dans le domaine professionnel, l'architecte italo-britannique a reçu de nombreux prix nationaux et internationaux, parmi les plus importants, citons : RIBA Royal Gold Medal en 1985, Chevalier de la Légion d'honneur en 1986 et Officier de l'Ordre des Arts et des Lettres en 1995 en France, Praemium Imperiale Prize in Architecture de la Japan Art Association en 2000, Lion d'or à la carrière à la 10e Exposition Internationale d'Architecture de la Biennale de Venise en 2006, Pritzker Architecture Prize, la reconnaissance la plus prestigieuse pour un architecte, en 2007. La plus récente est l'AIA Gold Medal, reconnaissance décernée par l'American Institute of Architects en 2019. Par ailleurs, son cabinet a remporté le RIBA Stirling Prize à deux reprises et a été souvent sélectionné parmi les finalistes du prix, la dernière fois en 2019 avec le projet de la Macallan Distillery and Visitor Experience.

(Agnese Bifulco)

Rogers Stirk Harbour + Partners https://www.rsh-p.com/
Images courtesy AIA and Rogers Stirk Harbour + Partners
Images courtesy of RIBA, photo by © Mark Power, © Joas Souza


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature