1. Home
  2. Architectes
  3. Biographie
  4. Luca Molinari

Luca Molinari


Biographie

Critique et historien de l’architecture, Luca Molinari (1966) est diplômé de la faculté d’architecture de Milan (1992), après des périodes de travail et d’études à la faculté d’architecture TU Delft aux Pays-Bas et à l’ETSAB à Barcelone.
En 1993, il obtient son doctorat à la Faculté de Delft, avec un travail de recherche sur Ernesto Nathan Rogers et sur la culture architecturale italienne de l’après-guerre.

Très actif dans le domaine académique et informatif depuis les années 90, Molinari organise des ateliers et des conférences dans de nombreux établissements institutionnels et universitaires. À noter d’ailleurs son rôle, à durée définie, de professeur associé d’histoire de l’architecture contemporaine à la Faculté d’architecture Vanvitelli de Naples ; directeur de l’école de design NABA, Nouvelle Académie des Beaux-Arts (2005-06) ; coordinateur du Master of Interior Design (NABA, 2007-2011) et conseiller du Master « Proyecto de Arquitectura e Realidad Contemporanea » à la Escuela Técnica Superior de Arquitectura, Université de Séville.

Il a également été professeur invité à la Cornell University of Architecture, Art, and Planning de Rome ; à la Fondazione Fotografia Modena ; à l’Académie des Arts à Guangzhou (2006) et à l’Université de Camerino-Ascoli (2000-2004).
Son activité de théoricien et de critique est constante dans le domaine éditorial : depuis 1995, il est responsable éditorial du secteur Architecture et Design aux éditions Skira.
Au fil des années, il a travaillé avec de nombreux magazines italiens et étrangers, dont Corriere della Sera, La Stampa, AD, Domus, Area, Lotus, Abitare, Ottagono, Il progetto, Archis, The Plan, A+U. Depuis 2015, il tient la chronique hebdomadaire d’architecture du magazine L’Espresso.

De 2001 à 2004, il a été directeur scientifique des sections d’architecture et d’urbanisme de la Triennale de Milan et membre de son comité scientifique. Au cours de son expérience à la Triennale, il a été responsable de la première réédition de la Médaille d’Or pour l’Architecture (2003), de la Festa per l’Architettura (2004) et de la série de rencontres Chantiers ouverts (Cantieri aperti) (2004-2005).
De 2000 à 2006, il a été directeur scientifique de la Fondation Piero Portaluppi où il a participé à la réorganisation des archives, en complétant la première grande exposition personnelle et le catalogue sur le grand architecte italien Piero Portaluppi. Linea errante nell’architettura italiana (Triennale de Milan, 2003).

En 2009, avec l’architecte Anna Barbara, il fonde Viapiranesi srl, un cabinet multidisciplinaire de services et de planification stratégique. Il collabore avec de nombreux organismes publics et privés. À noter d’ailleurs son rôle de responsable scientifique en architecture et urbanisme de la Triennale de Milan (2001-2004). Au Palais Royal de Naples, il est responsable des Annales de l’architecture (2006-2007).
La répétition de la célèbre exposition pionnière sur le Made in Italy Environments and Counter environments a eu un grand impact médiatique. Italy: The New Domestic Landscape (organisée au MoMA en 1972), dont Molinari a été le commissaire avec Peter T. Lang et Mark Wasiuta.

En 2015, Luca Molinari a fondé son propre cabinet à Milan, avec l’aide d’une équipe de professionnels ayant une expérience multidisciplinaire et fournissant des services intégrés sur mesure de conception du contenu, conseil, curatelle, processus de sélection, planification, coordination et gestion de projets et de processus dans le domaine de l’architecture et de la culture des projets.
Les solutions de design se traduisent principalement par des salons, des expositions et des événements, des concours d’architecture et d’urbanisme, ainsi que par des livres et des publications.
La mission du cabinet Molinari est de « fournir des outils durables en mesure de promouvoir et de partager les connaissances ; de concrétiser les visions et les besoins dans le domaine de l’habiter contemporain ; de « construire » la conscience ; de donner la parole, une identité et de la qualité aux lieux et aux territoires urbains ».

Depuis 2012, il est également membre du Conseil supérieur du patrimoine culturel et paysager, organe consultatif du Ministère pour les Biens et Activités culturels.
Dans son activité éditoriale très dense, Molinari a analysé la forme du design urbain et le développement de l’architecture dans différents volumes et quelques réimpressions. Pour Skira, il a édité les monographies sur Calatrava (1998), Fuksas (2005, traduite en plusieurs langues), Tadao Ando (2009).

Parmi les prix pour sa recherche, sa critique et sa promotion de la culture architecturale : le Prix Ernesto N. Rogers (2006, Xe Exposition internationale d’architecture), le Prix Jean Tschumi (Congrès UIA, 2008) et le titre d’« Académicien du Mérite » décerné par l’Académie des beaux-arts de Pérouse (2016).
 
Luca Molinari projets : curatelles, expositions et aménagements
 
- Talking Head (mostra fotografica) - Galleria Casa degli Atellani, Milano (Italia), 2019
- The Far/o/ther Architecture (mostra) - Akbank Sanat Gallery, Istanbul (Turchia), 2019
- The Egg. dieci notti (installazione) - Teatro Dal Verme, Milano (Italia), 2018
- Divina sezione. L'architettura italiana per la Divina Commedia (mostra) - Reggia di Caserta e Palazzo Trinci, Foligno (Italia), 2018
- Historical Promiscuites. Works by Nathaniel Furman (mostra personale) - Fuorisalone, Milano (Italia), 2018
- Acqua, luce, benessere. Un’architettura alpina contemporanea (mostra) - Triennale di Milano (Italia), 2018
- La Città e l’Acqua. Un laboratorio verso il futuro (rassegna) - Arsenali Repubblicani - II Biennale di Architettura di Pisa (Italia), 2017
- SpazioFMG per l'Architettura (rassegna di eventi), Milano (Italia), 2007-2017
- Triennale Design Day, Baku (Azerbaigian), 2017
- San Pellegrino Flagship Factory (content design, processi di selezione, coordinamento), 2016-2017
- Environments and Counter environments. Italy: The New Domestic Landscape MoMA 1972 (mostra evento, con Peter Lang e Mark Wasiuta), New York (USA); New York (USA) 2009, Basilea (Svizzera) 2010, Barcellona (Spagna) 2011, Stoccolma (Svezia) 2011, Chicago (USA) 2013
- Check-in-architecture, Torino; Venezia (Italia), 2008
- Sustainab.Italy - Festival dell'Architettura, Londra (Regno Unito), 2008
- Annali dell’architettura, Palazzo Reale, Napoli (Italia) 2006-2007
- Antinapoli, Napoli (Italia) 2005
- Festa dell'Architettura - Triennale di Milano (Italia), 2004
- Progetto Portaluppi, Milano (Italia), 2000-2004
- 1^ Edizione della Medaglia d’oro per l’architettura italiana (premio e mostra itinerante) - Triennale di Milano (Italia), 2003
- Effetti Collaterali (mostra) - Triennale di Milano (Italia), 1998-99
- Cantieri aperti (ciclo di incontri) - Triennale di Milano (Italia), 2004-2005
- Le forme del cibo (mostra, con Susanna Ravelli) - Opos, Milano (Italia), 1999
- Santiago Calatrava. Work in Progress - Triennale di Milano (Italia), 1998-1999
- Stalker (mostra) - Opos, Milano (Italia), 1996
 
Site officiel
 
www.lucamolinari.it


Interview

Ce programme est conçu pour aider à jouer, un peu comme les autres programmes de simulation que l'on trouve sur différents sites, avec d'autres matériaux. La chose intéressante est que le laboratoire est aussi un lieu de jeu, un lieu de rencontre entre FMG, qui compte beaucoup sur la recherche et l'approfondissement de matériaux naturels mais de la toute dernière génération, et les concepteurs qui peuvent venir ici, avec toutes les fantaisies, les obsessions et les perversions conceptuelles et technologiques et les réaliser. Ces dalles sont conçues sur de grandes dimensions, elles présentent différentes coupes mais fonctionnent très bien sur les grandes dimensions et ont une grande capacité de performances. Elles peuvent être utilisées aussi bien à l'intérieur, dans le secteur privé ou public, qu'à l'extérieur. Ces dalles peuvent à la fois être décoratives et structurales, recouvrir des façades, devenir de nouvelles formes de revêtement, jouer avec la lumière et avec le corps de l'architecture de façon complètement différente. Nous avons également construit le living au dehors pour montrer le rendement à l'extérieur, le jeu avec la lumière. Vu qu'il s'agit de matériaux naturels, leur possibilité de jouer avec la lumière est extrêmement intéressante. FMG se met donc en quelque sorte sur le devant de la scène, bien qu'en sourdine, de façon apparemment modeste mais avec la fierté de présenter quelque chose d'absolument inédit. Je le répète, c'est un peu bizarre pour ce salon mais en même temps une occasion intéressante et le bon moment pour essayer de relancer le concept d'architecture dans une dimension expérimentale, avec une société qui est tout à fait expérimentale dans sa façon de travailler."

Autres Articles: Luca Molinari


Autres Articles

29-05-2020

Panorama Architecture Campus de recherche MMSH Aix-en-Provence

Le cabinet Panorama Architecture a signé le projet de rénovation et d’extension...

More...

28-05-2020

Gio Ponti Amare l'architettura au Maxxi et les autres expositions : c'est reparti !

Après la mise à l'arrêt de la culture imposée par les mesures visant...

More...

27-05-2020

Piercy&Company 25 Savile Row – siège principal de Derwent London

À Londres, le cabinet d’architecture Piercy&Company a rénové avec soin un...

More...



Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature