16-01-2017

Francisco Pardo, Havre 77, Mexico

Francisco Pardo,

Diana Arnau,

Mexico, Mexique,

Restaurants, Bureaux,

Métallique, Ciment,

Le projet Havre 77, réalisé à Mexico par l'architecte Francisco Pardo en collaboration avec l'architecte Julio Amezcua, est intéressant à la fois comme exemple d'intervention "dans le construit" et comme récupération des "vides" d'un tissu urbain, les “vides” étant considérés comme des espaces totalement ou partiellement libres, qui ont été créés par des catastrophes ou par des guerres.



Francisco Pardo, Havre 77, Mexico

L'architecte Francisco Pardo a réalisé un projet intéressant de restructuration/reconstruction d'un bâtiment, Havre 77, à Colonia Juárez, Mexico.

Le bâtiment, comme tout le quartier, a vécu tour à tour des périodes heureuses et malheureuses. Colonia Juárez est en effet aujourd'hui un quartier central et vital de la ville, un quartier touristique. Au début du XXe siècle, époque à laquelle remonte également le bâtiment qui fait l'objet de l'intervention, ce quartier comptait parmi les plus exclusifs. Habité par la haute bourgeoisie, il a ensuite été détruit par les luttes révolutionnaires et par deux catastrophes naturelles, les tremblements de terre de 1957 et de 1985.
Le projet de l'architecte Francisco Pardo, en collaboration avec l'architecte Julio Amezcua, a pour but de récupérer le bâtiment et de réactiver le tissu urbain. Les architectes construisent "une prothèse idéale" qui remplace la partie détruite. L'utilisation de matériaux comme l'acier et le béton permet une lecture immédiate du nouveau par rapport au préexistant qui est récupéré et conservé comme une zone de déchéance évocatrice.
Le nouveau s'insère aux côtés de l'ancien bâtiment dans la partie supérieure jusqu'à le dominer en couverture et à l'intégrer dans sa structure. Le sens de tout cela est pour l'architecte de changer l'ADN du quartier. L'intention est de récupérer les lots abandonnés grâce à des interventions qui, offrant des soins à la zone fracturée, encouragent également des initiatives dont le but est d'exalter les potentialités de la collectivité, souvent négligées au centre ville.
Le projet a en effet également un revers social/humanitaire étant donné que le nouveau bâtiment restructuré accueille des espaces de cotravail et des bureaux, ainsi que deux restaurants (français et japonais).

(Agnese Bifulco)

Projet: Francisco Pardo Arquitecto, en collaboration avec Julio Amezcua
Lieu: Mexico

Images courtesy of Francisco Pardo, photo by Diana Arnau

www.franciscopardo.mx
Facebook: @franciscopardoarquitectomx
Instagram: @franciscopardomx


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature