12-09-2011

Steven Holl: Cité de l'Océan et du Surf

Steven Holl,

Iwan Baan,

Biarritz,

Musees, Carres,

Pierre, Ciment, Vitre,

Inaugurée le 25 juin 2011, la Cité de l'Océan et du Surf est une architecture construite autour des symboles de la mer et du sport qui, à Biarritz, au cœur de la région basque en France, est la plus grande attraction touristique. Steven Holl, le lauréat du concours, se base sur la planimétrie côtière pour réaliser un musée souterrain, dont la couverture devient une place permettant d'admirer l'océan.



Steven Holl: Cité de l'Océan et du Surf
La ville de Biarritz célèbre son record de capitale du surf européen en commandant un musée consacré à l'océan, la cité de l'Océan et du Surf, à l'archistar américain Steven Holl, où tout le monde puisse bénéficier du charme de l'univers aquatique, qui pousse chaque année des milliers de touristes à retourner sur les côtes françaises à la frontière de l'Espagne.
Il s'agit des temples de l'ère moderne, où les architectures sont érigées pour célébrer non plus la politique ou l'art, mais l'art de vivre, le spectacle d'une coutume qui entre de droit dans l'histoire de l'homme. Il y a environ cinquante ans, les côtes basques françaises devinrent une destination convoitée du tourisme américain, qui découvrit la force de ses vagues pour la pratique du surf.
Le projet architectural de Holl allie la nature scientifique de l'étude de l'océan, l'hydrodynamique et les techniques et technologies qui ont permis au cours des cinquante dernières années le développement du surf et la nature divulgatrice d'une coutume nationale et internationale à préserver et rendre utilisable même à ceux qui ne peuvent pas vivre personnellement l'émotion de ce sport. Un tel dialogue se concrétise dans les salles d'exposition, où le parcours didactique interactif laisse une large place à la culture de l'image et où sont reproduits les tunnels d'eau créés par les vagues, mais aussi dans l'auditorium et dans les espaces récréatifs comme le restaurant et la cafétéria, des lieux de convivialité et de réflexion sur les thèmes du musée, ou encore dans la relation entre l'architecture souterraine et celle de surface, en reproduisant ainsi l'idée de ce qu'il y a au-dessus du niveau de la mer et de ce qu'il y a en dessous,que le surfeur peut se vanter de connaître à fond vu son passage continu de l'un à l'autre.
Pour représenter les lieux du surfeur, Steven Holl a dessiné une grande place convexe qui montre la vague sur le point de se refermer sur elle-même et sur laquelle les visiteurs peuvent se promener en ayant la sensation de se trouver dans un tunnel d'eau. Les espaces ouverts du musée se trouvent dans l'entresol et au sous-sol, tandis que deux corps géométriques en verre, qui abritent les espaces de convivialité et l'entrée du musée, émergent à la manière des écueils de la surface de la mer. La perception de se trouver dans un lieu frontalier est accentuée par l'orientation planimétrique de la place, dont l'axe est braqué vers la mer et vers les deux écueils qui émergent, en créant un cône perspectif d'un gros impact. Ces volumes, que l'on peut définir comme la signature de Steven Holl dans le projet, sont réalisés en ciment armé avec une façade continue en plaques de verre transparent du genre Okalux très épais pour y loger les installations et pour une meilleure isolation thermique. De la plénitude de lumière que les deux corps capturent grâce au matériau, le parcours se poursuit en descendant vers les espaces souterrains guidés par un éclairage de plus en plus délicat, semblable à celui qui guide l'embarcation du fil de l'eau aux abysses.

Mara Corradi

Projet : Steven Holl Architects (Solange Fabião, Steven Holl) + Agence d'Architecture X.Leibar JM Seigneurin
Collaborateurs : Rodolfo Dias, Chris McVoy, Filipe Taboada, Francesco Bartolozzi, Christopher Brokaw, Cosimo Caggiula, Florence Guiraud, Richard Liu, Johanna Muszbek, Ernest Ng, Alessandro Orsini, Nelson Wilmotte, Ebbie Wisecarver, Lan Wu, Christina Yessios, Rüssli Architekten
Justin Rüssli, Mimi Kueh, Stephan Bieri, Björn Zepnik (Steven Holl Architects)
Commettant : SNC Biarritz Ocean
Lieu : Biarritz (France)
Projet des structures : Betec & Vinci Construction Marseille
Surface utile brute : 4 724 m²
Surface du lot : 35 000 m²
Concours : 2005
Début du projet : 2005
Fin des travaux : 2011
Entreprise de construction : Faura Silva, GTM Sud-Ouest Bâtiment
Façades continues en acier avec des panneaux transparents et translucides de type Okalux
Structure en ciment armé
Sol de la place extérieure en pierre portugaise
Photos : (c) Iwan Baan, Steven Holl Architects

www.stevenholl.com
www.biarritzocean.fr/blog

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×