02-04-2021

GWWO signe à Port Canaveral une tour présentant une façade revêtue de peinture iridescente

GWWO Architects,

Robert Creamer,

Cape Canaveral,

Musees, Galerie, Temps libre,

Métallique,

Port Canaveral accueille une tour en aluminium peint ayant la double fonction de servir de phare au port et de permettre d’admirer les évènements de la base aérospatiale.



GWWO signe à Port Canaveral une tour présentant une façade revêtue de peinture iridescente
Réalisée par GWWO Architects dans un lieu particulièrement cher aux Américains, l’emblématique tour-phare de Port Canaveral se caractérise par une forme unique et par une façade revêtue d’une peinture blanche iridescente.
L’absence, jusqu’à aujourd’hui, d’un bâtiment emblématique en mesure de faire du célèbre Port Canaveral en Floride un lieu immédiatement reconnaissable autant par les amateurs des évènements aérospatiaux de la NASA que des bateaux s’approchant pour accoster peut sembler étrange, voire incroyable. Tour-phare conçue par les architectes du cabinet GWWO, l’Exploration Tower résout ainsi ces deux nécessités en donnant, en un minimum d’efforts, une forte identité à ce lieu déjà culte.
Le bâtiment n’est pas spécialement haut : ses 5 étages qui s’effilent à mesure qu’il s’élève atteignent environ 32 mètres de haut. Mais le côté face à la mer est protégé par une enveloppe en forme d’ogive réalisée à l’aide d’éléments en aluminium incurvé. Ces éléments sont revêtus d’une peinture iridescente spéciale qui, en fonction de la lumière du soleil et de l’endroit depuis lequel on regarde la tour, produit un effet chatoyant très original.
L’édifice se caractérise quant à lui par une technologie de construction mixte assez simple : fondations en béton armé et structure en acier revêtue d’aluminium, le tout complété par de grandes fenêtres tournées vers la piste de lancement des fusées et encadrées de panneaux blancs évoquant des voiles. Dans la mesure où elle pourrait ressembler aussi bien à un bateau amarré qu’à un missile prêt à être lancé dans l’espace, la double façade se distingue ainsi par sa simplicité et par son originalité. Rien de surprenant à cela étant donné que la tour a précisément été pensée pour répondre à deux besoins : admirer les événements aérospatiaux et apprécier la beauté des navires et de l’océan.
Parallèlement à la façade en aluminium, les deux entretoises obliques de section circulaire méritent aussi d’être signalées. Grandes et particulièrement distinctives, elles flanquent le bâtiment dans le but de renforcer la structure contre les charges horizontales, ceci grâce aux crochets de chacun des planchers en porte-à-faux présents sur l’avant. Ce choix de conception n’améliore pas seulement la rigidité des entretoises mais aussi de tout l’édifice en dissipant les charges produites par le vent, qui glissent le long de tous les étages de la tour. Le bâtiment culmine en dessinant deux grands V en métal de section circulaire qui soutiennent les environ 16 mètres de la pointe de la grande voile en aluminium : un élément qui confère à l’ensemble architectural beaucoup d’élégance et de pureté formelle.




Project GWWO Architects
Photo: Creamer Photography


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature