05-02-2021

Acier et panneaux de verre pour la gare de King’s Cross revisitée par McAslan

John McAslan and Partners,

John McAslan + Partners, John Sturrock, Hufton+Crow,

Londres,

metro, Stations,

Métallique, Vitre,

La gare de King’s Cross à Londres a fait l’objet d’une restructuration visant à la moderniser et à l’agrandir grâce à une grandiose toiture en verre et en acier au-dessus de la place extérieure.



Acier et panneaux de verre pour la gare de King’s Cross revisitée par McAslan 
Le cabinet John McAslan and Partners s’est attelé à restaurer et à agrandir la gare de King’s Cross à Londres en la dotant d’une structure en acier habillée de panneaux en verre et en métal.
La gare de King’s Cross est un ouvrage en briques se distinguant par sa façade ornée d’arcs grandioses que rejoignent, derrière, des voûtes en berceau à ossature en acier et une toiture en métal couvrant les voies. L’édifice est aussi relié à la ligne de métro, ce qui en fait un important nœud ferroviaire.
Parmi toutes les interventions réalisées par des architectes dans ce lieu au riche passé, il faut souligner la toiture vitrée au-dessus de la place latérale qui agrandit la gare tout en servant de liaison avec le métro. Cette couverture est constituée d’une plaque nervurée en tubes d’acier qui évoque presque un parapluie souple protégeant l’ensemble de l’espace.
Vaste et aérée, la structure est composée de cinq paires de piliers en forme de V placés à proximité les uns des autres et tous alignés par rapport au mur de la gare. Chaque poutre des cinq piliers converge à son tour vers le pilier correspondant de l’autre côté de la place. En plus de ces éléments, la structure comporte également des rangées de poutres parallèles qui reposent sur deux grands arcs en caisson symétriques parallèles à la façade de la gare. Et c’est ainsi que 15 piliers semi-circulaires agrémentent désormais la place.
Il faut souligner que chacun de ces derniers s’accompagne de quatre entretoises qui, toutes ensemble, contribuent à absorber la poussée du toit, un résultat rendu possible par la perfection de leur encastrement, complètement profilé et sans interruption.
Il convient également de rappeler que cette structure comporte trois particularités. Tout d’abord, les poutres de bordure en dehors de l’éventail nervuré sont de section rectangulaire, ce qui est facile à réaliser vu qu’aucun calandrage des tubes n’est nécessaire, ce qui aurait par ailleurs entraîné une désagréable segmentation de la courbure de l’arc. La deuxième particularité réside dans le fait que chaque élément structurel est soudé aux autres sans joints mécaniques. La troisième, enfin, est que pour garantir un effet nervuré en forme de parapluie homogène et efficace, les architectes ont soudé les poutres de raidissement secondaires aux sommets des caissons, donnant ainsi naissance à des entrelacs entre les poutres principales. Cette astuce a également amélioré les performances globales de la structure et, dans la mesure où la section est rectangulaire, n’a pas affecté le clair-obscur de la structure principale qui, au contraire, parvient à se démarquer avec délicatesse.
La grande couverture préfabriquée se compose de triangles plats qui permettent d’obtenir, d’en haut, un revêtement imperceptiblement facetté et seulement partiellement vitré étant donné que la plus grande partie de la surface est opacifiée par un autre élément de revêtement.


Fabrizio Orsini



Project: John McAslan and Partners
Photo: Hufton + Crow, John Surrock
Drawings: Johon McAslan + Partners

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature