1. Home
  2. Architectes
  3. Biographie
  4. Shuhei Endo

Shuhei Endo


Biographie

Parmi les architectes japonais émergents, Shuhei Endo (1960) joue un rôle de premier plan, grâce aux nombreux travaux qu’il a réalisés avec son agence Paramodern dont il est le fondateur.
Après avoir obtenu son diplôme à la Kyoto University of Art en 1986, il a travaillé avec l’architecte Osamu Ishii, mais parmi ses principales sources d’apprentissage, Endo se souvient à plusieurs reprises des nombreux voyages d’études qu’il a effectués au fil des ans au Japon et ailleurs.

Deux ans après l’obtention de son diplôme, il fonde sa propre agence : il enseigne dans les universités de Boston, Tianijn, Kobe.
Dans sa recherche de design, Endo « combine des éléments de la tradition japonaise et occidentale, en créant des espaces fluides et dynamiques dans lesquels il élimine presque toutes les frontières entre l’intérieur et l’extérieur et entre les éléments traditionnels du langage architectural » (Treccani).
Endo lui-même a plusieurs fois souligné l’importance de se tourner vers le passé antique de l’architecture (grecque, romaine, égyptienne et japonaise traditionnelle) pour trouver aujourd’hui idées et créativité.

Le lexique par lequel il indique ses ouvrages est très caractéristique. Halftecture, Rooftecture, Slowtecture, Skintecture, Springtecture sont quelques-uns des noms qui, pour l’architecte, « synthétisent les caractéristiques formelles et structurelles de ses architectures (...) dont la particularité, innovante et personnelle, réside dans le choix du matériau : économique, standardisé, résistant, ductile, polyvalent, recyclable » (Suzuki).
Selon Endo, ces ouvrages ne sont pas aussi brillants « que les grandes villas d’Ibiza, ni aussi futuristes que les gratte-ciel de Dubaï, mais plus modernes, car plus adaptées au contexte du monde dans lequel nous vivons ».

Dans un monde où le changement climatique met en péril la survie, en particulier dans un pays comme le Japon, Endo a réagi en construisant des bâtiments tels que le Centre sportif et plate-forme logistique - Slowtecture M à Miki (2007) et le Centre pour la prévention et le contrôle des tsunamis à Minamiawaji (2010).
Ses ouvrages architecturaux sont constamment orientés vers « une direction radicalement différente de celle du style international, qui présuppose la mondialisation. Ils n’ont rien à voir non plus avec la nostalgie associée aux styles architecturaux du passé (...) La créativité architecturale d’Endo n’est pas le résultat d’une aspiration nostalgique pour la diversité, le lieu, la tradition », mais valorise « l’amour pour ce que la tradition a de bon et d’antique » (H. Suzuki).
Après quelques projets intéressants en tôle d’acier ondulée (les toilettes publiques Springtecture H à Singu-cho et le projet de musée d’art Springtecture A à Aomori, entre 1998 et 2000), les premières expériences de la seconde moitié des années 1990 se révèlent particulièrement significatives, notamment les auvents ferroviaires, les petits pavillons et les résidences privées.

Mais ce sont les œuvres les plus complexes réalisées au Japon après l’an 2000, notamment dans la préfecture de Hyogo, qui attirent sur Endo l’attention de la critique internationale, telles que le Centre culturel à Maihara-cho (2002) et le Crématorium Taishi-cho (2003).
Dans ces œuvres Endo recherche « de nouvelles formes d’expression accompagnées de nouveaux matériaux et de solutions techniques ».
Outre ces œuvres, à forte valeur sociale, Endo se lance également dans des constructions à caractère artistique et pédagogique, telles que les centres culturels de Maihara (2002) et Guangzhou Huadu, en Chine (2008), et le Musée d’Art, Oita (2011).

Bubbletecture M à Maihara (2003) est une école maternelle dont la structure est composée de blocs de béton qui séparent les pièces et d’un toit en forme de coquillage à grandes figures triangulaires. Malgré sa cohérence géométrique évidente, le bâtiment révèle toute son expressivité dans l’espace ouvert lumineux qui permet une grande liberté de gestion des espaces tout en stimulant fortement le jeu et l’imagination des enfants.
Parmi les nombreux prix, à noter l’Architecture Exhibition Special Award à la 9e Biennale de Venise pour l’œuvre Springtecture B (2004) ; l’IOC/IAKS Award et l’IPC/IAKS Distinction pour Slowtecture M en 2011.
Parmi les publications dédiées à ses œuvres, le volume Shuhei Endo - Architecture paramoderne, publié par Electa (2013) à l’occasion de l’exposition personnelle à Milan.
 
Shuhei Endo ouvrages et projets célèbres
 
- Bourbon Head Office, Kashiwazaki City (Giappone), 2015
- Arktecture M - Istituto di formazione artigianale, Himeji (Giappone), 2012
- Looptecture A - Teatro e centro accoglienza, Minamiawaji (Giappone), 2012
- Edifici residenziali Rooftecture: M’s R e M’s S, Osaka, 2007; HH, Hyogo, 2010; OT2, Osaka, 2012
- Museo d’Arte, Oita (Giappone), 2011
- Centro prevenzione e controllo Tsunami - Looptecture F, Minamiawaji (Giappone), 2010
- Centro Culturale e Artistico, Guangzhou Huadu (Cina), 2008
- Centro sportivo e hub logistico in caso di calamità - Slowtecture M, Miki (Giappone), 2007
- Metropolitan Opera House, Taichung (Taiwan), 2005
- Crematorio Rooftecture C, Taishi-cho (Giappone), 2003
- Asilo d’infanzia, Bubbletecture M, Maihara (Giappone), 2003
- Centro culturale Slowtecture S, Maihara (Giappone), 2002
- Fabbrica e uffici Rooftecture U, Okayama (Giappone), 2001
- Edificio per uffici Rooftecture K, Nishinomiya (Giappone), 2000
- Edificio per uffici Rooftecture H, Himeji (Giappone), 1998
- Stabilimento termale Rooftecture Y, Hymasaki-cho (Giappone), 1998
- Padiglione di servizio Springtecture H, Shingu (Giappone), 1998
- Centro Culturale Rooftecture O, Shimizu-cho (Giappone), 1998
- Pensiline ferroviare Transaction O, Sakai, e Halftecture F, Fukui (Giappone), 1997
- Centro di ricerca ittico Skintecture, Singu-cho (Giappone), 1996
 
Site officiel
 
www.paramodern.com


Autres Articles

30-09-2022

Cours magistral d'Anna Heringer à Parme

Dans le cadre enchanteur du Théâtre Farnese de Parme, l'architecte Anna Heringer...

More...

27-09-2022

Iris Ceramica Group au Cersaie 2022 nous invite à découvrir une nouvelle aube de la céramique

Au Cersaie 2022, Iris Ceramica Group implique activement les visiteurs dans une expérience...

More...

29-09-2022

Foster + Partners Lusail Stadium Qatar

Le Lusail Stadium jouera un rôle fondamental pour la Coupe du Monde 2022 qui se...

More...



×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature