28-09-2016

RB12 de Triptyque et la réhabilitation de Rio de Janeiro

Triptyque Architecture,

Leonardo Finotti,

Rio de Janeiro,

Bureaux,

Métallurgique, Vitre,

Restructuration,

Les thèmes de la réhabilitation urbaine et de la rénovation écologique (Retrofit Green) sont au cœur du projet RB12 réalisé par Triptyque à Rio de Janeiro. Cet ouvrage de Triptyque pour les bureaux RB12 situés Avenida Rio Branco s’inscrit dans le cadre des interventions du projet « Porto Maravilha » souhaité par la municipalité de Rio à l’occasion des Jeux Olympiques 2016.



RB12 de Triptyque et la réhabilitation de Rio de Janeiro

Le sigle RB12 désigne la réhabilitation, dans une perspective de développement durable, d’un bâtiment construit dans les années 70 sur l’Avenida Rio Branco à Rio de Janeiro. Cette transformation est l’œuvre d'un groupe d’architectes et d’entreprises guidés par le cabinet Triptyque.
Le bâtiment d’Avenida Rio Branco (l’une des avenues les plus centrales de Rio qui mène du port au centre-ville) avait, au fil des décennies, vieilli en termes de style et de structure. Pour Natekko, un promoteur immobilier français spécialisé dans le tertiaire, l’alternative à la destruction a été de faire appel à Triptyque, un cabinet s’étant distingué à São Paulo ces dernières années par ses projets respectant le développement durable. Parmi ses réalisations récentes, on trouve par exemple sa participation à la transformation de la voie rapide aérienne Minhocão prévue par le plan régulateur de São Paulo dans le cadre duquel Triptyque a donné son projet de réhabilitation basé sur la végétalisation de la partie inférieure de la grande infrastructure.
Le “Minhocão”, tout comme l’ancien bâtiment d’Avenida Rio Branco, symbolisent des ouvrages au modernisme dépassé devant être repensés comme de nouveaux organismes pour éviter l’effet tabula rasa et la désertification des centres urbains. Cette opportunité a été rendue possible par la Municipalité de Rio et les opérations prévues pour l’accueil des Jeux Olympiques d’août 2016 par le projet « Porto Maravilha » dont relève le bâtiment RB12. La Municipalité de Rio de Janeiro a inclus parmi les interventions prioritaires en vue des grands événements la réhabilitation urbaine de son port et des zones limitrophes, soit une surface totale d’environ 5 millions de mètres carrés et des investissements de l’ordre de 8 milliards de reais (environ 3 milliards d’euros, source : ambassade italienne à Brasilia).

Dans la mesure où Triptyque est intervenu sur le RB12 via des processus de rénovation écologique connus sous le nom de Retrofit Green (des techniques diverses et combinées qui augmentent le rendement énergétique tout en améliorant la longévité des bâtiments existants et la qualité de la vie des habitants), la rue n’a subi aucun dommage. Comme le soulignent les architectes, c’est la première fois qu’un bâtiment commercial brésilien devient non seulement autosuffisant en énergie mais également en mesure de produire un surplus d’énergie pouvant être vendu au réseau électrique.
La société BDSP a fourni à Triptyque une analyse sur l’incidence solaire, sur le confort thermique et sur l’utilisation d’éventuelles sources d’énergie alternatives qui lui a permis à la fois d’élaborer le projet d'une façade en zigzag et de trouver le type de verre à utiliser ainsi que la nature et l’orientation des brise-soleil. L’ancienne façade vitrée a été transformée en façade bioclimatique sur laquelle l’installation d’équipements a été réduite au minimum au profit d’une exploitation majeure de la ventilation naturelle. La réinterprétation de la façade principale, agrémentée de terrasses végétalisées sur l’ensemble des 21 étages, optimise le rafraîchissement et le contrôle thermique à l'intérieur. La vue de face souligne que chaque étage a été pensé de manière différente dans l’optique de transformer la façade en forêt verticale : chaque élément végétal est en effet libre de s’exprimer en tant qu’être vivant unique.


Les façades latérales ont été largement exploitées en installant des panneaux photovoltaïques et en anticipant le changement de la réglementation brésilienne en la matière qui interdit pour l’instant l’autoproduction d’énergie en dehors des panneaux solaires : le bâtiment prévoit en effet dès aujourd'hui la possibilité d'installer des piles à combustible dont les cellules d’hydrogène transformeront les gaz d’échappement des voitures en électricité. Un système de collecte permet de récupérer l’eau de pluie pour l’arrosage de la végétation et les installations sanitaires.

Mara Corradi

Architecture: Triptyque Architecture
Program: Green-Retrofit corporate building
Customer: NATEKKO
Place: 12, Avenue Rio Branco, Rio de Janeiro, Brasil
Partners: Greg Bousquet, Carolina Bueno, Guillaume Sibaud, Olivier Raffaelli
General Manager: Luiz Trindade
Projects Managers: Marcea Sampaio, Paula Megiolaro, Vinicius Capella
Team: Danilo Vicentini, Juliana Becker, Renan Bussi, Francine Ouriques
3D: Thiago Bicas, Ricardo Innecco, Imagine
DD consultant: Chapman + BDSP
Energy consultant: Brasil H2 Fuel Cell Energy
Electric and hydraulic installations: Soeng
Air conditioning: Thermoplan
Structure: Greenwatt
Façade: Crescêncio Engenharia
Automation: Si2 | Soluções Inteligentes Integradas
Light-technical: NUR L+D
Irrigation: Regatec
Photovoltaics panels: Kyocera
Landscaping: Bia Abreu
Project management: DPG Plan Groupe Artelia
Surface: 4728 sqm
Project launching: July 2013
Project ending: January 2016
Photographies: © Leonardo Finotti

www.triptyque.com


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×