14-10-2020

Qarta architektura signe l’auditorium de l’école polytechnique de Jihlava

Qarta architektura,

BoysPlayNice ,

Jihlava, Czech Republic,

Salle, Universite,

Avec le nouvel auditorium de l’école polytechnique de Jihlava (VŠPJ) en République tchèque, Qarta architektura exprime l’idée moderne d’une communauté culturelle dans le cadre d’une réflexion sur le concept de décoration architecturale. Le dialogue instauré entre le nouvel ouvrage et le bâtiment qui accueille aujourd’hui l’école polytechnique, autrefois siège d’un tribunal communiste, occupe une place centrale dans le projet.



Qarta architektura signe l’auditorium de l’école polytechnique de Jihlava

Le nouvel auditorium réalisé par Qarta architektura pour l’école polytechnique de Jihlava en République tchèque réaffirme le tournant progressif d’une ville et de son intelligentsia. Ce changement de cap suite à la naissance du nouvel État dans les années 90 s’exprime aujourd’hui à travers l’architecture et ses nouveaux langages, en contraste dialogique avec les langages du passé.
Nous parlons ici du siège de l’école polytechnique de Jihlava, un bâtiment de trois étages doté d’une cour intérieure en forme de pentagone érigé en 1905 au nord du centre-ville entre les rues Tolstého, Jiráskova et Tyršova. Dans la mesure où il incarne un passé récent et douloureux, l’édifice n’est pas un simple monument d’époque : siège du tribunal régional, le bâtiment faisait en effet également office de prison. Après la fermeture du tribunal en 1960, l’ouvrage accueillit des salles de classe universitaires jusqu’à la fondation de l’école polytechnique en 2004. La salle d’audience d’origine qui fut le théâtre dans les années 50 - époque à laquelle la Tchécoslovaquie était encore sous influence de l’Union soviétique - de parodies de procès ayant débouché sur l’exécution de nombreux innocents a récemment fait l’objet de travaux de rénovation.
En 2016, afin d’ajouter une salle de conférence plus grande que la précédente à l’intérieur de l’édifice et d’accueillir ainsi un nombre plus important d’étudiants, l’école polytechnique de Jihlava (VŠPJ) a confié au cabinet tchèque Qarta architektura la réalisation d’un nouvel auditorium sur le terrain disponible jouxtant sa façade nord.
On perçoit dans le projet de la nouvelle salle tout le poids de l’histoire : elle se caractérise en effet par un aspect technologique et par un impact visuel qui visent à signifier une césure par rapport au passé et à la conception traditionnelle de l’État et de ses institutions. L’auditorium occupe un volume entier. Relié par un hall vitré au bâtiment du XXe siècle, il est subordonné à ce dernier en termes de proportions. Ce nouvel auditorium a été bâti sur la parcelle irrégulière séparant la rue piétonne située juste en face et une rue bordée d’arbres à l’est (la rue Tyrsova). Le plan en triangle équilatéral aux sommets arrondis confère à cet espace résiduel des limites bien précises. Légèrement surélevée par rapport à la rue, la nouvelle salle surplombe un grand escalier en pierres. Bien que le côté nord du bâtiment universitaire ne soit qu’une façade secondaire, il acquiert une place importante dans le paysage urbain.
L’auditorium prend la forme d’un volume en béton armé fini en crépi gris et revêtu de lamelles verticales en aluminium montées sur un châssis en acier. Installés à proximité les uns des autres, ces éléments qui créent une deuxième peau décalée sur la surface latérale du bloc donnent naissance à des perspectives cinétiques en fort contraste avec l’ordre et la rigueur du bâtiment d’époque situé juste derrière. Les stucs restaurés de ce dernier sont en contraste direct avec le concept de décoration exprimé par les éléments métalliques de la nouvelle salle. Le revêtement high tech des murs enfin ne se poursuit pas jusqu’au sol mais reste relevé de quelques mètres, reproduisant ainsi une draperie idéale qui dévoile les deux portails d’entrée et donne naissance à un espace de transition entre lieu clos et lieu ouvert.
L’intérieur découle lui aussi d’une réflexion comparative sur la salle d’audience du tribunal avec sa couverture voûtée, ses décorations maniéristes en stuc, ses boiseries, ses lunettes et son lustre en laiton richement orné. Par opposition, le nouvel auditorium se distingue par une structure en béton coulé sur place et par une couverture unique en acier à poutres en étoile. Les surfaces en béton brut apparent comportent des encadrements gris anthracite, des revêtements et des tissus noirs ainsi que des parquets en bois naturel. Le choix de matières résistant à l’usure, de surfaces durables, de finitions industrielles, un éclairage précis et directionnel et une acoustique soigneusement étudiée garantissent un espace confortable, flexible et polyvalent. En effet, conformément à la demande du maître d’ouvrage, cette salle n’est pas seulement prévue pour l’université : elle est mise à la disposition des membres de la collectivité qui souhaitent organiser des événements de plus de 300 personnes.
Le premier adjoint au maire de Jihlava, Martin Laštovička, commente ainsi l’importance de la nouvelle salle : «La ville de Jihlava s’efforce depuis longtemps de disposer de son propre campus universitaire. Nous considérons la présence d’étudiants comme essentielle au progrès culturel de la ville. Le nouvel auditorium et centre de conférences de l’école a considérablement renforcé l’attrait de l’établissement. S’agissant du plus grand espace disponible à l’heure actuelle pour les conférences ou les conventions, il est devenu le lieu de référence pour une grande variété d’évènements sociaux. En raison des restrictions imposées par le COVID-19, il a même accueilli les réunions du conseil municipal. Pour la ville et la région, le bâtiment a aussi une signification symbolique. Dans les années 1950, une parodie de procès controversée intentée par le parti communiste donna lieu à des exécutions dans les locaux. Par conséquent, le nouveau bâtiment représente enfin un moyen de tourner la page de ce sombre passé. Son architecture contemporaine exprime assez clairement le message que l’ouvrage souhaite transmettre. Abattre le mur de 5 mètres de haut de la prison a donné naissance à des perspectives inédites et optimistes. À bien des égards, l’édifice apparaît comme un acteur à part entière de la redécouverte de l’identité politique, sociale et culturelle de Jihlava.

Mara Corradi

Architects: Qarta architektura
Team: Jiří Řezák, David Wittassek, Pavel Fanta, Lukáš Němeček
Project location: Tolstého 1556, Jihlava, Czech Republic
Project year: 2016-2017
Completion year: 2018-2019
Built-up area: 1.800 sqm
Usable floor area: 3.675 sqm
Total price: 6 500 000 €
Client: College of Polytechnics Jihlava (VŠPJ)
General Contractor: Podzimek a synové (Zbyněk Šťastný Construction manager)
Auditorium walls: architectural concrete
Roofing, gutters, tower roof: KGJ sheet metal, mock copper
Wooden windows and doors
Auditorium, existing building: Aluprof facade system
Auditorium wall cladding: Heradesign acoustic cladding
Auditorium ceilin: Rigiton 10/23 acoustic ceiling
Photo credits: © BoysPlayNice | www.boysplaynice.com | info@boysplaynice.com

www.qarta.cz
www.vspj.cz


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature