03-10-2012

Kuma : Asakusa Culture Tourist Information Center

Kengo Kuma,

Takeshi Yamagishi,

Tokyo, Japon,

Centre Culturel, Temps libre,

Vitre,

Kengo Kuma dessine une tour qui semble être érigée suite à la stratification de plusieurs maisons à la forme traditionnelle, en retrouvant l'âme du quartier d'Asakusa, à Tokyo. Le bois est le matériau qui définit les façades en faisant allusion à la tradition des constructions japonaises revues dans un style contemporain.



Kuma : Asakusa Culture Tourist Information Center
Huit “maisons” superposées forment l'architecture du Culture Tourist Information Center dans le quartier d'Asakusa à Tokyo, un projet de Kengo Kuma & Associates terminé en 2012. L'ouvrage surprend pour l'invention du mouvement obtenu grâce à la dichotomie entre la structure et les façades, soulignée par l'emploi des matériaux, en en exaltant l'impact visuel sur le contexte urbain.
Par rapport à de nombreuses autres zones de la métropole, le contexte d'Asakusa conserve encore les traces d'une histoire ancienne, qui coïncide à Tokyo avec une architecture datant d'avant la deuxième guerre mondiale. Kengo Kuma semble vraiment s'être inspiré de ces traces pour dessiner les façades du Culture Tourist Information Center qui se dresse sur un lot d'angle de seulement 326 m² sur Kaminari-mon, où une structure géométrique en forme de tour est dissimulée par un croisement d'étages différents et en saillie, qui créent des façades asymétriques quel que soit l'endroit d'où on les observe. Avec une étendue verticale semblable à celle des édifices environnants, le Culture Tourist Information Center réduit l'impact de la tour en hauteur grâce au mouvement de ses façades, qui accompagnent la vision du bas vers le haut, en poussant à découvrir l'unicité de chaque étage.

Les surfaces vitrées, avec le rythme régulier des brise soleil verticaux en cèdre laminé, dessinent des façades différentes pour chaque étage, en donnant l'impression que Kuma a empilé plusieurs vieilles maisons pour construire un gratte-ciel dans la ville. Le dessin du bois, qui délimite l'espace de l'étage en hauteur, aide justement à découvrir le local issu de l'intersection entre le plafond et l'étage situé au-dessus, où Kuma a ingénieusement caché toutes les structures techniques et les installations complémentaires aux salles, à l'auditorium, aux zones polyvalentes et aux lieux d'exposition, qui utilisent ainsi tout l'espace possible en largeur.
La solution technique ressort sur la façade pour devenir une invention de la composition et révéler davantage sur la disposition des locaux : là où la semelle accueille par exemple les salles de conférence et l'auditorium, elle a une pente marquée qui devient celle du plancher de l'étage en dessous. La forme décrit la stratification des niveaux et des fonctions, en donnant à la ville un point de repère, un édifice pour la culture et le divertissement qui émerge du contexte, sans choix esthétiques de rupture, mais qui suit l'âme du lieu.


Mara Corradi

Projet : Kengo Kuma & Associates
Collaborateurs : Teppei Fujiwara, Masafumi Harigai, Okayama Naoki, Kiyoaki Takeda,
Masaru Shuku, Erina Kuryu et Hiroaki Saito
Commettant : Taito city
Lieu : Tokyo (Japon)
Projet des structures : Makino Structural design
Projet d'éclairage : Izumi Okayasu Lighting design
Surface utile brute : 2 159,52 m²
Surface du lot : 326,23 m²
Début du projet : 2009
Fin des travaux : 2012
Façades continues à double vitrage avec brise-soleil en cèdre laminé
Toiture en tôle d'acier
Sols en chêne rouvre
Photos : (c) Takeshi Yamagishi


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature