01-02-2017

Kengo Kuma: de nouveaux bureaux Hongkou Soho à Shanghai

Kengo Kuma,

Jerry Yin,

Shanghai,

Bureaux, Gratte-ciel,

Design,

Kengo Kuma livre à la ville de Shanghai sa réflexion sur le thème du gratte-ciel. Avec la récente tour de bureaux Hongkou Soho, Kuma expérimente le concept d'habit architectural, à la recherche de dynamisme et de légèreté. La structure de l’Hongkou Soho est revêtue d'éléments verticaux à maille d'aluminium.



Kengo Kuma: de nouveaux bureaux Hongkou Soho à Shanghai
Kengo Kuma ajoute un gratte-ciel à la ville de Shanghai en travaillant sur la peau de l’architecture qu'il transforme pour que d'élément statique, elle devienne un projet doté d'un dynamisme intrinsèque. Il s'agit de l’Hongkou Soho, une tour de bureaux d'une hauteur de plus de 130 mètres, située dans le district du même nom de la mégalopole chinoise dont l'horizon est déjà constellé de gratte-ciel de béton et de verre, des matériaux qui sont devenus familiers et récurrents sur la photographie des villes à l’occidentale. Le propriétaire du bâtiment est la grande société immobilière SOHO China qui, outre Kengo Kuma, a travaillé avec les noms les plus célèbres de l’architecture internationale, de GMP à Zaha Hadid, pour la réalisation de nombreux complexes de bureaux en Chine.
Du point de vue typologique, le gratte-ciel a été le symbole du XXe siècle mais il est encore en quelque sorte le symbole de l’architecture contemporaine, bien que victime d'une standardisation de plus en plus diffuse - tant sur le plan figuratif qu'en ce qui concerne la construction - qui est un point commun des mégalopoles de l’Est et de l’Ouest. A Shanghai, ville des gratte-ciel par excellence, Kengo Kuma semble vouloir apporter une réflexion à la recherche d'une nouvelle synthèse, d'une nouvelle image, qui détruise l’idée de verticalité comme somme d'étages superposés. En effet, Kuma n'intervient pas au moyen d'innovations au niveau de la structure, continuant ainsi la tradition des dalles de béton et des façades continues en verre, mais il étudie une nouvelle apparence, une nouvelle image qui aboutit au projet graphique vers lequel concentrer l’attention publique. La solution adoptée pour l’Hongkou Soho est celle d'une “couverture” d'aluminium, des bandes à maille métallique blanches pour le revêtement de toute la tour, avec une évolution verticale depuis le point de connexion avec le bloc du hall, jusqu'au dernier des 29 niveaux auquel le bâtiment arrive en hauteur. Dans le détail, il ne s'agit pas de lignes, mais d'éléments tridimensionnels et multiformes qui, en se positionnant sur la surface du bâtiment, tournent sur eux-mêmes, apportant ainsi un surcroît de dynamisme à l’ensemble: Kuma dessine toutes les bandes comme si elles étaient brisées, les unes différentes des autres de par leur inclinaison et leur section en un même point, dans le but de recréer le naturel des rubans de tissu suspendus. Le revêtement est ancré à la structure du bâtiment au moyen de bras métalliques qui parcourent les façades sur toute leur extension, en dissimulant leur présence et en donnant en revanche l’impression d'un ensemble de surfaces légères et fluctuant au gré du vent.
Kuma écrit à propos de ce projet: “The public space is also like a creature’s skin”. Mais on pourrait aussi dire, en inversant les termes, que la peau d'une architecture est sa composante publique. Ici, Kuma lui attribue une grande importance, au point que l'on pourrait aller jusqu'à dire qu'elle dissimule l’œuvre derrière sa peau, ou son habit, avec le jeu de regards où la scénographie à l'échelle architecturale entraîne le spectateur, l'utilisateur, le simple passant. L’opération de revêtement comme valorisation des formes se poursuit à l’intérieur, où la maille d'aluminium prend l’aspect d'un ventre doux et protecteur, dans le hall et aux étages des bureaux dont elle bouleverse complètement l’impact.
Avec ce projet, Kuma remporte la première édition du China Tall Building Award, le prix qui s'adresse aux meilleurs gratte-ciel réalisés en Chine.

Mara Corradi

Architects: Kengo Kuma and Associates
Location: Hongkou district, Shanghai, China
Client: SOHO China Co. Ltd
Property developer: Shanghai Xusheng Property Co., Ltd
Structural Engineer: Tongji Architectural Design (Group) Co., Ltd.
Surface: 95,000 sqm
Height: 133.5 m
Proposed: 2011
Construction start: 2012
Completion: 2015
Structure in concrete
Aluminum mesh

Photos by (c) Jerry Yin, Kengo Kuma and Associates

http://kkaa.co.jp

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×