30-05-2018

Installations temporaires entre nature et artifice

LABICS - Maria Claudia Clemente & Francesco Isidori, Marco Porpora Architetti, OBR Paolo Brescia e Tommaso Principi, Piuarch (Francesco Fresa, Germán Fuenmayor, Gino Garbellini e Monica Tricario),

Marco Cappelletti, Marco Mazzoni, Anna Positano - Op-Fot, Veronica Girotti,

Gênes, Milan,

Installation,

Grès Cérame, Vitre,

FuoriSalone, Ariostea,

Du Fuorisalone à Euroflora, des installations temporaires intéressantes afin d’expérimenter les matériaux et les langages de l’architecture. Le Fuorisalone 2018 accueille Carrara Causeway, que l’architecte Marco Porpora a réalisé pour Ariostea, AgrAir de Piuarch et Visionair de Labics. On retrouve également l’architecture à Euroflora 2018 avec Locus Amoenus, l’installation d’ENTER Studio et OBR.



Installations temporaires entre nature et artifice

Les architectures éphémères, que l’on qualifie parfois d’installations temporaires, constituent des essais et des expérimentations pour les matériaux et les langages.
C’est à l’occasion du Fuorisalone 2018 à Milan que nous nous sommes rendus dans le quartier de Brera pour découvrir Carrara Causeway, l’installation réalisée par l’architecte Marco Porpora pour Ariostea, la marque d’Iris Ceramica Group.

Intégré au circuit du Brera Design District situé via Garibaldi 2, on retrouve le showroom milanais d’Ariostea. Le cabinet Marco Porpora Architetti a conçu l’installation Carrara Causeway qui, exposée dans la cour, devient la transition idéale entre les différents espaces d’exposition du showroom Ariostea présents sur place. « La nature ne cessera jamais de nous surprendre et l’homme ne cessera jamais d’essayer de l’imiter et de la transformer en émotions », déclare l’architecte Marco Porpora. Pour Carrara Causeway, l’architecte s’est inspiré de deux paysages naturels très différents qu’il a habilement mêlés : les carrières de Carrare dans les Alpes apuanes et la Chaussée des Géants en Irlande, comme l’indique le nom Carrara Causeway. L’installation composée de tours hexagonales de taille différente est recouverte du revêtement Bianco Carrara d’Ultra Marmi Ariostea. L’architecte a choisi la texture du grès cérame d’Ariostea pour accentuer l’incroyable géométrie des tours qui s’inspirent du paysage irlandais de la Chaussée des Géants tout en soulignant les qualités techniques et matiériques des dalles d’Ariostea.

Visionair est l’installation conçue par le cabinet Labics pour l’exposition House-in-Motion réalisée par “Interni” à l’occasion du Fuorisalone 2018, promue par Elica et Fondazione Ermanno Casoli et organisée par Marcello Smarrelli. Les architectes ont joué avec le renversement de perspective. L’installation est un prototype qui fait avancer la recherche du cabinet Labics sur le rapport entre l’espace et la structure, conçue comme la réduction maximale de l’architecture. Visionair est une petite architecture réalisée à l’intérieur de la Ca’ Granda, selon un module qui dans l’arcade voisine a la même matrice géométrique, établissant ainsi un lien avec un cadre profondément différent de par son style et ses matériaux. En se rapprochant de la petite construction, on découvre son espace intérieur et en entrant on se retrouve dans une autre dimension où la réalité est inversée. Les architectes de Labics ont choisi des matériaux réfléchissants qui créent une image abstraite de l’extérieur, tandis qu’à l’intérieur, tel un caléidoscope, les images sont déformées, inversées et prennent une nouvelle forme, afin de créer une histoire visuelle dans laquelle le visiteur participe également.

“Locus Amoenus” est l’installation réalisée par ENTER Studio et OBR pour Euroflora 2018, la célèbre exposition internationale de fleurs et de plantes ornementales de Gênes. C’est en s’inspirant du nouvel emplacement du salon dans les jardins historiques des Parchi di Nervi que les architectes ont conçu une installation qui associe des éléments du parc anglais et le jardin baroque pour créer un nouvel espace. L’installation se compose de trois éléments, la pelouse, le patio et le jardin de moulins à vent, auxquels s’ajoute la présence de l’eau qui constitue l’élément central du projet. La pelouse est la surface sur laquelle est réalisée l’installation, un élément de transition entre le projet et le cadre. En son sein on retrouve le patio circulaire avec le bassin d’eau et les Calla palustris qui rappelle les "bassins" du jardin baroque, un lieu de passage et de rencontre. Enfin, un jardin de 1 200 moulins à vent blancs entoure l’installation, les fleurs "artificielles" d’un jardin ornemental. Avec cette installation qui évoque la nature artificielle du jardin romantique, les architectes ont également créé un espace ludique qui suscite l’émerveillement et la curiosité du jardin baroque.

(Agnese Bifulco)

Carrara Causeway: Marco Porpora Architetti © Ariostea photo by: Veronica Girotti, Marco Mazzoni.
Visionair: Labics, photo by Marco Cappelletti.
Locus Amoenus: ENTER Studio + OBR photo by Anna Positano


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×