23-01-2019

H&P Architects : Brick Cave à Hanoï

H&P Architects,

Nguyen Tien Thanh,

Hanoi, Vietnam,

Housing, Ville,

Briques,

Conçue comme un antre protégé, la maison Brick Cave d’H&P Architects se trouve au Vietnam dans la banlieue de Hanoï. Le cabinet a utilisé une double peau en briques dont il a transformé l’interstice en cour jardin faisant office de filtre avec le quartier.



H&P Architects : Brick Cave à Hanoï

Signé H&P Architects, le projet de l’ouvrage nommé « Brick Cave » se trouve à Thuy Lam, une municipalité de la banlieue nord de Hanoï. Il s’inscrit dans le sillon d’intéressantes recherches actuellement menées par certains cabinets vietnamiens sur l’urbanisation et la progressive disparition de la ruralité du pays.
Nous avons publié ces dernières années les réalisations de jeunes architectes vietnamiens - de Vo Trong Nghia à Tropical Space - ayant concentré leurs travaux sur la définition des conditions sine qua non de la nouvelle société du pays. Ces études se sont focalisées sur la nécessité de construire en intégrant le paysage, devenu un élément incontournable, en particulier dans les zones urbaines et suburbaines confrontées à des phénomènes de migration. La construction effrénée de ces dernières années a en effet entraîné une disparition progressive des espaces verts urbains ainsi que d’une composante rurale ayant toujours été prépondérante dans le paysage vietnamien.
Comme dans la maison Bihn de Vo Trong Nghia ou dans la maison LT de Tropical Space, la confrontation au phénomène de construction massive a conduit à la création d’espaces verts pour ainsi dire greffés à même la maison. Doan Thanh Ha et Tran Ngoc Phuong de H&P Architects ont basé leur projet sur la volonté d’utiliser toute la surface planimétrique disponible et de s’assurer que le périmètre du lot coïncidait avec celui de la nouvelle maison. Les murs se composent d’une double couche de maçonnerie en briques dont l’interstice accueille un large espace de passage couvert. Ils constituent la frontière à la fois la plus extérieure et la plus intime de la maison. Chaque façade est dessinée par un premier niveau perpendiculaire au terrain. À partir de 2,55 m les murs penchent, selon des inclinaisons différentes en fonction des façades, sur les deux étages suivants et jusqu’à 7,80 m de haut. On trouve au-delà le toit jardin. A l’échelle urbaine, l’architecture ainsi modelée se traduit par une grande enveloppe refermée sur elle-même. La peau perforée en briques la transforme parallèlement en organisme vital et vivant en perpétuel dialogue avec le contexte. Foisonnant d’ouvertures, le mur est un filtre perméable où non seulement la lumière mais aussi le bruit, les rayons du soleil, l’humidité, le froid et tous les autres éléments climatiques s’estompent progressivement de l’extérieur vers l’intérieur. La Brick House, cependant, est loin d’être sombre. Bien au contraire, les nombreuses fenêtres, protégées par des motifs « sculptés » dans la brique à l’instar de grandes jalousies donnent naissance à un éclairage des pièces intérieures diffus, enveloppant et constant sans aucun contraste excessif. La brique apparente à travers laquelle l’ouvrage non seulement s’inscrit dans l’architecture vietnamienne mais s’écarte également de l’anonymat d’une grande partie des bâtiments résidentiels des banlieues actuelles, se retrouve aussi dans les cloisons de séparation et les murs porteurs intérieurs, auxquels les murs extérieurs sont ancrés via des poutres au niveau de la toiture plate.
Le noyau résidentiel se compose d’une pièce à vivre très spacieuse occupant tout le rez-de-chaussée. Le premier étage accueille quant à lui une zone de couchage comprenant deux chambres et de vastes zones d’attente et de passage. L’intégralité de la toiture est utilisée comme jardin et abrite également le réservoir d'eau. La relation entre la rue et le contexte est filtrée par l’espace tampon aménagé dans l’interstice des deux murs d’enceinte : un jardin couvert qui s’élève aussi haut que le bâtiment, permettant ainsi aux arbres de pousser naturellement et de laisser leur feuillage émerger à travers les ouvertures aménagées dans les murs obliques, un élément qui embellit le quartier.
Le plan irrégulier génère des espaces asymétriques favorisant les vues croisées entre les pièces tout en améliorant la ventilation naturelle. Au niveau de la façade principale comprenant l’entrée à l’est, deux balcons émergent du mur intérieur ver le mur le plus extérieur, ce qui donne l’impression de se trouver dans une allée entre des maisons. La philosophie du microcosme protégé, qui, la nuit, offre des aperçus sur la vie des occupants à l’intérieur, incite à imaginer de nouvelles expériences à l’heure où la ville est en pleine transformation.

Mara Corradi

Architect: H&P Architects
Location: Bieu Khe Hamlet, Thuy Lam Commune, Dong Anh District, Hanoi, Vietnam
Principal Architects: Doan Thanh Ha, Tran Ngoc Phuong
Team: Nguyen Hai Hue, Trinh Thi Thanh Huyen, Ho Manh Cuong, Nguyen Duc Anh, Tran Van Duong
Land area: 175 sqm
Total floor area: 190 sqm
Manufacturers: Viglacera brick
Completed: December 2017
Photographer: © Nguyen Tien Thanh

www.hpa.vn

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×