15-09-2021

H&P Architects: Ngói space à Hanoi, Vietnam

H&P Architects,

Le Minh Hoang,

Hanoi, Vietnam,

Dans le nouveau Ngói space, un café avec belvédère, à Hanoi, dans le quartier de Dong Anh, H&P Architects fait une utilisation innovante de la tuile en brique, évoquant l'espace civique vietnamien traditionnel de la maison Rong.



H&P Architects: Ngói space à Hanoi, Vietnam

Lorsque l'on se penche sur le parcours de recherche mené par H&P Architects dans les architectures construites dans leur pays, le Vietnam, on remarque clairement le lien entre la Brick cave de 2017 et l'espace Ngói, achevé cette année, tous deux érigés dans le quartier de Dong Anh, au nord de la capitale Hanoi.
L'espace Ngói s'interprète facilement comme une évolution du concept d'enveloppe architecturale perméable en position de croisement, qui vise à devenir un point de repère et une référence dans une zone majoritairement résidentielle, comme cela avait déjà été exprimé avec la Brick cave. Le choix de la brique, dans différents modules élémentaires, est déterminante dans l'association entre les deux projets : dans l'espace Ngói tout comme dans la Brick cave, la brique est utilisée de manière traditionnelle en tant que revêtement du squelette en béton, mais elle fait avant tout office de bouclier entre l'intérieur et l'extérieur, capable de jouer le rôle de médiateur entre les deux microclimats, en créant des environnements hybrides.
Le thème de l'architecture comme interface entre l'espace public et l'espace privé, où ces deux zones d'intérêt peuvent se superposer, se régénérer et dicter de nouveaux comportements, est centrale dans tout le travail de Doan Thanh Ha et Tran Ngoc Phuong, fondateurs de H&P Architects.
Le Vietnam subit actuellement une hausse constante de la consommation de sol. Ce phénomène est d'autant plus évident ces dix dernières années dans cette terre, où le développement coïncide avec l'abandon progressif des pratiques agricoles en faveur de l'émigration dans les villes. D'immenses étendues de champs autrefois cultivés sont aujourd'hui occupées par des lotissements résidentiels, qui donnent naissance à des faubourgs urbains et engendrent de nouvelles pauvretés. H&P Architects lutte contre ce phénomène en concevant une architecture qui insère le paysage volé dans le nouveau scénario bâti et qui combatte l'isolement lié à l'édification privée, en la transformant en une occasion d'utilisation collective.
À l'instar de la Brick cave qui, avec son mur perméable, est devenue une occasion d'échange avec la ville et un phare dans la nuit du quartier, l'espace Ngói est un restaurant fonctionnel ainsi qu'un belvédère, un espace de rencontre publique où l'on peut s'attarder pour contempler les terrains agricoles toujours existants à la lisière de la ville. Grâce à l'effet pare-soleil créé par le « tissage » de brique dans toute la surface latérale, l'intérieur offre un microclimat idéal pour la croissance des plantes et pour le confort des personnes. L'interface en brique capte l'attention, invite à la halte et à la contemplation, transformant des moments privés en expériences collectives.


Le thème de la communauté représente également une source inspiration formelle pour Doan Thanh Ha et Tran Ngoc Phuong. Le mur vertical qui dessine un angle biseauté au croisement de deux rues évoque le vaste et pentu toit typique de la « maison Rong », un édifice vietnamien traditionnel constitué d'une seule pièce intérieure et utilisé pour des activités culturelles, sportives ou des congrès au bénéfice de toute la population. Lieux de partage public où diffuser des idées politiques ou des communications d'intérêt général, les maisons Rong présentent une toiture en forme de cabane fortement inclinée avec une grande présence symbolique, que H&P souhaite ici évoquer en faisant allusion à la vocation communautaire du nouveau restaurant.
Dans l'intention de réaliser un toit, le choix des tuiles comme matériau de revêtement est une association spontanée qui évoque chez les gens le sens de la tradition. À cela s'ajoute le fait que l'urbanisation effrénée dans le pays a mené à la démolition de nombreuses habitations anciennes à un seul étage, construisant à la place des immeubles d'appartements. L'importante quantité de tuiles récupérées avait conduit les concepteurs à une solution de réutilisation susceptible de valoriser les propriétés isolantes de la brique tout en stimulant une réflexion : en effet, l'image habituelle de la brique comme module structurel ou de couverture est ici transcendée.
Pour créer la peau extérieure, les concepteurs ont imaginé un module composé de 8 tuiles, moyennant un système très semblable à celui d'un château de cartes. Ces éléments sont dessinés selon trois ouvertures différentes et ancrés à une grille métallique dans le but de tracer une vaste surface avec des zones courbées et des zones droites. Avec leur légèreté, les tuiles en brique donnent l'image d'un gigantesque manteau qui « s'ouvre » avec le vent et permet un échange d'air, de lumière et de regards.
Au-dedans, le restaurant est idéalement une pièce unique, comme la maison Rong, un espace d'environ 12 m de haut, avec des étages communiquant grâce à des vides laissés à différentes hauteurs. Des éléments naturels, qui pourront pousser de manière luxuriante, sont greffés dans l'interstice entre la peau en brique et les baies vitrées intérieures. Le rez-de-chaussée et le sommet abritent une terrasse plane tandis que les étages intermédiaires sont réservés aux séminaires, aux expositions ou aux concertations collectives. L'environnement n'est pas fragmenté par des murs, mais il est perceptivement divisé grâce au simple décalage des hauteurs des sols.
Les intérieurs sont sobres dans un style industriel. Le béton brut de la structure apparente dialogue avec le mobilier en bois foncé, au design soigné, avec les balustrades et les escaliers en métal. Les murs tout autour intérieurs sont recouverts de tuiles posées de chant, afin de créer un suggestif et inédit effet mosaïque. Dans l'espace Ngòi, la brique, matériau si familier aux vietnamiens, adopte des significations innovantes, en devenant le symbole d'une possible manière de vivre la relation entre l'espace personnel et l'espace public et entre la dimension des intérieurs et celle du paysage.

Mara Corradi


Architect: H&P Architects www.hpa.vn
Team: Doan Thanh Ha,Tran Ngoc Phuong, Luong Thi Ngoc Lan, Tran Van Duong, Nguyen Hai Hue, Ho Manh Cuong, Nguyen Van Thinh, Trinh Thi Thanh Huyen
Location: Vuon Dao area, Phuc Loc road, Uy No commune, Dong Anh, Hanoi, Vietnam
Total floor area: 510 sqm
Completion date: January 2021
Main materials: Tile Viglacera Dong Anh (20.000 pieces), concrete, steel, glass
Photographer: © Le Minh Hoang
Short film: https://www.youtube.com/watch?v=_hjpUOqBYgk

 


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature