1. Home
  2. Architectes
  3. Biographie
  4. Boris Podrecca

Boris Podrecca


Biographie

Boris Podrecca (1940) est né à Belgrade et a étudié architecture et arts figuratifs à Vienne, où il a ouvert son propre atelier en 1980.
Son activité d’enseignement et didactique a été constante tout au long des années 1980, grâce à son enseignement dans de nombreux instituts universitaires (Lausanne, Paris, Philadelphie, Londres, Cambridge, Stuttgart).
Dans la première moitié des années 90, il a dirigé le Séminaire international d’architecture de Vienne.

Il a également beaucoup travaillé sur de nombreuses expositions thématiques qui soulignent clairement l’analyse de la transfiguration artistique. À noter celles sur Carlo Scarpa à Venise (1984), celle itinérante Joze Plecnik Architecte (1986) et surtout l’Exposition du millénaire, 1000 Jahre Österreich - Die Donau (1996).

Son activité de construction se distingue par ses nombreuses œuvres, notamment à Vienne, centre névralgique de la culture d’Europe centrale, où les éléments historiques, ethniques et sociaux, très diversifiés, se sont superposés au fil des siècles.
Dans la comparaison entre ces styles et cultures, Podrecca propose une synthèse de design qui tient compte des théories et des écrits d’architectes et urbanistes (Semper, Plecnik, Fabiani, etc.).
« Observateur attentif de la relation entre l’architecture et le contexte historique et entre l’architecture et sa valeur tactile et matérielle, Podrecca a souvent travaillé sur la transformation des espaces urbains (...) et sur l’aspect tactile et perceptif de ses bâtiments, en développant une sensibilité particulière pour la nature des revêtements et pour les aspects chromatiques des finitions » (Treccani).

Au-delà des historicismes possibles des modèles de référence, l’œuvre de Podrecca se caractérise par une forte présence de la forme, par la perfection du détail technique, par la disposition et la relation directe avec l’environnement.
Dans chacun de ses projets, l’intervention architecturale interagit avec l’architecture préexistante, jusqu’à obtenir des solutions toujours fonctionnelles au contexte et à l’environnement.
Dans la monographie de 1998 que lui a dédiée Electa, l’auteur Walter Zschokke déclare : « Ce qui distingue son travail, c’est sa capacité à s’adapter à des occasions très différentes. Qu’il s’agisse de l’organisation d’une exposition, de la transformation d’un espace commercial, de l’aménagement d'une place dans un centre historique ou d’une maison unifamiliale ».

Cette polyvalence, transversale aux différents styles, se traduit tout au long de la carrière de Podrecca par une multiplicité de choix formels, à tel point qu’il déclare « Je déteste le racisme stylistique et je ne pense pas que l’architecture puisse s’exprimer dans un seul langage ».

Ces aspects sont particulièrement évidents sur les projets de places et d’espaces publics, où Podrecca intervient pour rétablir la dimension du parcours urbain.
Il le fait par exemple dans l’aménagement de la place Tartini à Piran (1989) et dans celui de la place XXIV Maggio à Cormons (1990) ; dans la rénovation du pavage et dans la réorganisation de l’Universitätsplatz à Salzbourg (1992).
Des interventions importantes ont été également réalisées à St. Pölten, Löben, Klagenfurt, Stuttgart, Split, Motta di Livenza, Ravenne (le parc archéologique de Théodoric) et via Mazzini à Vérone.
Dans le volume Offene Räume / Public Spaces Boris Podrecca, édité par Matthias Boeckl (Springer-Verlag, Vienne-New York, 2004) et consacré à la conception des espaces publics, l’architecte se demande « si le langage utilisé dans la conception de ses places dévoile une spécificité européenne ».

Podrecca répond : « Il est difficile de me réduire à une seule image. J’aime la culture d’origine latine avec son soleil et ses ombres, ou la culture slavo-byzantine avec son albâtre, son onyx et sa translucidité, mais aussi la discipline de la méthode de pensée d’origine allemande (....) Je ne saurais me réduire à un minimaliste élégant, ni même à un puriste protestant » (source et traduction Domus).

Parmi les œuvres de son atelier, réalisées principalement dans le centre de l’Europe, une importance particulière est accordée aux nombreux centres commerciaux, tels que les grands magasins Kika à Klagenfurt (1989) ; les centres de vente et salles d’exposition Mazda ; le complexe Kapellenweg à Vienne-Donaustadt (1993) ; les bureaux de la Basler Versicherung à Vienne-Brigittenau (1993) ; l’école sur la Dirmhirngasse à Vienne (1991-1994), avec une passerelle transparente qui relie le nouveau et l’ancien bâtiment ; le centre d’affaires de la compagnie d’assurance « La Baloise » à Vienne ; la Millennium Tower à Vienne (1999) ; le centre commercial à Leoben (2001).
 
Boris Podrecca ouvrages et projets célèbres
 
- Austria Campus (con A. Kipar, progetto), Vienna (Austria), 2018
- Areale ferroviario (progetto), Bolzano (Italia)
- Dommuseum, Vienna (Austria), 2017
- Complesso parrocchiale Pentecoste (con M. Castelletti), Milano (Italia), 2016
- Competence Park, Salisburgo (Austria), 2016
- Centro commerciale Stadt Centrum, Merano, (Italia), 2016
- Palais Hansen, Hotel Kempinski, Vienna (Austria), 2013
- Nuova Facoltà di Medicina, Maribor (Slovenia), 2013
- Museo Nazionale della Porcellana - Adrien Dubouché, Limoges (Francia), 2012
- Punta Skala Resort, Hotel Iadera, Zara (Croazia), 2011
- Padiglione sloveno per Expo 2010, Shangai (Cina), 2010
- Vienna Bio Center, Vienna (Austria), 2008
- Neuer Platz, Klagenfurt (Austria), 2008
- Villa Petritsch, Mlini (Croazia), 2007
- Pariser Platz, Stoccarda (Germania), 2005
- Mestni Trg, Idria (Slovenia), 2005
- Piazza Vittorio Veneto, Trieste (Italia), 2004
- Villa Himmer, Maria Enzersdorf (Austria), 2002
- Restauro Museo d’Arte Moderna, Ca’ Pesaro, Venezia (Italia), 2002
- Parco di Teodorico, Ravenna (Italia) 2000
- Millennium Tower, Vienna (Austria), 1999
- Allestimento della Mostra Mastering the City - 100 years of urban planning in Europe, Nai, Rotterdam (Olanda), 1997
- Piazza del Municipio, Sankt Pölten (Austria), 1996
- Allestimento della Mostra 1000 Jahre Österreich - Die Donau - Eine Reise Schottenstift, Vienna (Austria), 1996
- Castello Stakorovec, (Croazia), 1998
- Biblioteca municipale, Biberbach (Germania), 1995
- Scuola, Dirmhirngasse, Vienna (Austria), 1994
- Complesso residenziale Kapellenweg, Vienna-Donaustadt (Austria), 1993
- Centro Storico e Piazza XXIV Maggio, Cormons (Italia), 1990
- Piazza Tartini, Pirano (Slovenia), 1989
- Grandi Magazzini Kika, Klagenfurt (Austria), 1989
 
Site officiel
 
www.podrecca.at

Autres Articles: Boris Podrecca


Autres Articles

28-09-2020

PIDA Prix International Ischia d'Architecture lauréats et thèmes de l'édition 2020

C'est dans le cadre de la sublime île parthénopéenne à laquelle il...

More...

25-09-2020

Snøhetta remporte le concours pour la Theodore Roosevelt Presidential Library

Un projet qui mitige l'action du vent et des autres facteurs climatiques, une...

More...

24-09-2020

Takeshi Hosaka Architects La tombe de l'église de Kamakura Yukinoshita

À Yokohama, au Japon, la rénovation de la tombe appartenant à...

More...



Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature