25-06-2021

AOE signe le premier centre d’échange culturel sino-italien à Chengdu en Chine

AOE,

Arch-exist Photography,

Chengdu, China,

Centre Culturel,

Le cabinet d’architecture chinois AOE vient de réaliser près de la ville de Chengdu un centre d’art spécialisé dans les échanges culturels sino-italiens. Cette structure architecturale singulière mêle des éléments évoquant les arènes de l’Antiquité romaine avec des formes contemporaines issues d’entrecroisements de cercles. L’intérieur, en revanche, est empreint d’une atmosphère quasiment sacrée en raison de l’omniprésence du blanc, d’ouvertures arquées, de colonnes et de grandes fenêtres donnant sur la végétation. L’ouvrage représente un véritable trait d’union entre deux pôles opposés, l’Orient et l’Occident, présentant leur culture respective et symboliquement réunis par deux chemins évoquant les deux routes de la soie, terrestre et maritime.



AOE signe le premier centre d’échange culturel sino-italien à Chengdu en Chine

Cabinet d’architecture chinois basé à Pékin, AOE vient de terminer un ouvrage très particulier à 36 km de la ville de Chengdu : un centre culturel visant à promouvoir les rencontres et les échanges entre la Chine et l’Italie. L’édifice se trouve dans un contexte naturel à la lisière d’une grande forêt protégée.

La singularité du Sino-Italian Cultural Exchange City Reception Center réside dans ses deux pôles opposés, séparés par un plan d’eau et consacrés l’un à l’Italie, l’autre à la Chine. Déjà existante et située à l’est, la partie chinoise se caractérise par un toit à deux versants. De petites dimensions, l’ouvrage est caché par une luxuriante forêt de bambous. De plus grande envergure et située à l’ouest, la partie italienne s’inspire des arènes de l’Antiquité romaine ainsi que des places urbaines, reproduites en plan à travers un cercle réitéré dix fois. Les circonférences de ces cercles donnent forme à la fois aux espaces intérieurs, contenus dans les intersections qui les séparent, et aux espaces extérieurs qui se transforment en cours et en places conviviales. Parmi ces dernières, la plus grande est agrémentée d’arcs construits en pierre selon la plus pure tradition de l’architecture romaine classique. Une cour située à l’arrière et tournée vers la forêt se distingue en revanche par quatre colonnes ornées de chapiteaux doriques.

L’intérieur du centre conçu par AOE est totalement blanc, ce qui confère aux espaces un aspect sacré, en raison notamment de la configuration des salles : circulaires, grandes et lumineuses. Le pourtour extérieur de l’ouvrage est ponctué par de grandes fenêtres qui permettent non seulement à la lumière de pénétrer à l’intérieur et de se réfléchir sur les murs blancs mais aussi de faire de la nature une partie intégrante des expositions artistiques. Les architectes expliquent qu’ils ont opté pour un éclairage naturel direct par le haut afin de « créer une harmonie entre la nature et l’architecture ». AOE poursuit en soulignant l’importance du respect écologique dû au site et rendu possible par un ensemble de solutions telles que l’introduction de végétation pour couvrir les différents niveaux extérieurs ou le recours à une ventilation passive pour canaliser intelligemment les courants d’air à l’intérieur du bâtiment. Parallèlement aux grandes fenêtres, ces choix ont permis d’obtenir « un édifice réunissant organiquement les éléments naturels - lumière, vent et paysage - de façon à ce que les visiteurs puissent percevoir et vivre pleinement le contexte naturel lorsqu’ils se trouvent dans le bâtiment ».

Le Sino-Italian Cultural Exchange City Reception Center se répartit sur trois hauteurs : tout d’abord l’entrée puis l’espace d’exposition interne avant de s’élever à nouveau par palier d’une salle à une autre pour engendrer un plus grand dynamisme entre les espaces. Toute la toiture du centre peut être visitée. Elle est accessible via un escalier à côté des arcs romains de la place principale qui accueille à une extrémité un petit jardin zen aménagé dans le cercle formé par le volume sous-jacent. Au milieu de la terrasse, on trouve une construction immaculée et ouverte. Elle aussi circulaire, elle est ornée d’arcs en plein cintre et reproduit un petit temple néoclassique revisité toutefois selon les canons contemporains du crépi blanc.

Conformément à la meilleure tradition chinoise, le cabinet AOE a réalisé ce centre culturel en attachant beaucoup d’importance non seulement au symbolisme et à l’abstraction mais aussi à la qualité et aux détails. Les deux allées piétonnes qui relient la partie est et ouest du centre illustrent parfaitement cet aspect. Les architectes expliquent à ce propos : « Pour atteindre le Chinese Cultural Hall à l’est, il faut emprunter soit le couloir culturel soit un chemin en jade blanc de Chine au-dessus d'un étang. Ces deux parcours symbolisent les deux routes de la soie entre Orient et Occident : terrestre et maritime ».

Francesco Cibati

Architecture Firm: aoe
Design Period: 06.2020-09.2020
Construction Period: 09.2020-04.2021
Site Area: 17814.6 sqm
Site Coverage: 8.4%
Gross Floor Area: 1695.8 sqm
Landscaping Ratio: 66%
Building height: 13.55 m
Project location: Chengdu, China
Design Team: Ma Jianning, Fan Ruixue, Wang Ye, Chang Zhiyu, Pan Jichang, Li Xiangting, Lu Yu
Interior: Zhu Dan, Du Jing, Liu Jingyi, Xue Yawen, Liu Chen
Clients: Tianfu Investment Group Co., LTD
Pictures: Arch-exist Photography


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature