24-08-2018

Akihisa Hirata signe la Tree-ness house, une maison et galerie d’art à Tokyo

Akihisa Hirata,

© Vincent Hecht ,

Tokyo, Japon,

Appartement, Exhibition Center,

Des volumes saillants, des escaliers et des terrasses : voilà comment se présente la Tree-ness house réalisée par Akihisa Hirata dans le quartier de Toshimaku à Tokyo. Commande du galeriste Taka Ishii qui souhaitait un projet réunissant maison et atelier, la Tree-ness house surprend par ses formes organiques sculptées dans le béton.



Akihisa Hirata signe la Tree-ness house, une maison et galerie d’art à Tokyo
Après avoir travaillé pour Toyo Ito pendant 8 ans, Akihisa Hirata a fondé son cabinet en 2005. Dès 2009, il s’attelait à une importante commande privée qui devint par la suite la Tree-ness house dans le quartier de Toshimaku à Tokyo.
L’idée a germé à la suite d’une exposition consacrée à son travail que l’architecte Akihisa Hirata avait organisé quelques années plus tôt dans l’une des galeries d'art de Taka Ishii. Le marchand d’art japonais avait confié au jeune architecte la réalisation de sa nouvelle maison dans la capitale. Dans la perspective de transcender le concept de boîte blanche, elle devait comprendre à la fois un bureau et un espace d’exposition.
Akihisa Hirata s’est penché sur le concept d’interpénétration des espaces personnels et des espaces semi-publics en se basant sur la déstructuration des parties et en utilisant l’élément naturel comme une incursion supplémentaire, cette fois dans la ville.
Le premier projet prévoyait 8 étages mais, suite au tremblement de terre de 2011 ayant aussi touché la centrale nucléaire de Fukushima, la réalisation fut bloquée puis réduite à 5 étages en raison des nouvelles normes antisismiques. Édifié sur un lot rectangulaire plutôt étroit et tassé entre d’autres maisons, l’ouvrage comprend au rez-de-chaussée des salles semi-publiques complètement fermées sur elles-mêmes ainsi qu’un accès pour les voitures. Un deuxième espace d'exposition se trouve au premier étage qui accueille également les premières pièces de la maison de Taka Ishii. Celles-ci se répartissent sur plusieurs niveaux jusqu’au toit-terrasse.
Akihisa Hirata souhaitait que la Tree-Ness house présente l’aspect organique d’un ensemble de blocs, de pièces de différentes tailles abritant les espaces à vivre et les chambres à coucher. Dès ce premier stade de composition, il avait imaginé ce qu’il appelle des « plis » à l’intérieur desquels faire pousser la végétation. L’ouvrage se décline en trois plans visuels : le premier caractérisé par du béton apparent parfaitement poli, le deuxième par du béton peint en blanc pour les plis et le troisième par la végétation naturelle. Le bâtiment prend ainsi la forme d’un véritable organisme vivant en mesure de se développer par l’intermédiaire de sa partie végétale.
Cette synthèse claire permet de donner naissance à une architecture parfaitement ordonnée par rapport au paysage urbain bien qu’elle soit décomposée en plusieurs cellules de proportions diverses et disposées sans grille géométrique. Un ordre que ne compromet pas même la présence de parapets, transparents ou en métal très fin, qui deviennent complètement invisibles.
Le bâtiment semble émerger du puits de lumière au milieu du plan, qui s’élève depuis l’espace de stationnement jusqu’à la terrasse. C’est vers ce puits que se tournent les grandes baies vitrées de certaines pièces afin de bénéficier de lumière indirecte tandis qu’on trouve à côté des murs de ce dernier la cage d’ascenseur ainsi que la cage d’escalier et les services, partie intégrante d’un noyau technique. Les terrasses et les « plis » sont uniformément répartis de tous les côtés et leur nombre augmente au fur et à mesure que le bâtiment rétrécit en s’élevant, à l’instar d’une montagne plus verte à son sommet.
Quand on pense à l’habitat japonais, généralement si réservé et introspectif, la Tree-ness house semble à contre-courant. C’est probablement la raison pour laquelle, ainsi fichée au cœur de la très grande densité résidentielle de Toshimaku, elle fascine et émerveille les personnes qui l’observent. Les « plis » traduisent un désir de fusion entre intérieur et extérieur tandis que les escaliers reliant les terrasses donnent naissance à un étonnant dialogue avec la ville. Comme le souligne l’architecte, les espaces extérieurs et intérieurs sont inversés plusieurs fois pour exprimer l’idée que même le quartier peut profiter de cette nature inattendue. L’intérieur est un assemblage inédit de petites pièces qui ne sont jamais entièrement fermées sur elles-mêmes : les multiples hauteurs des étages permettent en effet de donner naissance à des perspectives insolites tout en générant un grand sens de la continuité entre les espaces. À l’extérieur, ce choix donne lieu à des élévations dynamiques rythmées par l’alternance d’ouvertures et de terrasses végétalisées.

Mara Corradi

Architects: Akihisa Hirata
Principal architect: Akihisa Hirata
Project architect: Yuko Tonogi
Design team: Kohei Oba, Masatoshi Sugiyama
Client: Taka Ishii
Location: Tokyo, Japan
Site area: 139.55 sqm
Building area: 99.68 sqm
Gross Floor Area: 331.38 sqm
Building scope 5F
Height: 17.70 m (maxim)
Design period: 2014. 6-2015. 9
Construction period: 2015-2017
Completion: January 2017
Structural engineer: Masato Araya (OAK), Takashi Manda (tmsd), Taijiro Kato (tmsd)
Facility engineer: Kazuhiro Endo, Sho Takahashi (EOS plus)
Planting designer: Yuichi Tsukada (Onshitsu)
Textile designer: Yoko Ando, Kasumi Yamaguchi (Yoko Ando Design)
Construction: Akira Ohara, Satoshi Kikuchi (Oharakomusho)
Planting Construction: Yasuyuki Ikegami (Ikegami)
Photographer: © Vincent Hecht

http://hao.nu/
http://www.takaishiigallery.com/en/

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×