02-01-2013

UID architects : architecture et nature au Japon

Bar, Le paysage, Sports et bien-être,

Ciment,

Keisuke Maeda (UID architects) construit une autre habitation où la forme dérive de l'étude du paysage et l'architecture s'insère dans le contexte en instaurant une relation avec l'absence de limites. Les matériaux, protégés mais traités de façon naturelle, contribuent au projet qui conçoit l'ouvrage artificiel comme une dérivation et une imitation de celui naturel.



UID architects : architecture et nature au Japon
La poétique de Keisuke Maeda consiste à réaliser des édifices “cachés” au milieu de la verdure. Sa recherche, pleinement insérée dans l'actualité de la discipline, a amené au Japon à concevoir des maisons où les matériaux de construction dématérialisent leur présence dans la nature environnante, en décrivant cette alliance avec le lieu que l'architecture contemporaine recherche actuellement.
Bâtir une habitation sur une hauteur, en utilisant cette dernière pour réaliser un sous-sol, est une pratique très courante en Europe et même ailleurs. Les habitants de la maison ne se rendent toutefois pas compte d'être en dessous du niveau du sol, puisque de hauts murs protègent ce qui est à l'intérieur de ce qui est à l'extérieur et tout au plus quelques fenêtres laissent filtrer la lumière du jour. L'expérience singulière de celle appelée Pit house de Keisuke Maeda, à Tamano au Japon, dérive de deux moments conceptuels intéressants : le premier est que l'homme (et sa vision de l'architecture) est mis matériellement et en perspective au centre et dicte les règles géométriques de chaque composition et de chaque fonction ; le second est le fait d'avoir libéré le sous-sol des barrières perceptives de la structure, en rendant l'insertion de l'architecture dans le sol non seulement perceptible, mais aussi déterminante comme base pour l'édifice.
L'application de ces deux principes a permis au dessin de la maison de se développer en cercle autour d'un noyau cylindrique, où se trouvent les locaux de service, l'escalier intérieur, les magasins et une haute terrasse couverte dont l'intérieur tout entier est visible, une espèce de point préférentiel d'observation sur les deux étages situés en dessous et sur la verdure. C'est à partir de ce dernier que se multiplient comme cellules d'habitation quatre lieux à leur tour à plan circulaire, creusés dans le premier étage et dans le sol, conquis dans le volume géométrique en cèdre, qui définit les limites du milieu habité, jusqu'à “grignoter” de l'espace dans le terre-plein sur lequel il repose : il s'agit de la cuisine, du salon, du dépôt pour les vélos et de la terrasse dans le jardin. Le deuxième niveau est un étage suspendu issu de cette opération de creusement et de soustraction, un parcours autour de la tour centrale, le long duquel s'étend la zone nuit et celle plus privée.
Ce volume circonscrit présente une grande ouverture au nord et reste soulevé du sol grâce aux minces piliers sur lesquels il repose, en formant une longue fenêtre de lumière à la base : il est possible de voir à l'extérieur, dans le jardin d'où le contexte urbain entre dans la vie familiale, des noyaux d'habitation circulaires à demi enterrés comme de la terrasse de la tour centrale. Les murs extérieurs en cèdre, vernis pour les protéger, conservent la couleur et l'aspect naturel du matériau et aident à voir l'édifice comme un prolongement du paysage et de sa végétation. Le jardin pénètre à son tour dans l'habitation pour lécher les pièces, tandis que l'association des différents types de bois et du ciment brut apparent, qui constitue le matériau le plus artificiel, a encore une fois le but de réduire la distance entre ce qui est construit par l'homme et ce qui est construit par la nature.

Mara Corradi

Projet : Keisuke Maeda (UID architects)
Commettant : un particulier
Lieu : Tamano, Okayama (Japon)
Projet des structures : Konishi Structural Engineers (Yasutaka Konishi, Takeshi Kaneko)
Surface utile brute : 116,66 m²
Surface du lot : 232,12 m²
Fin des travaux : 2011
Entreprise de constructions : Nakamura Construction Co.Ltd.
Structure en cèdre verni, en ciment et en acier
Murs intérieurs en contreplaqué structurel et en ciment apparent
Sol intérieur en cerisier
Photos : (c) Koji Fujii (Nacása & Partners Inc.)

www.maeda-inc.jp/uid


GALLERY


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×