06-08-2021

Neri & Hu: The Relic Shelter, salon de thé à Fuzhou, Chine

Neri&Hu,

Hao Chen,

Fuzhou, China,

Bar,

Objet précieux, système de protection et interface avec la ville, tels sont les nombreux niveaux de lecture du nouveau salon de thé à Fuzhou, en Chine, imaginé par Neri & Hu. Une précieuse structure en bois datant de la dynastie Qing devient le noyau d'une coque en cuivre et en béton.



Neri & Hu: The Relic Shelter, salon de thé à Fuzhou, Chine

Conteneur de reliques , c'est la parfaite métaphore avec laquelle Lyndon Neri et Rossana Hu décrivent la signification et la forme du nouveau salon de thé à Fuzhou, en Chine. Cette expression parle clairement de leur intervention sous deux points de vue : d'une part, il s'agit de la conception d'une coque autour d'un noyau ; d'autre part, il s'agit d'une installation permanente pour protéger un monument d' archéologie urbaine.
L'architecture s'associe ainsi au design, en tant que conception d'une enveloppe ayant pour but de servir de filtre entre un intérieur et un extérieur qui dialoguent avec peine. Toutefois, l'architecture est une opération à échelle urbaine, car c'est un filtre, une interface avec laquelle l'homme réussit dans le geste de protection, de comparaison, de passage d'une dimension à l'autre de la ville. Dehors, le contexte typique d'un grand centre économique comme l'est Fuzhou, le quartier Golou, aux brillantes tours résidentielles et en perpétuelle expansion. Dedans, les intérieurs d'une résidence historique et ayant survécu au fil du temps, la structure en bois qui faisait partie de l'habitation d'un haut fonctionnaire de la dynastie Qing (1644-1912) : finement chantournée et bien conservée, elle a été transportée à Fuzhou depuis la province de l'Anhui pour une opération immobilière de la société Yango Group Fuzhou.
C'est précisément le maître d'ouvrage qui demande la construction d'un bâtiment protecteur et, dans le même temps, allusif de la précieuse relique intérieure, susceptible d'accueillir un service des ventes et un salon de thé. Désormais de plus en plus rares, les salles qui offrent la cérémonie du thé forment le lien avec l'une des traditions les plus traditionnelles du peuple chinois. Il s'agit donc d'un choix précis qui propose la lenteur en opposition à la vitesse à laquelle la ville semble se déplacer au cours des dernières décennies. La solution architecturale de Neri & Hu doit être aussi radicale.
En partant de la silhouette à pans du toit de l'architecture en bois, les concepteurs dessinent une coque qui présente une partie supérieure à trois sommets recouverts de panneaux en cuivre et une partie inférieure, à développement horizontal, en béton damé (rammed concrete) La brillance et le caractère précieux évoqués par le cuivre dialoguent intensément avec l'effet semi-artisanal de la pose du béton damé, qui implique une opération de pressage couche après couche des éléments du béton. Très utilisé ces dernières années par Zumptor, par Chipperfield, Baldi et d'autres, il se rapproche de la surface imparfaite du pisé, où la matière première donne aux murs un aspect sculptural et plastique.


L'architecture du salon de thé apparaît frontalement compacte et rigoureuse, mais c'est dans son développement spatial que l'on peut saisir l'intéressante articulation. Les deux parties, qui se distinguent au niveau de la matière, semblent également séparées l'une de l'autre car l'élément supérieur non seulement se détache de 50 cm environ du mur en dessous, laissant entrevoir l'espace intérieur, mais se prolonge aussi en avant : les photos de Hao Chen offrent une perspective latérale du bâtiment au crépuscule avec les lumières allumées où l'on peut se faire une idée de la richesse de ces intérieurs.
Une version réfléchie de l'architecture est ajoutée grâce au grand bassin d'eau parallèle au mur principal. Là où cette paroi s'arrête, un couloir d'eau rejoint le centre de la cour circulaire, cœur du bâtiment car elle touche chaque étage, et en partie visible depuis l'extérieur, comme si le salon de thé, lieu historique de mystère, voulait entrer en conversation avec la ville.
Lyndon Neri et Rossana Hu racontent que, dans leur conception architecturale, ils se sont inspirés du reportage photos réalisé à la fin du 19e siècle par John Thomson, l'un des premiers photographes à voyager le long du territoire chinois et à offrir au public occidental des images de l'Extrême-Orient. Dans l'album qui documentait son voyage le long du fleuve Min, Thomson réalisait un cliché de l'ancien temple Jinshan érigé sur un rocher, une image qui aurait identifié la ville de Fuzhou jusqu'à nos jours.
Après avoir franchi l'entrée, outre le miroir d'eau, le bâtiment présente un sous-sol et deux niveaux supérieurs, construits autour de l'ancienne résidence. À l'intérieur de la structure historique, avec poutres et piliers en bois chantourné et gravé, les espaces sur toute la hauteur sans cloisons ont un caractère de représentation. Les allées, les petites protections de la structure et les balustrades au premier étage offrent un parcours de contemplation qui rapproche le public des riches décorations et de la structure du toit. Comme nous l'avons mentionné au début, l'architecture représente également le parcours d'exploration de la relique.
Une attention particulière a été accordée à l'éclairage. Également célèbres pour leur expérience en éclairage, Neri & Hu ont ouvert de vastes puits de lumière dans la couverture et sont parvenus à créer une atmosphère de clair-obscur qui, une fois de plus, fait penser à celle d'un précieux site archéologique. Enfin, grâce au détachement de 50 centimètres entre un corps horizontal et l'autre, le bâtiment se résume à la simple image du toit et de la protection, en transmettant au public l'idée que l'architecture contemporaine puisse être de la même manière objet de valeur, lieu de récit et espace ouvert en dialogue avec la ville.

Mara Corradi

Architects: Neri & Hu Design and Research Office www.neriandhu.com/zn
Partners-in-charge: Lyndon Neri, Rossana Hu
Senior designer-in-charge: Scott Hsu
Design team: Jorik Bais, Yinan Li, Kathy Hu, Fong Huang, James Beadnall, Ivana Li, Jesper Evertsson, Du Shangfang, Bingmiao Li, Evelyn Jiang, Junho Jeon, Ath Supornchai, Haiou Xin, July Huang
Client: Yango Group Fuzhou
Location: Gulou District, #95 Longting Road, Fuzhou, China
Gross Area: 1,800 sqm
Completion Date: 2021
Duration: 2019 - 2021
Photos by: Hao Chen
Sketch by Lyndon Neri


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature