18-09-2020

Split House de FMD Architects : deux identités pour un même logement

FMD Architects,

Peter Bennets,

Melbourne, Australie,

Ville,

Une ligne nette vient diviser Split House en deux. D’une part le passé, de l’autre le présent. D’un côté la façade qui donne sur la rue, élégante, datant de l’époque du Manor Red, couleur australienne typique, et protégée par le patrimoine culturel. De l’autre côté, légèrement camouflée dans le jardin à l’arrière, l’œuvre du cabinet australien FMD Architects. Une once de modernité, voulue pour agrandir l’espace disponible et le réorganiser, créant ainsi le cadre parfait pour accueillir les grandes réunions d’une famille qui s’agrandit, mais aussi pour travailler et s’adonner à des moments de créativité.



Split House de FMD Architects : deux identités pour un même logement

Une jeune famille a fait appel aux architectes australiens FMD Architects afin d’agrandir sa maison familiale située au cœur de Melbourne. La contrainte conceptuelle imposée par le patrimoine culturel sur le devant de la rue est devenue le point de départ d’un concept singulier. C’est ainsi qu’a pris forme Split House, une maison qui, comme son nom l’indique, se compose de deux parties nettement distinctes : l’ancienne et la nouvelle. Pour les gens qui se promènent le long du boulevard, Split House ressemble à une maison australienne traditionnelle, peinte en Manor Red. Seuls la famille et les amis, qui ont accès à l’arrière de l’habitation, connaissent la véritable apparence de cette œuvre architecturale singulière, hétérogène, et pourtant cohérente.

Le projet d’expansion et de rénovation voulu par la famille et confié à Fiona Dunin, fondatrice de FMD Architects, a porté exclusivement sur l’arrière de la maison et le jardin annexes, exposés au nord et cachés à la vue de la rue. Ici, le revêtement extérieur ne porte pas la couleur rouge intense du Manor Red, mais il est en bois carbonisé, rendant la ligne de démarcation apparente entre la partie rénovée de la maison et celle appartenant au passé. La deuxième moitié de Split House est dramatiquement contemporaine, si bien que ses formes angulaires, ses grandes baies vitrées, ses matériaux et sa palette de couleurs donnent l’impression de se trouver dans une autre habitation que celle dans laquelle on est entré.

La famille souhaitait créer de nouvelles chambres, une vaste pièce commune, afin de pouvoir accueillir un grand nombre d’amis et de proches, ainsi qu’un espace multifonctionnel pour les activités familiales. Les architectes ont également réalisé deux petits volumes indépendants à l’autre extrémité du jardin afin d’abriter les bureaux des parents qui, tous deux en télétravail, peuvent désormais travailler dans un espace indépendant de la maison.

Après avoir formulé le concept de Split House, les architectes de FMD se sont occupés de le décliner proprement pas seulement dans l’antinomie nouveau-ancien, mais dans toutes les références conceptuelles possibles, notamment dans la nouvelle forme du toit. En effet, sa forme est donnée par le couloir central au plafond surbaissé, qui vient interrompre en plein milieu le dessin classique de la toiture à pans, créant un vide et divisant la maison longitudinalement en deux volumes triangulaires distincts, aussi bien vu de l’extérieur que dans les espaces intérieurs. Cette disposition permet une distinction nette des pièces, tout en restant dans un seul et même espace ouvert. La cuisine et la salle à manger sont orientées à l’est, tandis que l’aile ouest abrite un salon en contrebas avec des canapés disposés tout autour et une cheminée en fer, elle aussi récupérée de la disposition précédente, créant ainsi un espace naturellement convivial.

Une autre déclinaison, voulue pour donner une cohérence au projet, voit la reproduction de la forme triangulaire particulière du toit dans d’autres éléments de la maison, tels que les meubles et les miroirs de la salle de bain, ou encore les placards de la cuisine. La petite terrasse surélevée qui s’avance du salon vers le jardin arrière reprend également la forme de la toiture, créant un jeu de géométries et d’ombres intersectées tout au long de la journée, et invitant les occupants à profiter de l’extérieur.

Le souci du détail de FMD Architects ne s’est pas limité aux questions esthétiques et fonctionnelles. En effet, ils ont voulu à juste titre apporter des améliorations sur le plan énergétique, en intégrant des solutions de ventilation passive, en optimisant l’incidence du soleil et des ombres, en améliorant l’inertie thermique et en réduisant ainsi, de façon drastique, le besoin de climatisation ou de chauffage actif.

À l’issue de ce projet, Fiona Dunin a déclaré que « l’expertise interdisciplinaire de l’équipe du projet a permis de traduire fidèlement le concept de « division » que ce soit dans les grands gestes architecturaux que dans les détails les plus minutieux de la maison. La transposition du concept de « division » aux différents éléments insuffle au projet une forte identité et une grande originalité. Les exigences pragmatiques et la réinterprétation abstraite du vieux en neuf instaurent pour leur part un nouveau dialogue entre passé et présent, redéfinissant la tradition dans un cadre urbain moderne. »

Francesco Cibati

Project Completion: 2020
Project Location: Melbourne, Australia
Project Team: Fiona Dunin, Alice Edmonds, Jayme Collins, Rob Kolak
Photographer: Peter Bennetts
Builder: Dome Building Projects
Structural Engineer: Webb Consult
Main House Floor Area: 179 m2
Site Area: 580 m2

www.fmdarchitects.com.au


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature