18-12-2020

Tsuruta Architects signe un petit bijou en bois et en verre dans l’écrin d’un jardin

Taro Tsuruta Architects,

Ville, Residences,

Vitre, Bois,

Micro Housing,

Taro Tsuruta réalise dans un jardin une extension en bois et en verre accueillant une salle à manger



Tsuruta Architects signe un petit bijou en bois et en verre dans l’écrin d’un jardin
Conçu pour agrandir un appartement en lui adjoignant une salle à manger en verre et en bois, le projet de Taro Tsuruta peut à juste titre être considéré comme un petit bijou enchâssé dans un édifice anglais traditionnel.
L’architecte s’est vu confier la réalisation en Angleterre d’une petite salle à manger pour un appartement devant être agrandi. Pour ce faire, il a combiné les traditions de construction anglaises et japonaises afin d’obtenir le meilleur résultat possible à l’échelle architecturale.
Pour l’extérieur, Taro Tsuruta a utilisé du bois de cèdre brûlé selon une méthode de carbonisation japonaise (la technique shou sugi ban) ainsi que du verre, aussi bien sur la façade que sur le toit. Cette astuce de conception lui a permis de s’écarter d’un style typiquement anglais préférant associer le verre avec l’acier. Dans la mesure où il laisse entrevoir depuis l’extérieur les lumineuses essences choisies pour l’intérieur, le résultat obtenu est à la fois insolite et captivant.
La particularité de cette salle à manger en verre et en bois réside toutefois dans la structure de son toit. L’architecte a en effet imaginé une dalle nervurée à base trapézoïdale reposant sur les trois murs. La toiture semble ainsi flotter dans l’air et défier la gravité. Pour obtenir cet effet, celle-ci se compose d’une poutre de bordure sur laquelle cinq poutres principales s’encastrent au moyen d’un raccord à emboîtement sur la ligne médiane. Ces poutres comportent à leur tour des tolets en leur milieu pour poser les douze poutres secondaires qui, bien qu’elles suivent le parallélisme du côté oblique du trapèze de base, ne mesurent que la moitié des premières. L’architecte a ainsi obtenu 23 caissons triangulaires particulièrement beaux couverts par autant de vitres aux nuances tirant sur le vert.
Le toit se caractérise aussi par un détail très judicieux : l’extrados des poutres n’est pas rectiligne mais scalène, ce qui donne naissance à une surface de revêtement facettée. Grâce à ce choix de composition, la toiture, bien que simple, ressemble à un cristal.
Pour conclure, on peut donc affirmer que le résultat final illustre parfaitement qu’il est possible de profiter du jardin, et en particulier de la luminosité d’une pièce ainsi conçue, même durant les sombres journées anglaises.



Fabrizio Orsini


Location: London
Architect: Tsuruta Architects
Structural engineer: Webb and Yates
Contractor: JK London Construction Ltd
Digital fabrication: Tomasz Barszcz, Tsuruta Architects
Photography and Video: Ståle Eriksen
Video edit: Stephen Connolly

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature