01-05-2020

Heliopolis 21 signe une université écologique à Pise

Heliopolis 21,

Heliopolis 21, Alessandro Gonnelli, Ilaria Fruzzetti,

Pisa, Italie,

Centre de recherche, Universite, Départements,

Ciment,

À Pise, Heliopolis 21 vient de réaliser pour le pôle universitaire SR1938 un bâtiment à impact nul sur l’environnement.



Heliopolis 21 signe une université écologique à Pise 
Dans la mesure où il se caractérise par un impact nul sur l’environnement et garantit un gestion avancée de l’énergie, le pôle universitaire SR1938 de Pise peut être qualifié de bâtiment écologique.
On trouve via Risorgimento, à l’angle de via Nicola Pisano, à Pise, un ouvrage provocateur en béton armé à face apparente fruit d’un ensemble de solutions de haut vol - autant du point de vue de l’énergie que du choix des matériaux - qui lui permettent de recomposer le lot sur lequel il est construit et ainsi de se transformer en édifice architectural particulièrement distinctif.
Véritable peau structurelle fondamentale pour la structure, la façade externe s’appuie sur de fins piliers intérieurs, une finesse souhaitée pour éviter la présence d’éléments encombrants au sein du bâtiment. Les poutres denses que l’on voit sur le toit participent en effet efficacement à la rigidité structurelle et constituent un élément clé du langage minimaliste choisi par les architectes pour construire les trois corps. Traitée par sablage, lavage et enduit anti-graffiti, la surface externe est totalement innovante, tout comme les 3 puits et les 36 sondes géothermiques qui assurent non seulement un chauffage à impact nul sur l’environnement en hiver mais aussi de la fraîcheur en été. Tout ceci est rendu possible par des dalles radiantes qui permettent de dissimuler les micro-éléments diffuseurs habituellement visibles dans les classes quand on utilise d’autres types d’installations. Toute la gestion de ces dernières est ainsi déplacée pour être centralisée de façon à en améliorer la maîtrise globale.
Le pôle universitaire, qui accueille les laboratoires de biologie et les classes de sciences humaines, a été conçu pour servir également de lieu de rassemblement au sein du quartier. Rien d’étonnant par conséquent si le jardin situé à l’intérieur est dédié aux victimes de la Shoah. Les lois raciales de 1938 avaient en effet été signées dans la résidence royale de San Rossore, un hameau de la ville de Pise. Le pôle a d’ailleurs été baptisé SR1938, précisément en raison de ces faits historiques. Le jardin, qui sera bientôt achevé, deviendra un lieu de conservation et d’exposition d’œuvres consacrées à ce sujet très délicat mais qu’il est essentiel de ne pas oublier.



Fabrizio Orsini



Client: Pisa University;
Architectural design: Heliopolis 21 AA;
With: Diener & Diener Architekten, ARX srl;
Plants: Obermeyer Planen + Beraten GmbH;
Structural design: A&I Progetti srl; Ing. Niccolò De Robertis.
Contract Manager: Ing. Fabio Bianchi
Supervision of work: Arch. Carla Caldani – Pisa University

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature