10-07-2020

Mazzanti signe l’agrandissement du Colegio Helvetia de Bogota

Giancarlo Mazzanti, Equipo Mazzanti,

Alejandro Arango,

Bogotá, Colombia,

Ecole, Écoles et universités,

Giancarlo Mazzanti s’est occupé de l’agrandissement du siège historique du Colegio Helvetia, l’école multilingue suisse de Bogota. Son intervention a rejoint le projet d’origine de Víctor Schmid en donnant naissance à un ouvrage à la fois pédagogique et transformatif.



Mazzanti signe l’agrandissement du Colegio Helvetia de Bogota

C’est à nouveau dans un établissement scolaire que Giancarlo Mazzanti et son équipe ont réussi à faire le mieux converger leurs convictions en matière de développement de la société et de réponses à apporter à la quête de progrès. Nous parlons ici de l’agrandissement du Colegio Helvetia de Bogota, l’un des derniers jalons d’un cheminement d’expérimentation sur l’architecture qui a atteint des sommets dans les établissements scolaires ces 10 dernières années : El Flor del Campo à Carthagène, El Povenir à Bogota ou Timayui à Santa Marta, autant d’ouvrages précédemment abordés par Floornature.
Le concept de bâtiment vecteur de transformation du contexte urbain ainsi que de ses habitants est une théorie cultivée et pratiquée par Mazzanti depuis longtemps et qu’il a concrétisée dans le Colegio Helvetia d’une façon insolite par rapport à ses ouvrages précédents. Le dialogue instauré entre le bâtiment et la ville constitue l’un des aspects les plus approfondis dans les établissements scolaires mentionnés plus haut. Il se traduit au niveau de la chaussée par des frontières floues, transparentes ou à même d’inciter à la collaboration, à l’échange et à l’interaction (il suffit de penser à l’enceinte ouverte imaginée pour l’école Flor del Campo de Carthagène). Dans la mesure où il ne pouvait pas décliner le concept d’architecture proactive de la même manière en raison des limites physiques du site concerné, Mazzanti a focalisé son attention sur l’intérieur du complexe scolaire. Le projet a pour ainsi dire établi un dialogue interne avec les élèves et les enseignants tandis que l’échange avec la ville s’exprimait symboliquement par l’intermédiaire d’un bâtiment emblématique.
Fondé en 1949 à Bogota, le Colegio Helvetia a élu domicile Calle 128 dès 1954. L’établissement occupe une vaste surface - pas moins de 34 000 m² - bordée sur trois côtés par des lots résidentiels fermés et sur le côté ouest par l’Avenida Boyacà, la grande artère à plusieurs voies traversant la ville du nord au sud qui crée une nette fracture urbaine. Le dialogue, limité et difficile vers l’extérieur, trouve un chemin à l’intérieur dans la mesure où Mazzanti conçoit l’agrandissement du Colegio sous la forme d’un parc pédagogique ouvert relié au bâtiment d’origine par le biais d’escaliers, de rampes et de jardins.
Signé par l’architecte moderniste suisse Víctor Schmid suite au concours qu’il avait remporté à l’époque, l’édifice principal accueillait un institut bilingue français-allemand pour une cinquantaine d’élèves issus de familles suisses souhaitant maintenir le lien avec la culture de leur pays d’origine. Les inscriptions n’ayant cessé d’augmenter, le bâtiment de Schmid, déclaré site d’intérêt culturel en 1992 et préservé en tant que tel, fut complété au fil du temps par différentes structures. Étant donné qu’elles n’étaient plus conformes aux normes antisismiques, ces dernières furent démolies dans le cadre du projet d’agrandissement de Giancarlo Mazzanti.
Le rapport avec l’ouvrage de Schmid constitue le point de départ de Mazzanti, raison pour laquelle il décide de créer un sous-sol et de descendre ainsi d’un niveau pour parvenir non seulement à donner naissance à une dimension spatiale à hauteur des attentes mais aussi pour adopter une échelle respectueuse du complexe historique ne comptant qu’un seul étage. Le plan s’articule en deux ailes distinctes, l’une pour l’école primaire, l’autre pour le collège. On y retrouve le langage de Mazzanti qui privilégie un plan modulaire où chaque branche, combinée avec les autres, donne naissance à des espaces de liaison, des cours et des jardins, ici utilisés comme des aires de jeu et d’enseignement en plein air. Chaque niveau greffe des pièces couvertes reliées par des lieux de passage caractérisés par de grands espaces verts - notamment des pelouses - ainsi appréhendés non seulement à des fins esthétiques mais aussi relationnelles.
Situé à l’étage surbaissé et évoluant à l’horizontale, le corps principal se caractérise par un impact visuel très limité, notamment en raison des couvertures végétalisées et de l’alternance de vides et de pleins se créant dans la structure. Les modules géométriques accueillant les salles de classe prennent la forme de multiples tours qui, toutefois, n’écrasent pas de leur hauteur les constructions précédentes. En effet, l’école mais aussi les maisons environnantes ne comprennent pour la plupart qu’un seul étage et un toit plat ou à deux versants. Les tours sont revêtues d’un matériau translucide qui permet la diffusion de la lumière pendant la nuit tout en communiquant à la ville la présence et la constance des activités de l’établissement.
Tournées les unes vers les autres, les tours orientent et délimitent la nouvelle intervention en contribuant au dynamisme général délibérément associé à cet établissement scolaire multiculturel. L’accès aux toits végétalisés, véritables prolongements des jardins d’époque du complexe de Schmid, permet aux élèves de profiter également de ces espaces, transformés en aires de jeux équipées de toboggans, de supports souples, de murs sur lesquels grimper et de systèmes stimulants de liaison entre les différentes zones de l’école. Un concept d’enseignement profondément moderne où l’établissement scolaire est un lieu de rencontre et d’initiation à la vie sociale.
Durant l’inauguration de la nouvelle aile scolaire du Colegio en octobre 2019, la direction a souligné l’attention accordée à la qualité de l’enseignement et au bonheur des élèves. Un programme qui nous semble en parfaite adéquation avec les déclarations de Mazzanti lui-même : « L’importance de l’espace pédagogique réside dans ce qu’il est en mesure de promouvoir en termes de relations et de comportements. Dans ce sens, le projet est par essence un moyen à la fois de jouer et d’apprendre. L’objectif pédagogique fondamental de l’ouvrage est de permettre aux enfants de faire autant d’expériences et de découvertes didactiques et ludiques que possible ».

Mara Corradi

Architects: Giancarlo Mazzanti www.elequipomazzanti.com
Project directors: Sebastian Negret, Lorena Mendoza, Ceylan Şener, Jair Pinzon, Diego Origua
Design team: Melisa Naranjo, Juan Sebastian Tocarruncho, Ivan Bernal
Patrimonial advice: Rodolfo Ulloa
Conservation study for heritage buildings: Jenny Vargas
Structural design: Cni
Landscape design: Paisaje urbano
Acoustic design: Sergio Gallardo
Electric design: Gbc
Hydraulic design: Ud-ad ingenieria del recurso hidrico
Mechanic design: Hvac consulting s.a.s
Bioclimatic design: Carlos Vasques
Project management: Payc s.a.
Human security: Agr
Interior design: Arquint
Client: Helvetia School Association – Helvetia School
Design period: November 2014 – July 2016 (20 months) + June 2018 – August 2018 (1 month)
Construction period: December 2017-October 2019
Location: Bogotá, Colombia
Total area of the school lot: 34.353 sqm
Total built area covered (new building): 5.176 sqm
Outdoor area (landscaping): 4.017 sqm
Photographer: © Alejandro Arango - pequeño robot


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature