14-05-2014

Mardones: maison pour un champion à Santiago, Chili

Gonzalo Mardones Viviani,

© Nico Saieh,

Santiago du Chili,

Ville, Housing,

Céramiques, Ciment,

L’architecte Gonzalo Mardones Viviani réalise une villa pour le champion de tennis Marcelo Rìos sur les collines de Santiago, au Chili. Le projet se concentre sur l’utilisation de matériaux en relation avec la lumière. La céramique grands formats pour le sol est en cohérence avec la surface en béton blanchi grâce à l’action du dioxyde de titane.



Mardones: maison pour un champion à Santiago, Chili

En ligne avec le langage de l’architecture moderniste sud-américaine, Gonzalo Mardones Viviani conçoit dans la capitale du Chili une habitation pour le champion de tennis Marcelo Rìos. Sur les collines de Santiago, la forme de l’œuvre recherche l’harmonie avec la nature, tandis que les surfaces sont dessinées par la lumière.

Les douces collines situées autour de Santiago accueillent et intègrent cette architecture qui comprend un niveau partiellement enterré et deux étages au-dessus du sol. Le niveau enterré est recouvert d'une couche de terrain en terrasses qui valorise la volonté d'imitation du paysage naturel exprimée par le projet. Les visages de cette œuvre résidentielle sont au nombre de deux, et contrastants: l'un est tourné vers la route qui mène à la villa, et se présente introverti, avec des murs austères, interrompus uniquement par les longues découpes horizontales des fenêtres; l’autre est ouvert et dynamique, il est tourné vers les collines de Santiago qu’il fait entrer par les nombreuses et grandes ouvertures, comme si elles faisaient partie de l’architecture. Derrière la séquence de parois vitrées sur toute la hauteur au rez-de-chaussée, et de fenêtres en ruban à l'étage supérieur, on lit la volonté de faire disparaître la perspective, de créer une continuité entre le jardin et les grandes pièces de la maison.

Le lay-out de l'intérieur, dont le cœur est l’entrée, qui met en communication tous les niveaux, se développe avec une fonctionnalité rigide. La distinction entre les étages est elle aussi très nette: zone jour au rez-de-chaussée, zone nuit au premier niveau et zone jeu et divertissement avec cinéma et salle des trophées au sous-sol.

Cette rigueur thématique et de composition semble confirmée dans la poétique des ombres nettes avec lesquelles Gonzalo Mardones Viviani trace le dessin de toute l’architecture. L’architecte réalise en effet dans la structure en béton des coupes verticales qui projettent une lumière zénithale à même de valoriser le béton blanchi au dioxyde de titane. Outre l’effet esthétique, on a récemment découvert que le dioxyde de titane avait des propriétés antibactériennes et antipollution (c'est-à-dire qu'il contribue à l’élimination des gaz d'échappement des véhicules à moteur) qui, dans ce cas, en ont valorisé le choix. La ventilation naturelle est favorisée par les poutres de couverture, à même de créer une couche d’air destinée à protéger des rayons solaires.


Partout domine le blanc des surfaces en béton qui sont complétées par les sols en céramique de la même couleur et de grand format, choisis pour souligner la grandeur des différents espaces. La maison est comme une grande page sur laquelle écrire, une géométrie ordonnée qui sert de rampe de lancement à la créativité du maître d’ouvrage.

Mara Corradi

Projet: Gonzalo Mardones Viviani Arquitecto
Client: Marcelo Ríos
Lieu: Lo Barnechea, Santiago (Chili)
Projet des structures: Cristián Delporte
Projet éclairagisme: Paulina Sir
Projet paysagiste: Adriana Errázuriz
Surface utile brute: 1221 m²
Superficie du lot: 3413 m²
Début Projet: 2011
Fin travaux: 2013
Portes et fenêtres en aluminium
Couverture verte
Structure en béton apparent
Sol en céramique
Photographies: (c) Nico Saieh

www.gonzalomardonesv.cl


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×