13-10-2021

La Stacked House de New Delhi : un ouvrage de Studio Lotus

Studio Lotus ,

Andre J. Fanthome, Noughts and Crosses,

New Delhi, India,

Ville, Housing,

Dans un souci d’amélioration de la qualité de l’habitat, le cabinet Studio Lotus a conçu dans un quartier densément peuplé de New Delhi un bâtiment s’ouvrant de l’intérieur. Basé sur des éléments clés - la lumière, la ventilation et l’interconnexion - le projet allie construction traditionnelle et innovation technologique.



La Stacked House de New Delhi : un ouvrage de Studio Lotus

Le cabinet d’architecture indien Studio Lotus se distingue par sa volonté de revendiquer ses racines indiennes sans renoncer à la modernité, à l’innovation structurelle et à un esprit international. Bâtie en 2019 dans le quartier de Panchsheel à New Delhi, la Stacked House peut être interprétée comme un jalon dans une quête d’alternatives aux quartiers résidentiels indiens habituels basée sur une synthèse entre architecture traditionnelle et choix technologiques innovants.
Créé en 2002 par Ambrish Arora, Ankur Choksi et Sidhartha Talwar, Studio Lotus a su s’affirmer au fil des années grâce à une approche multidisciplinaire fondée sur une conception responsable et donc sur des projets focalisés sur le contexte local.
Le Krushi Bhawan, un bâtiment public commandé par le Ministère de l’agriculture et de l’autonomisation des agriculteurs est l’un des exemples les plus récents et les plus brillants de cette approche. Sa façade se distingue en effet par l’insertion harmonieuse de techniques artisanales locales qui font de l’ouvrage un véritable manifeste culturel.
Dans la Stacked House, le cabinet s’est attelé à la question de la densité démographique de New Delhi avec une nouvelle construction édifiée sur une petite parcelle fermée sur trois côtés par les habitations voisines. Ayant pour fonction de fournir air et lumière à tout l’édifice, la façade d’entrée, d’une surface de seulement 9 mètres et donnant sur la rue à l’ouest, est ainsi immédiatement devenue l’interface de l’ouvrage avec l’effervescence du quartier.
La Stacked House a en réalité été conçue pour accueillir deux foyers : un couple et ses deux enfants d’une part et les parents du mari d’autre part. Les architectes ont ainsi voulu créer deux logements indépendants dans le même bâtiment sous la forme d’un duplex superposé mais aussi interconnecté.

Dans l’architecture vernaculaire de l’Asie du Sud-Est, la végétation joue un rôle fondamental pour maintenir un climat idéal. Mais cette présence naturelle indissociable des lieux et de l’écosystème des habitats à la campagne est souvent négligée dans les grandes villes. La forte densité démographique pousse au contraire à profiter de chaque mètre carré de sol. Les personnes qui peuvent se le permettre remédient à cette situation contre nature en introduisant des plantes à l’intérieur de leur espace de vie. Un choix qui implique, partout où c’est possible, la création de cours, de patios et d’espaces à double hauteur favorisant non seulement la croissance de la végétation mais aussi la circulation d’air et de lumière.
C’est cette solution que Studio Lotus a adoptée dans la Stacked House, conçue, comme son nom l’indique (la « maison empilée » en anglais) comme une superposition de niveaux interconnectés à la fois via des escaliers et via un système de patios fermés par des portes coulissantes ainsi que des fenêtres intérieures et extérieures décalées les unes par rapport aux autres.
Réparti verticalement sur 5 étages plus un toit-jardin utilisable, le bâtiment se distingue par une organisation des pièces autour de ces deux points ouverts à l’intérieur d’un volume fermé sur trois des quatre côtés. Précisément grâce à ces patios ouverts, l’air circule naturellement jusqu’à l’intérieur depuis les balcons présents à tous les étages et tournés sur la rue côté ouest.
Studio Lotus a ainsi résolu les problèmes de microclimat affligeant les maisons coincées les unes contre les autres et sans double façade - à savoir le manque de circulation d’air et d’éclairage naturel - en ouvrant la maison de l’intérieur.
La présence de ces « puits vitaux » a aussi permis d’ouvrir de nombreuses vues entre les étages ; une façon d’établir une forte connexion visuelle entre les différents logements. Situés à des étages distincts dans un souci d’intimité, les appartements parviennent tout de même à procurer une sensation de vie en communauté, une condition requise par les clients.
La seule façade ouverte, celle qui donne son visage au bâtiment, se caractérise par une alternance de revêtements en briques et de balcons en béton lisse apparent se prolongeant plus ou moins en fonction des étages. Un simple portail sépare la rue de la cour intérieure qui se poursuit dans le garage couvert mais ouvert.
La façade ouest comprend les séjours et les chambres doubles des deux logements qui, à travers la cour principale, s’ouvrent dans le volume arrière. Ce dernier accueille respectivement la salle à manger et la cuisine dans les étages du bas et les chambres à coucher dans les étages du haut. L’escalier intérieur reliant les duplex est éclairé par le plus petit patio. Les pièces sont réunies par des balcons et par des passages qui focalisent l’attention sur la cour centrale à triple hauteur. Les terrasses donnant sur cette cour constituent de véritables prolongements des pièces à vivre où les membres de la famille peuvent converser exactement comme dans les aanganindiens traditionnels.
Pour tirer le meilleur profit des hauteurs autorisées, l’ingénieur BL Manjunath a imaginé un système structuré hybride très innovant composé d’une grille métallique modulaire formée de poutres et de colonnes et dont le cadre contient du béton coulé. Il a ainsi obtenu une vue dégagée et un intérieur « léger » et très moderne. La beauté de ces détails, tout comme les murs crépis en blanc, les finitions métalliques apparentes et l’omniprésence de verre donnent l’impression d’être dans une habitation occidentale.

Mara Corradi

Architects: Studio Lotus https://studiolotus.in/
Design Team: Ambrish Arora, Sidhartha Talwar, Anusha Pulapaka, Harshvardhan Kumawat
Location: Panchsheel Enclave, New Delhi (India)
Site Area: 220 sq. m
Built-Up Area: 10,000 sq. ft
Start Date: 26th April 2016
Completion Date: August 2019
Lighting Design Consultant: Abhishek Khandelwal
Structural Consultant: Manjunath BL
MEP Consultant: Vineet Lochan Gupta
Interior Contractor: Antrix Construction Pvt. Ltd. – Interior finishing
Civil works: Baleshwar Mondal
Metal works: DG Enterprises
Interiors: Antrix Construction
Structural: Baleshwar Mondal
Photographer: © Noughts and Crosses LLP | Andre J. Fanthome


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature