16-10-2019

Hashim Sarkis réalise des maisons de vacances à Amchit au Liban : les Courtowers

Hashim Sarkis,

Wissam Chaaya,

Aamchit, Lebanon, Toscana, Italie,

Residences, maisons de vacances,

Venice Biennale,

Réflexion sur les archétypes et respect du développement durable de l’architecture : voici certains des thèmes exprimés par Hashim Sarkis dans les Courtowers d’Amchit. Commissaire d’exposition de la prochaine Biennale d’Architecture de Venise, l’Américain d’adoption signe ses derniers projets sur les côtes libanaises.



Hashim Sarkis réalise des maisons de vacances à Amchit au Liban : les Courtowers

Hashim Sarkis a réalisé à Amchit, sur la côte nord du Liban, une expérience résidentielle : les Courtowers. En attendant de découvrir à travers son regard les grands acteurs de l’architecture mondiale lors de la prochaine Biennale d’Architecture de Venise, penchons-nous sur les ouvrages de l’architecte libanais dont le cabinet se trouve à Cambridge dans le Massachusetts pour y trouver des gestes, des intentions et des sujets d’intérêt concernant l’actualité de la discipline.
Amchit est une petite commune située dans le district de la célèbre station balnéaire de Byblos. C’est dans cette ville que le cabinet de Hashim Sarkis a récemment réalisé et inauguré une imposante mairie. Continuant vers le nord le long de l’artère routière qui borde le nouveau bâtiment avant de côtoyer la Méditerranée, le terrain descend rapidement avant de se jeter dans la mer. Le site du complexe résidentiel de Courtowers ne fait pas exception : situé entre une plage libre et un resort de luxe, il se transforme dans le projet de Hasim Sarkis enluxuriant jardin libanais.
Le projet comprenait 25 000 m² de végétation à remettre en état ainsi que des bâtiments que le client souhaitait transformer en quatre maisons de vacances dotées de deux structures balnéaires privées. Hashim Sarkis propose une répartition irrégulière des ouvrages sur le site où il laisse le bord de mer aux piscines et fait reculer les villas qui, légèrement en pente, bénéficient toujours d’une superbe vue. Plusieurs chemins pédestres pavés se faufilent dans la nature après avoir longé les maisons. La perspective à vol d’oiseau met en exergue l’intention conceptuelle d’imiter la création de parcours spontanés en évitant des tracés trop droits et géométriques. Les palmiers, les oliviers et les eucalyptus plantés sont accompagnés de fougères, d’arbustes et de buissons d’herbes locales qui enveloppent les habitations pour donner une sensation de continuité entre la nature et le construit.
Hashim Sarkis oriente les villas vers la Méditerranée à l’ouest tout en différenciant le « point de vue » de chacune d’elles via de légers angles d’inclinaison : une façon de donner naissance à un paysage irrégulier et multiforme que les chemins tendent à mettre en valeur.
La légère pente du site a incité à tirer parti de la colline comme façade protectrice à l’est. Pour chaque habitation, l’architecte a prévu un double mur de soutènement enserrant l’ouvrage au niveau de la chaussée sur trois côtés : deux complètement fermés et un troisième au nord utilisé comme cage d’escalier pour accéder à la terrasse. En plus d’être utile à la structure ainsi qu’aux réseaux et installations de la maison, la double paroi isole du terrain et fait circuler l’air de façon à limiter l’incidence de l’humidité, extrêmement élevée sur les côtes du Liban.
Le plan en C s’allonge vers la mer en ouvrant complètement la façade ouest qui, libérée de ses murs, accueille une grande cour. Vitrée et protégée uniquement par des brise-soleil en bois, la façade ouest inonde de lumière la première pièce à vivre. Une deuxième cour de plus petite taille a cependant été aménagée pour éclairer les pièces les plus internes et favoriser la ventilation croisée.
Cet élément archétypal définissant la villa fait clairement référence à la tradition architecturale méditerranéenne. Ce n’est pas le seul. Dans l’angle sud-est, la maison s’élève de deux étages accueillant chacun une chambre à coucher, les sanitaires et une pergola sur le toit plat. Le bâtiment à cour devient ainsi aussi une maison à tour. Le projet conjugue ces deux catégories pour obtenir une solution hybride offrant différents avantages en termes de climatisation. D’une part en effet la tour ombrage la cour et les pièces à vivre pendant les heures les plus chaudes. D’autre part, dans la mesure où elles sont fermées par des baies vitrées pleine hauteur pouvant être complètement ouvertes si nécessaire, les chambres de la tour se transforment à part entière en petites terrasses favorisant la ventilation naturelle. L’air chaud provenant de la cour et du patio monte dans les chambres du fait d’un effet cheminée bien connu et exploité dans les badguirs typiques du Moyen-Orient. L’inertie thermique assurée par la forte épaisseur des murs périphériques, par le vide sanitaire et par le revêtement extérieur en grès permet, la nuit lorsque les températures baissent, de libérer la chaleur stockée pendant la journée.
Toutes les fenêtres côté ouest sont ombragées par des brise-soleil en bois s’ouvrant en éventail afin de pouvoir moduler la vue sur le paysage et réguler les températures intérieures. Aux étages supérieurs, de petites ouvertures en saillie démultiplient la lumière pénétrant dans les pièces les plus internes ou dans les zones de passage, comme les sanitaires ou les escaliers.

Mara Corradi

Architects: Hashim Sarkis Studios
Team: Hashim Sarkis, Boulous Douaihy (Project Coordinator), Rola Idris, Sandra Frem, Wissam Chaaya, Samir Bitar, Pablo Roquero, Cynthia Gunadi, Penn Ruderman, Christopher Johnson, Charif Tabet, Helena Briones
Location: Aamchit, Lebanon
Completion: 2016
Site Area: 25,000 sqm
Building Footprint Area: 6,750 sqm
Building Area: 8,900 sqm
Landscape: Hashim Sarkis Studios
Horticulturalists: Exotica
Climate Engineers: Transsolar Energietechnik GmbH
Structural: Rudolphe Mattar
Mechanical: Roger Kazopoulo
Electrical: Roger Njeim


Photos by: © Wissam Chaaya

www.hashimsarkis.com
www.wissamchaaya.com


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×