13-05-2020

exposition Balkrishna Doshi Architecture for the People – Architekturzentrum Wien

Balkrishna Doshi,

Fabien Charuau, Iwan Baan,

Vienne, Autriche,

Exposition,

Architekturzentrum Wien, Exposition, Pritzker Architecture Prize,

L’Architekturzentrum de Vienne fait partie des premiers centres culturels à reprendre ses activités après la fermeture imposée par les autorités afin de contrer la propagation du covid-19. À l’Architekturzentrum Wien, la vie reprend là où elle s’était arrêtée avec l’exposition « Balkrishna Doshi – Architecture for the People », qui devait avoir lieu fin mars mais qui n’a jamais été inaugurée en raison de la pandémie. L’exposition est consacrée aux ouvrages de Balkrishna Doshi, premier architecte indien à avoir reçu le prix Pritzker en 2018 et l’un des plus grands représentants du modernisme indien.



exposition Balkrishna Doshi Architecture for the People – Architekturzentrum Wien

Avec l’exposition « Balkrishna Doshi – Architecture for the People », l’Architekturzentrum de Vienne reprend ses activités culturelles après la fermeture imposée par les autorités afin de contrer la propagation du covid-19.
L’exposition, qui devait avoir lieu en mars, sera ouverte au public à partir du 29 mai, et son thème n’a jamais été autant d’actualité après cette pause forcée. Consacrée aux ouvrages de Balkrishna Doshi, premier architecte indien à avoir reçu le prix Pritzker en 2018 et l’un des plus grands représentants du modernisme indien, l’exposition repose en effet sur un concept clé, à savoir l’impact décisif de l’environnement construit sur le bien-être de la population, sur son sentiment d’appartenance et sur l’esprit communautaire. Un concept qui imprègne l’œuvre de l’architecte indien qui, non par hasard, a baptisé son cabinet d’architecture, fondé à Ahmedabad en Inde en 1956, « Vastushilpa ». En effet, le mot « Vastushilpa » est composé de « Vastu », qui désigne l’intégrité de l’environnement, et de « shilpa », mot sanskrit qui signifie design.
« Son approche met l’accent sur la place de l’architecture dans un vaste cadre de culture, d’environnement, de société, d’éthique et de religion. La notion de durabilité de Doshi intègre la dimension culturelle, sociale et environnementale. » a déclaré Angelika Fitz, directrice de l’Architekturzentrum de Vienne. « Ce qui rend son architecture extrêmement pertinente également pour l’Europe. »
Au cours de sa carrière professionnelle, Balkrishna Doshi a travaillé avec deux grands maîtres de l’architecture mondiale, à savoir Le Corbusier et Louis I. Kahn. Les œuvres de l’architecte indien associent principes modernes et techniques traditionnelles locales pour un résultat intemporel. Des architectures qui s’adaptent aux besoins et aux conditions locales. Parmi les projets exposés figurent des écoles et des bâtiments institutionnels, des complexes résidentiels et leurs intérieurs, en passant par l’aménagement de villes entières. Dans le domaine résidentiel, Doshi a développé de nouvelles approches du logement social, associant systèmes modulaires préfabriqués et artisanat local. Des œuvres expérimentales basées sur la participation des résidents potentiels, une solution qui a permis d’adapter les habitations aux besoins réels, aux exigences et aux préférences personnelles mais aussi aux capacités financières des habitants.

L’exposition raconte soixante ans de carrière de l’architecte et s’articule autour de quatre thèmes principaux, à savoir Shaping an Integrated Education, Home and Identity, Building Academic Institutions et Creating a Livable City, présentés à travers des matériaux originaux produits par le cabinet tels que des maquettes, des croquis et des dessins inspirés des miniatures indiennes, parmi les plus célèbres et connus de l’architecte Balkrishna Doshi. Des photos et des films viennent compléter l’exposition, permettant aux visiteurs de voir comment la vie se déroule et continue dans ces architectures lointaines. L’exposition a également vu la réalisation de grandes installations qui permettent de vivre une expérience directe avec la poésie de l’architecture de Doshi.
Parmi les œuvres exposées figure le Centre of Environnemental Planning and Technology (CEPT) d’Ahmedabad, l’un des projets clés de Doshi. Il s’agit du campus universitaire multidisciplinaire entièrement conçu par l’architecte et construit sur 50 ans, de 1962 à 2012, qui abrite également l’École d’architecture qu’il a lui-même fondée en Inde en 1968.


Title: Balkrishna Doshi - Architecture for the People

a project by the Vitra Design Museum and the Wüstenrot Foundation, in cooperation with the Vastushilpa Foundation
Curator: Khushnu Panthaki Hoof
Curator, Vitra Design Museum:Jolanthe Kugler

Exhibition date: 29.05.–29.06.2020
Location: Architekturzentrum Wien - Exhibition Hall 2 


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature