19-07-2019

En attendant Inside 2019, voici les designs d’intérieur mondiaux instagrammables

BIG – Bjarke Ingels Group, Büro Ole Scheeren, ONG&ONG, One Bite Design Studio,

Julian Faulhaber, Rasmus Hjortshoij, Yunpu Cai, Stirling Elmendorf, Trevor Mein,

Amsterdam, Guangzhou, Chine, Copenhague, Danemark, New York, États-Unis,

Residences, Bar, Bibliothèques, Restaurants,

Award, Interior Design,

Les finalistes d’Inside, le World Festival of Interiors qui se tiendra à Amsterdam du 4 au 6 décembre 2019, en même temps que le World Architectural Festival, ont été annoncés. La liste des finalistes suscite une réflexion sur le rôle d’Instagram dans la réalisation d’un projet d’intérieur.



En attendant Inside 2019, voici les designs d’intérieur mondiaux instagrammables

En regardant la liste des finalistes de la douzième édition d’INSIDE, le World Festival of Interiors, on comprend aisément l’émerveillement suscité par les designs d’intérieur qui semblent défier les lois de la gravité et les caractéristiques intrinsèques des matériaux traditionnels, ou qui savent exploiter pleinement les possibilités infinies offertes par les dernières technologies et les nouveaux matériaux. Le sentiment qui prime toutefois est celui d’être confronté à des intérieurs qui, de par leur nature intrinsèque ou grâce au talent des photographes, sont très photogéniques ou, pour le formuler de manière plus tendance, « instagrammables ».
Ce constat n’est pas un jugement négatif, mais plutôt une réflexion sur un aspect que les concepteurs ne peuvent désormais plus négliger permettant à un établissement commercial ou culturel destiné au public de connaître un succès viral.

La douzième édition d’INSIDE, World Festival of Interiors, aura lieu du 4 au 6 décembre 2019 à Amsterdam, en même temps que le World Architecture Festival.
Le jury composé d’architectes, de designers d’intérieur et de journalistes spécialisés, parmi lesquels Johan Carlsson de Jac Studios, Annabel Kassar d’AKK, James Grose de BVN et Weng Shanwei d’AN Design, a sélectionné les projets finalistes de chaque catégorie. Une sélection difficile dans laquelle on retrouve autant de grands cabinets internationaux que de jeunes concepteurs où figurent notamment BIG-Bjarke Ingels Group, Woods Bagot, Universal Design Studio, Buro Ole Scheeren, E Studio, KTX archiLAB, ONG&ONG, Snuper Design, et Koichi Takada Architects. Lors du festival, les finalistes présenteront directement leurs œuvres aux jurés qui désigneront les lauréats des neufs prix prévus, et c'est lors de la cérémonie de clôture du 6 décembre qu'ils annonceront le nom du grand vainqueur, le « World Interior of the Year ».

En parcourant la liste des finalistes de chaque catégorie, on découvre les tendances inédites et intéressantes des designs d’intérieur. La catégorie « Bars & Restaurants », par exemple, présente les établissements de certains des plus grands chefs au monde ainsi que des projets « innovants », où l’expérimentation est liée au concept lui-même. Le restaurant Noma de Copenhague signé par BIG Bjarke Ingels Group est un ouvrage architectural où l’on peut redécouvrir les ingrédients naturels et les méthodes de cuisson et de conservation locales qui sont à l’origine de la nouvelle cuisine nordique (ny nordiske køkken) proposée par le célèbre chef René Redzepi. L’établissement est un petit village jardin culinaire, constitué de plusieurs bâtiments avec des intérieurs en bois et de grandes ouvertures vitrées qui offrent aux convives un rapport direct et constant avec le cadre naturel.

Dans la même catégorie, on retrouve également le finaliste « Stage », le concept que le cabinet Buro Ole Scheeren a mis au point pour la chaîne de fast food de qualité du groupe Dean & DeLuca. Les architectes ont conçu un bloc cuisine en corian et en acier pour la préparation des aliments qui, grâce à des jeux de lumière et à des solutions innovantes pour l’exposition de la nourriture, met en avant la gestuelle et la théâtralité liée à la cuisine.

Nombreux sont les projets d’expérimentation liés à des concepts inédits, tels que le Meow Restaurant de E Studio à Canton en Chine, qui a intégré au design d’intérieur de petits espaces à différentes hauteurs où figurent différentes citations inspirées du comportement des chats, ou encore le Karavanstop Café à l’aéroport international de Hong Kong, dont le projet par One Bite Design Studio est axé sur le rapport avec les réseaux sociaux, établi en introduisant des éléments instagrammables comme le plafond iconique, qui représente une abstraction de la topographie de la ville, et le grand mur où figure le logo.

(Agnese Bifulco)

Images courtesy of INSIDE https://www.insidefestival.com/


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×