23-12-2019

Edoardo Tresoldi avec Studio Studio Studio signe le pavillon Gharfa à Riad

Edoardo Tresoldi,

Roberto Conte,

Riyad, Arabie Saoudite,

Pavillons,

Le pavillon Gharfa est la nouvelle œuvre réalisée par Edoardo Tresoldi par le biais de Studio Studio Studio, un atelier interdisciplinaire fondé par le même artiste pour impliquer des musiciens, designers, architectes, réalisateurs et autres artistes dans des projets culturels hybrides et non conventionnels. Gharfa est un pavillon expérientiel construit à Riad dans les environs de At-Turaif District, site patrimoine UNESCO, et au cœur du projet créatif temporaire « Diriyah Oasis » du cabinet Designlab Experience de Dubaï.



Edoardo Tresoldi avec Studio Studio Studio signe le pavillon Gharfa à Riad

Studio Studio Studio est un nouveau projet de collaboration, un atelier interdisciplinaire fondé par Edoardo Tresoldi pour impliquer des musiciens, designers, architectes, réalisateurs et autres artistes dans des projets culturels hybrides et non conventionnels, qui interprètent les contaminations culturelles en tirant de celles-ci les langages de demain.
Edoardo Tresoldi est l'artiste italien qui s'est retrouvé sur le devant de la scène internationale avec ses œuvres évocatrices et éthérées, depuis la célèbre intervention sur la basilique paléochrétienne Santa Maria di Siponto. Cette œuvre réalisée en 2016, mêlant art contemporain, archéologie et architecture, a valu à l'artiste la Médaille d'Or à l'Architecture Italienne 2018 - Prix Spécial à la Maîtrise d'Ouvrage. Les œuvres de Tresoldi intégrées dans des contextes archéologiques, des espaces publics ou des festivals d'art contemporain et musicaux à travers le monde, se caractérisent toutes par l'emploi de la transparence du treillis métallique associé à des matériaux industriels. L'artiste utilise ces sculptures métalliques qui dessinent des éléments architecturaux, ou qui les évoquent, pour transcender la dimension spatio-temporelle et dissoudre les limites physiques de l'œuvre.
C'est dans ce contexte que s'inscrit également le nouveau projet Gharfa, un pavillon construit à Riad, en Arabie Saoudite, en impliquant différents artistes à travers Studio Studio Studio. Gharfa est un pavillon expérientiel inséré au cœur du projet créatif temporaire « Diriyah Oasis » du cabinet Designlab Experience de Dubaï. Le projet « Diriyah Oasis » a été réalisé à la périphérie nord-ouest de Riad, dans les environs de At-Turaif District, un haut lieu historique et politique. En effet, il s'agit de la demeure originale de la famille royale saoudienne et première capitale du pays, de 1744 à 1818. Un lieu d'une haute importance y compris d'un point de vue architectural pour les témoignages du style architectural Najd, typique de la péninsule arabique, qui, depuis 2011, a été classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Le pavillon Gharfa s'inspire précisément des ruines avoisinantes et les évoque en créant une grande sculpture traversable. C'est une immense forteresse architecturale, qui dans la partie la plus haute atteint les 26 mètres et qui laisse à peine entrevoir ce qu'elle contient. Pour cette œuvre, Edoardo Tresoldi a collaboré avec le designer Alberonero, le musicien Max Magaldi et le green designer Matteo Foschi du cabinet Odd Garden. Tous les artistes impliqués utilisent leurs propres langages et leur medium pour raconter les différents espaces et les fonctions de l'installation spécifique au site : la rencontre, la halte et la contemplation.
La structure évoquée par des volumes et des vides est définie par Edoardo Tresoldi à travers le treillis métallique et le liège. L'artiste dessine des espaces intimes et des parcours étroits qui invitent les visiteurs à entrer dans le volume et découvrir son contenu.
À l'intérieur, en recourant à des artifices théâtraux avec du matériel scénique, qui ne sont jamais cachés mais toujours visibles voire exhibés comme parties des installations mêmes, les artistes mettent en scène le rapport intime entre homme, paysage et architecture. Chaque élément est conçu comme indépendant mais, en même temps, comme partie d'une composition. Le récit sonore de Max Magaldi, par exemple, est réalisé de façon à percevoir la composition musicale dans sa tonalité uniquement au centre de la structure, car le long du parcours chaque visiteur peut créer son propre mix audio.

(Agnese Bifulco)

Images courtesy of Studio Studio Studio by Edoardo Tresoldi photos by © Roberto Conte

Project “Diriyah Oasis”: Designlab Experience www.designlabexperience.com
Project Gharfa: Studio Studio Studio founded by Edoardo Tresoldi
collaboration with designer Alberonero, musician Max Magaldi, and garden designer Matteo Foschi (Odd Garden Studio)
Location: Riyadh, Saudi Arabia


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature