04-05-2016

Cota Paredes Arquitectos : Casa V à Guadalajara (Mexique)

Abraham Cota Paredes Arquitectos,

© Cesar Béjar ,

Mexique,

Housing, Ville,

L’extérieur compact de la Casa V signé Cota Paredes Arquitectos à Guadalajara (Mexique) se traduit par un volume intérieur émaillé de vues et de perspectives entre les différents étages. Le coeur du projet d’Abraham Cota Paredes réside dans le patio, véritable catalyseur de lumière et hommage à Luis Barragán.



Cota Paredes Arquitectos : Casa V à Guadalajara (Mexique)

Située sur une étroite langue de terre au milieu des bâtiments de la périphérie de Guadalajara (Mexique), la Casa V d’Abraham Cota Paredes se présente comme un ouvrage muet et impénétrable côté rue qui ne s’ouvre au paysage et à la lumière qu’à l’intérieur.
Circonscrit au nord et au sud par les bâtiments existants, le site de la Casa V est dépourvu d’espaces verts mais se termine toutefois à l’est par un dénivellement de 8 mètres offrant un superbe point de vue sur Guadalajara. Pour Abraham Cota Paredes, ces éléments ont joué un rôle fondamental dans la définition du système de composition et dans la distribution intérieure. Les deux façades libres ainsi que les plans des trois étages, organisés autour d’un patio et structurant l’ouvrage, ont constitué des choix décisifs dans le projet.
La façade ouest, qui accueille l’entrée de la maison, vise très clairement à laisser la ville au dehors en n'offrant aux regards indiscrets qu’une façade privée de « vraies » ouvertures où la présence de 3 étages ne se traduit au niveau du sol que par le recul de la façade par rapport à la façade supérieure et au plan de la terrasse. La porte d'entrée en bois a été conçue comme un majestueux et imposant portail constitué d’un seul battant. À l’étage, le balcon des chambres à coucher prend la forme d’une coupe rectangulaire au sein de la grande façade blanche. Plus qu’une ouverture sur la rue, il représente une solution pour la maintenir à l’écart et éloigner sa présence.

Sur la façade opposée, à l’est, la vue d’aigle sur Guadalajara devient la véritable quatrième façade dans la mesure où la paroi est vitrée à la fois au rez-de-chaussée et au premier étage tandis que sur la terrasse, la structure en acier de la pergola encadre la perspective.
Les plantes dessinent un volume sur trois niveaux dont le cœur se situe dans le patio, un lieu immédiatement attirant dès que l’on franchit l’entrée. Le chemin d’accès, oblique, permet d’atteindre tout au bout la cuisine, tournée vers la ville au loin.
En apparence, le patio n’est qu’un petit espace dans l’espace architectural principal accueillant un fragment de jardin et ouvrant une brèche dans le toit. En réalité toutefois, ce volume est un véritable catalyseur de lumière : pénétrant par le haut, celle-ci trouve un nombre de débouchés, de passages et de fenêtres tel qu’elle parvient à s’infiltrer dans toutes les pièces de la maison. Premier puits de lumière : la baie vitrée sur deux hauteurs divisée en quatre parties par une croix en bois rappelant en tout point la croix dessinée par Luis Barragán dans sa maison/musée. Ici, comme à Mexico, la nature est cantonnée au-delà de la vitre et la croix marque une limite contemplative. Et puis, à partir du rez-de-chaussée, des ouvertures de différentes formes laissent entrer la lumière réfléchie par les murs blancs dans la chambre de maître et dans la cuisine. Au fur et à mesure qu’elle monte au premier étage, la lumière se répand à l’est et à l’ouest où elle atteint les chambres avant d’arriver à la terrasse où elle se conjugue avec la lumière filtrant à travers le mur horizontal en briques de verre.


La continuité spatiale, accentuée par le parcours de la lumière, est réitérée par la mise en communication des trois étages via l’escalier ouvert et les ouvertures : depuis l’entrée jusqu’aux chambres au premier étage en direction du salon au rez-de-chaussée mais aussi depuis la terrasse où le couloir d’accès donne sur les deux étages du dessous. Aussi monolithique en apparence que riche en parcours et en perspectives, la Casa V de Abraham Cota Paredes utilise enfin le blanc à la fois comme couleur de surface et comme élément de réconciliation entre intérieur et extérieur.

Mara Corradi

Architects: Abraham Cota Paredes Arquitectos
Collaborators: Álvaro Beruben Galván, ESTUDIO HIDALGO
Buit area: 355 sqm
Design structure: ROMVIR ingeniería Ing. Román Virgilio
Photos by: © Cesar Béjar
Location: Guadalajara (Mexico)
Client: Private
Construction: 2015
Structure in concrete
Walls made of cement block
All the wood in the house is parota from Michoacán (Mexico)
www.cotaparedes.com


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×