28-04-2021

Comunità Resilienti le Pavillon Italie à la Biennale de Venise

Alessandro Melis,

Venise, Italie,

Pavillons, Exposition,

Venice Biennale,

Le 23 avril, l'architecte Alessandro Melis a présenté en direct et en streaming « Comunità Resilienti », le Pavillon Italie à la 17e Exposition Internationale d'Architecture de La Biennale de Venise, organisé par la Direction Générale de la Créativité Contemporaine du Ministère de la Culture italien. Le thème du pavillon devient un voyage à la recherche des réponses aux défis historiques qui attendent l'architecture et notre manière d'habiter la Terre, non pas pour trouver des simplifications, mais pour prendre conscience de la complexité qui nous entoure.



Comunità Resilienti le Pavillon Italie à la Biennale de Venise

« À l'image du génome et du cerveau humains, le pavillon sera une jungle habitée par d'étranges et fascinantes créatures, dans un voyage qui ne pourra laisser indifférents ceux qui cherchent des réponses inédites à des défis historiques impératifs », c'est ainsi que le commissaire, l'architecte Alessandro Melis, a introduit « Comunità Resilienti » (communautés résilientes), le Pavillon avec lequel l'Italie participe à la 17e Exposition Internationale d'Architecture de La Biennale de Venise « How will we live together? », dirigé par l'architecte Hashim Sarkis.
Organisé par la Direction Générale de la Créativité Contemporaine du Ministère de la Culture de l'Italie, le projet a été présenté en direct et en streaming le 23 avril en présence de Dario Franceschini, Ministre de la Culture, de Onofrio Cutaia, Directeur Général Créativité Contemporaine du MiC et Commissaire du Pavillon Italie, et de Roberto Cicutto, Président de la Biennale de Venise.
À travers des vidéos et des diapositives, l'architecte Alessandro Melis a introduit les thèmes du pavillon qui, grâce à l'implication d'artistes et de maestros des différents secteurs, seront déclinés dans un langage pensé pour approcher et sensibiliser les plus jeunes. Dans l'aménagement du pavillon, des éléments et des images évoquant des « formes expressives liées au roman graphique, au jeu vidéo, dans des tons et modalités d'inspiration cyber punk » seront utilisés pour faire vivre aux visiteurs un voyage à la recherche des réponses aux défis historiques qui attendent l'architecture et notre manière d'habiter la Terre. En présentant les mécanismes de résilience des communautés et en revoyant les interactions entre l'espace urbain et le territoire productif, le parcours d'exposition, comme l'a fait remarquer l'architecte Melis, ne cherche pas des simplifications, mais est construit pour prendre conscience de la complexité qui nous entoure et de comment celle-ci constitue l'élément gagnant des communautés résilientes.
Le Pavillon Italie lui-même sera une communauté résiliente, composée de 14 « sous-communautés » à leur tour constituées de laboratoires opérationnels, centres de recherches ou études de cas. Le tout articulé selon deux directrices fondamentales que l'architecte Alessandro Melis a décrites de la manière suivante : « une réflexion sur l'état de l'art en matière de résilience urbaine en Italie et dans le monde à travers l'exposition des œuvres d'architectes italiens renommés et un zoom sur les méthodologies, l'innovation, l'étude avec expérimentations interdisciplinaires à cheval entre architecture, botanique, agronomie, biologie, art et médecine ».
Le pavillon se fera également promoteur de l'extension à l'architecture du terme « exaptation », introduit par les paléontologues Stephen Jay Gould et Elizabeth Vrba en 1982, qui dans la nature indique le rapport redondant entre organes et fonctions grâce auquel un organisme, exploitant des structures déjà à disposition, possède une certaine adaptabilité à des fonctions inédites ou à des conditions changeantes.
De la même façon, le Pavillon Italie installé aux Tese delle Vergini, à l'Arsenale, a été réalisé à travers la réutilisation et l'intégration des matériaux utilisés dans le Pavillon Italie 2019 pour la 58e Exposition Internationale d’Art de la Biennale de Venise.. Une nouveauté pour la Biennale Architecture 2021 qui a permis d'obtenir une installation avec un impact CO2 quasi nul. De plus, en ligne avec les objectifs du pavillon et pour étudier le cycle de vie de ce type de réalisation dans une optique de résilience, on a également procédé à une relocalisation sous forme permanente de tout ce qui a été produit pour l'aménagement. C'est dans ce contexte que se place et prend une valeur également la présence d'Iris Ceramica Group, principal sponsor du Pavillon Italie 2021 à la 17e Exposition Internationale d'Architecture de la Biennale de Venise, pour son engagement envers l'étude et la production de matériaux « clairvoyants » pour rendre les espaces urbains davantage à taille humaine.

(Agnese Bifulco)

Images courtesy of Italian Pavilion

Italian Pavilion – Resilient Communities www.comunitaresilienti.com
curator: Alessandro Melis

Hashtag: #MiC #DGCC #BiennaleArchitettura2021 #PadiglioneItalia2021 #ComunitaResilienti
Facebook: @ministerodellacultura @CreativitaContemporanea @Labiennaledivenezia @resilientcommunities_venezia
Instagram: @mic_italia @creativita_contemporanea @labiennale @resilientcommunities_venezia Twitter: @MiC_Italia @la_Biennale @ResilientCommu2
Youtube: @ MIC_Italia @direzionegeneralecreativitacontemporanea @BiennaleChannel


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature