18-09-2015

Belvédère et édifice de défense du Parc Genoves à Cadix

José Luis Bezos Alonso,

© José Luis Bezos Alonso,

Cadice,

Le paysage, Sports et bien-être,

Vitre,

José Luis Bezos Alonso est l’auteur d’une intervention urbaine à l’âme double. À Cadix, Bezos Alonso rétablit la liasion entre une importante zone verte et la promenade du bord de mer Santa Barbara, par un belvédère qui est aussi un édifice de défense du Parc Genoves, jardin public historique de Cadix.



Belvédère et édifice de défense du Parc Genoves à Cadix

À proximité de la cité de Cadix, l’architecte espagnol José Luis Bezos Alonso a réalisé un projet à l’âme double, qui est le belvédère et l’édifice de défense de l’historique Parc Genoves. Lauréat d’un concours international organisé par l’administration municipale et par l’ordre des architectes, l’objectif essentiel du projet de José Luis Bezos Alonso est de protéger le Parc Genoves des intempéries et des vents provenant de l’Océan Atlantique, dans lequel toute la ville de Cadix semble plonger du promontoire rocheux sur lequel elle se dresse. Toutefois celle-ci s’avère comme l’opportunité de requalifier la zone voisine, la promenade du bord de mer Santa Barbara, autrefois à l’écart de la vie urbaine et considérée comme un simple parking. 

La fonction protectrice sur laquelle Bezos Alonso intervient était exercée dans le passé par un long mur en briques, enduit en blanc et laissé à l’abandon, un élément qui ne donnait aucune possibilité d’accès à la promenade du bord de mer, à l’exception d’ouvertures occasionnelles dans lesquelles toutefois le passage était interdit, justement à cause de la présence du parking.
Dans le projet de José Luis Bezos Alonso ce mur est complètement démoli et remplacé par une structure de protection perméable, qui marque la limite entre le parc et le front de mer sans constituer une barrière visuelle entre les deux éléments essentiels du paysage de Cadix. En effet, la structure se développe sur deux niveaux, dont l’inférieur, complètement réalisé en verre, est surmonté par un parcours piéton avec une vue magnifique sur la baie de Cadix d’un côté et du Parc et de la cité de l’autre. De cette manière, la structure de protection n’est plus conçue comme limite et barrière, mais comme un moment de contact, car les surfaces transparentes ouvrent un dialogue entre la mer et la nature du parc botanique, avec ses plantes exotiques d’origine américaine. En effet, aujourd’hui le parc Genoves est le jardin public le plus important de la ville, même s’il fut ouvert dans le XVIIIe siècle comme sentier de promenade, sans de grandes attentes. Après plusieurs remaniements, à la fin du dix-neuvième siècle il acquis des espèces botaniques précieuses et délicates et fut élargi en devenant un parc, grâce aux soins de Gerónimo Genovés i Puig, de qui dérive le nom actuel.


Il s’agit du même Bezos Alonso attribuant l’inspiration de son projet à l’action activiste de Bansky, qui dessina une fillette sur la balançoire, pendue à la lettre A du mot PARKING, auquel l’artiste avait effacé le suffixe ING, souhaitant ainsi la transformation d’une zone de Los Angeles de parking à parc public. Ainsi il rend à la ville une vue directe sur la mer, en prolongeant la zone du Parc Genoves avec un parcours piéton repavé et enrichi avec de la verdure et des espaces pour activités en plein air. À partir du bâtiment belvédère, qui s’étend sur toute la longueur du parc, s’ouvrent 5 nouveaux accès au bord de mer, la surface desquels a été redessinée par des lignes directrices qui créent une alternance de zones naturelles et artificielles. Les différents locaux de service de l’ancien bâtiment (bains publics, vestiaires pour le personnel du parc, petites zones d’exposition, etc.) jadis situés de façon désordonnée à coté du vieux mur de protection du parc, sont maintenant placés en ordre à l’intérieur du nouvel édifice belvédère.

Mara Corradi

Architect: José Luis Bezos Alonso
Location: Cádiz, Spain
Architectural technician, Quantity surveyor: José Antonio Hidalgo Requena
Architectural collaborator: Antonio Alonso Bellido
Structural consultant: Miguel Hernández Valencia
Facilities consultant: Mariano Alonso Béjar
Area ground floor: 1920 sqm
Area Upper level, balcony: 1948 sqm
Completion: 2015
Client: Instituto de Fomento, Empleo y Formación del Excmo. Ayuntamiento de Cádiz
Contractor: Corsan Corviam Construcción, S.A.
Photographs: © José Luis Bezos Alonso

http://joseluisbezos.com


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×