25-07-2018

Barozzi/Veiga signe la nouvelle école de musique de Brunico dans le Haut Adige.

Barozzi/Veiga,

Simon Menges,

Brunico, Italie,

Bâtiments publics, Ecole,

Cour et jardin sont au cœur du projet d’agrandissement de l’école de musique de Brunico réalisé par le cabinet Barozzi/Veiga, lauréat du concours organisé en 2012. La récupération du siège historique de Casa Ragen a permis aux architectes de réfléchir sur l’archétype des villas à Brunico.



Barozzi/Veiga signe la nouvelle école de musique de Brunico dans le Haut Adige.
La restructuration et l’agrandissement de l’école de musique historique Casa Ragen par le cabinet italo-espagnol Barozzi/Veiga fait suite au concours organisé 2012 par la municipalité de Brunico et remporté par ce dernier. Les travaux de rénovation de la villa historique Casa Ragen se sont achevés en 2017, après 2 ans de chantier. Le nouveau siège a parallèlement été agrandi via l’ajout d’un bâtiment de plain-pied doté d’un sous-sol entourant le jardin sur le côté du complexe existant.
À Brunico, la musique est une véritable institution. Les enfants sont traditionnellement initiés à la pratique d’instruments dès 3 ans, spontanément ou dans les écoles maternelles. Ce phénomène est si bien ancré que le nombre d’inscrits chaque année à Casa Ragen - qui représente depuis sa fondation en 1985 le premier établissement institutionnel de musique de la ville - bat des records. Il s’agit par ailleurs d’un local public, appartenant à la mairie, qui a décidé de l’agrandir en 2012 précisément pour répondre à l’engouement croissant des habitants pour l’enseignement de la musique.
Lauréat d’un concours marqué par la participation de 267 projets provenant de toute l’Europe, Fabrizio Barozzi et Alberto Veiga ont particulièrement séduit l’administration municipale : d’une part en raison de la discrétion caractérisant la conception du bâtiment annexe et d’autre part en raison de leur respect des impératifs de protection du complexe Casa Ragen en tant que bien artistique. Inséré dans un contexte historique très bien conservé comprenant l’église paroissiale adjacente de Santa Maria Assunta et le cimetière, le nouveau volume s’est inspiré de l’archétype de la villa avec jardin, la construction la plus répandue et la mieux conservée dans ce village du Haut-Adige. Pour finir, le très faible coût du mobilier et de la gestion globale du bâtiment firent pencher la balance en leur faveur.
Le cabinet espagnol souhaitait que son extension ne remette pas en question la prééminence du bâtiment d’origine de Casa Ragen, un édifice dont les premières traces remontent au XIIIe siècle. Le thème de la circularité, de l’enceinte et de l’étreinte symbolique autour d’un noyau central est déjà présent dans cette villa historique, au plan en forme de C construit autour d’un cloître couvert sur trois niveaux remontant à la Renaissance. Entièrement restauré, il a été peint en blanc afin d’en mettre en valeur les lignes et de faire ressortir la succession des colonnes de pierre. La lumière du toit est filtrée par un système de brise-soleil à lattes réglables.
La brique crépie en blanc et la pierre des linteaux et des montants représentent ainsi, comme dans beaucoup de constructions de Brunico, le code stylistique des façades extérieures de Casa Ragen. Elles ont été restaurées de cette façon afin de mettre en exergue les fenêtres légèrement en ébrasement et les fenêtres arquées.
Le long de la rue Paul von Sternbach, la façade principale du bâtiment historique se poursuit dans le nouveau mur de l’annexe. Crépie en blanc, elle est dotée d’une entrée vitrée depuis laquelle on aperçoit le jardin intérieur.
Transcendant l’interprétation d’extension appréhendée comme construction d’un bâtiment adjacent à l’édifice d’origine et s’inspirant des résidences nobles entourées de jardins, Barozzi/Veiga ont conçu un ouvrage qui circonscrit le jardin et crée une cour ouverte et privée entre Casa Ragen et ses nouvelles salles de classe. Ne s’élevant que sur un étage et ne s’étendant que sur quelques mètres, l’édifice, perméable grâce aux nombreuses fenêtres donnant sur les salles de classe, se dématérialise à l’extrême pour se transformer en simple bordure, véritable mesure pour la définition de l’environnement.
Quand on regarde le plan, Casa Ragen se présente comme le bâtiment d’angle d’une zone triangulaire générée en agrandissant le plan de ce dernier : encore un hommage discret à l’ouvrage préexistant que les concepteurs savent traduire par un geste architectural de grande actualité.

Mara Corradi

Architects: Barozzi / Veiga (Fabrizio Barozzi, Alberto Veiga)
Project leader: Cecilia Rueda
Project team: Raquel Corney, Marta Grządziel, Maria Eleonora Maccari, Isaac Mayor, Cristina Porta, Verena Recla, Agnieszka Samsel, Ivanna Sanjuan,
Arnau Sastre, Hyekwang Shin, Maria Ubach, Cecilia Vielba
Location: Brunico, Italy
Client: Town of Brunico
Project manager: Ingenieurteam Bergmeister GmbH
Structural and services engineers: Ingenieurteam Bergmeister GmbH
Building physics: Ingenieurteam Bergmeister GmbH
Acoustic consultant: NiRA Consulting
Lighting consultant: Conceptlicht at
Landscape Architect: Kauh Arquitectos
Stage Design: ELCH ohg - snc
Net floor area: 2,200 sqm
Competition: 2012
Construction: 2015-2017
Photos by: © Simon Menges

http://barozziveiga.com/

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×