25-12-2019

Balcony House de Laboratory Sustaining Design

LSD - Laboratory Sustaining Design ,

Fernando Alda,

Costa Rica,

Ville,

Le cabinet LSD Architects - acronyme de Laboratory Sustaining Design - a conçu dans la superbe baie de Tamarindo au Costa Rica une villa au nom explicite : Balcony House, la maison au balcon. La vue sur l’océan Pacifique et la pente naturelle du terrain ont incité LSD Architects à créer une succession de terrasses et de balcons reliés sur plusieurs niveaux, un élément qui caractérise l’ensemble du volume et offre aux propriétaires de généreuses vues.



Balcony House de Laboratory Sustaining Design

Cabinet d’architectes costaricien, LSD a réalisé en 2017 sur la côte de la splendide baie de Tamarindo un ouvrage résidentiel qui s’est révélé une véritable perle. Laboratory Sustaining Design - telle est la signification de l’acronyme composant le nom du cabinet - a très explicitement baptisé l’édifice Balcony House, la maison au balcon.

Se dressant au bord d’une pente escarpée, Balcony House utilise le relief pour prolonger la vue sur l’océan Pacifique dont les vagues se brisent sur la plage toute proche. Le balcon qui donne son nom au projet occupe toute la façade principale et se structure sur cinq niveaux reliés par des marches et des plates-formes. Les occupants de la maison ont ainsi l’impression de disposer d’un salon en plein air, d’un espace extérieur sur lequel donnent tous les balcons et qui met en communication des pièces de la maison qui auraient sinon été séparées, comme par exemple les chambres des étages supérieurs.

À l’intérieur, l’ensemble de la structure se présente comme un enchevêtrement de niveaux reliés visuellement par un très grand nombre d’ouvertures dans les murs. Ces derniers semblent avoir été construits puis vidés à des endroits stratégiques dans le but précis de permettre de parcourir la maison de part en part d’un seul regard. Les mezzanines et les escaliers sont notamment délimités par une balustrade tubulaire qui devient spectaculaire du fait de la profondeur des espaces.
Les espaces communs du rez-de-chaussée (à savoir un salon, une salle de bain et la cuisine) s’avancent vers le patio extérieur, revêtu de lames en bois. C’est ici que se trouvent la piscine à débordement puis, plus loin, l’océan. L’aile sud de cette maison insolite, surélevée d’environ 1 mètre, accueille la première chambre à coucher dotée de sanitaires et d’une terrasse attenante. Depuis le salon en revanche, situé au nord, l’escalier se déploie autour du périmètre intérieur de l’ouvrage, passant au-dessus de la cuisine avant d’arriver à la mezzanine. C’est à partir de là que l’on peut accéder à la deuxième chambre puis enfin à un dernier escalier de quelques marches menant à la dernière des trois chambres doubles.

Cette configuration donne l’impression de disposer de cinq niveaux sur seulement trois étages. Les balcons des chambres de l’étage supérieur sont reliés à une plate-forme inclinée qui permet d’augmenter l’espace disponible et de favoriser la convivialité. Cette villa donne la sensation qu’il est possible de plonger directement dans la piscine depuis les terrasses revêtues de bois et que, dans un tel endroit, les devoirs et les responsabilités pèsent moins lourds.

La structure de la Balcony House se base enfin sur un noyau en béton armé contenant le rez-de-chaussée. Bien qu’utilisant le moins de volume de matériau possible - aussi bien en termes de plan que de coupe - ce noyau ancre la maison au sol. La structure porteuse apparaît en effet très mince alors que seul le mur porteur central couvre toute la hauteur de l’habitation.

Le deuxième étage est revêtu d’un métal particulier, travaillé de façon à ressembler à du bois pour assurer l’harmonie avec les terrasses. Une astuce visuelle qui contribue à conférer un aspect à la fois chaleureux, accueillant et léger à la maison qui serait autrement dominée par le gris des sols, des murs et de certains meubles intégrés ou par la blancheur des plafonds du rez-de-chaussée.

De manière générale, on peut affirmer que les couleurs ne manquent pas au Costa Rica et c’est sans doute pour cette raison que Rodolfo Tinoco et Luis Mauricio Solis, les fondateurs de Laboratory Sustaining Design, n’ont pas lésiné sur les grandes ouvertures, précisément pour laisser à la beauté du paysage d’Amérique centrale la tâche de rendre cet ouvrage unique.

Francesco Cibati

Architecture Firm-Principals: Laboratory Sustaining Design (LSD Architects)
Principals: Arq. Rodolfo Tinoco & Arq. Luis Mauricio Solis
Location-City: Tamarindo Beach, Guanacaste, Costa Rica

Project Collaborators:
Architects: Laboratory Sustaining Design (Lsd Architects)
Principals: Rodolfo Tinoco & Luis Mauricio Solis
Collaborators: Adrian Guevara , Misael Rodriguez
Engineering: Cj Ingenieria Electromecanica , Ing. Estructural Roberto Riggioni
Builder: Laboratory Sustaining Design (Lsd Architects)
Surface: 250 Square Meters
Year: 2017

Photography: Fernando Alda


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature