24-10-2012

BAK : maison minimale en béton à Mar Azul

BAK arquitectos,

Gustavo Sosa Pinilla,

Buenos Aires, Argentine,

Housing, Ville,

Ciment,

L'agence BAK arquitectos intervient en appliquant ses règles de conception minimale à une habitation dans le bois de conifères qui précède la promenade de Mar Azul, en Argentine. La forme de l'édifice dérive des règles de construction du béton, un matériau que l'Amérique latine sait mettre en valeur et intégrer dans le contexte.



BAK : maison minimale en béton à Mar Azul
Quand l'agence BAK, dont nous avons publié un autre édifice résidentiel plus récent, a été chargée du projet d'une maison individuelle dans le bois de conifères de Mar Azul, elle s'est souciée de sauvegarder le paysage avec un projet basé sur l'observation, l'étude et la valorisation de ses caractéristiques. Mar Azul, une localité balnéaire à 400 km au sud de Buenos Aires, est connue pour son paysage forestier extraordinaire, toutefois constamment menacé par les spéculations immobilières. Les commettants ont acheté un terrain dans le bois de conifères non loin de la plage et des zones habitées, caractérisé par une pente diagonale de 6 mètres de l'angle S.O. à l'angle N.E., sur laquelle l'édifice repose maintenant en dessinant une forme qui semble émerger du sol.
Le parallélépipède en béton avec une plaque de couverture appuyant sur deux murs parallèles et quelques éléments de support internes, qui laissent la lumière naturelle envahir l'intérieur, est un prototype d'habitation expérimentée par BAK pour l'architecture résidentielle argentine : un modèle architectural qui réduit l'emploi de matériaux au minimum, non seulement comme solution esthétique, mais aussi comme principe éthique. Tout en étant économiquement avantageux en ce qui concerne la pose sur place, le béton a en effet sa propre esthétique, particulièrement appréciée en Amérique du Sud grâce à l'influence de Niemeyer. Valorisée par l'empreinte du coffrage en bois, elle assume une expressivité de brutalisme élégant qui n'a pas besoin d'autres finitions superficielles.
Bak applique la fraîcheur créatrice qui sous-tend la “vision de la première fois”, dans le but de construire un édifice qui “découle” directement du paysage. Une série de dalles de béton qui soutiennent la couverture à son extrémité et fractionnent la lumière protègent ainsi la façade continue au nord et suivent l'allure verticale des conifères, en imitant la forêt.


À l'intérieur, les murs qui divisent la zone jour des deux chambres se terminent à 70 cm de la façade continue au nord, en laissant un couloir visuel qui traverse toutes les pièces et donne ainsi l'impression de se trouver dans un seul local, avec le panorama caractéristique d'une maison de verre. Pour répondre au besoin d'intimité, de grands rideaux coulissant sur des rails ferment les ouvertures et les baies vitrées sur toute la hauteur de la façade nord. Une terrasse s'étend de cette dernière vers l'extérieur : le jeune pin qui jaillit désormais du sol a été sauvegardé pour réaliser cette plate-forme en béton recouverte de planches de bois.

Mara Corradi

Projet : Maria Victoria Besonias, Guillermo de Almeida, Luciano Kruk (BAK arquitectos)
Commettant : un particulier
Lieu : Mar Azul, Buenos Aires (Argentine)
Surface utile brute : 90 m²
Surface du lot : 596 m²
Début du projet : 2006
Fin des travaux : 2007
Fenêtres en aluminium anodisé
Couverture en béton
Structure en béton
Sol en béton
Meubles sur mesure
Photos : (c) Daniela Mac Adden, Gustavo Sosa Pinilla

www.bakarquitectos.com.ar


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×