17-06-2020

AMDLCIRCLE et Michele De Lucchi signent le complexe de bureaux Z-LIFE à Bresso (Milan)

Carlo Ratti, Michele De Lucchi,

AMDLCIRCLE, Marco Beck Peccoz, Luca Rotondo,

Bresso (MI), Italia,

Bureaux,

Z-LIFE, le nouveau complexe de bureaux commandé par l’entreprise pharmaceutique Zambon à Michele De Lucchi, à son cabinet AMDLCIRCLE et à Carlo Ratti Associati pour l’aménagement intérieur vient d’être inauguré il y a quelques mois à Bresso. Véritable modèle de bureau du futur, il propose de remarquables idées pour l’ère de l’après-Covid 19.



AMDLCIRCLE et Michele De Lucchi signent le complexe de bureaux Z-LIFE à Bresso (Milan)

Alors que le bureau appréhendé comme espace clos et bondé est remis en cause par la pandémie, nous voulions parler d’un projet achevé il y a quelques mois par Michele De Lucchi, AMDLCIRCLE et Carlo Ratti Associati qui non seulement constitue un intéressant modèle d’évolution de l’espace de travail mais comporte également des éléments à même de donner naissance à une nouvelle stratégie de planification applicable à l’ère de l’après-Covid 19.
Inauguré en novembre 2019 au sein du campus scientifique OpenZone de Bresso à proximité de Milan, Z-LIFE est le nouveau siège de la multinationale pharmaceutique Zambon. Ce projet de bureaux, de laboratoires et de salles de conférences se trouve au sein d’une vaste zone jouxtant l’un des poumons verts de Milan : le Parc Nord. Michele De Lucchi s’attelle à la planification générale de ce quartier, encore en expansion, depuis quelques années maintenant. On y trouve actuellement 26 entreprises du secteur pharmaceutique et des biotechnologies de calibre international qui travaillent en contact étroit dans le cadre d’espaces d’échange en commun non seulement internes mais aussi ouverts sur la ville. Afin de pouvoir accueillir environ 1 200 personnes, le programme prévoit une extension portant à 37 000 m2 la surface du campus.
La collaboration entre De Lucchi et Zambon a commencé il y a déjà de nombreuses années avec l’agrandissement en 2013 des bureaux de l’entreprise à Vicence. Les nouveaux bureaux de Z-LIFE à Bresso constituent avant tout l’aboutissement d’une réflexionque l’architecte originaire de Padoue avait déjà entamée à la fin des années 70 lorsqu’il concevait des meubles de bureau pour Olivettiet qui n’a jamais cessé de s’enrichir au fil de ces 40 dernières années.
Concernant Z-LIFE, De Lucchi et son cabinet AMDLCIRCLE sont intervenus sur un ancien bâtiment industriel qui fabriquait des profilés en fer et ont transformé l’espace de production fermé et rigide en lieu transparent, perméable et adapté au nouvel agencement professionnel des locaux. Les planchers d’origine en béton armé qui forment aujourd’hui les deux étages du nouveau complexe ont été partiellement démolis et reconstruits. Dans la nouvelle cour centrale ouverte, une salle circulaire d’un étage caractérisée par une structure en acier, des surfaces vitrées pleine hauteur et une coupole transparente accueille les personnes qui pénètrent dans le bâtiment depuis l’entrée principale située Via del Duca. Pensée comme cœur de l’édifice pour les réunions, les conférences et les évènements, elle est entourée par le corps principal et représente le centre névralgique des passages en plein air entre les différents bureaux à l’étage.
Depuis l’entrée du bâtiment, on comprend dès le premier coup d’œil la disposition des différents espaces. À travers une succession de murs-rideaux transparents allant des baies vitrées intérieures et extérieures jusqu’aux salles de réunion ovales de plus petite taille, l’ouvrage architectural - qui est à la fois un lieu de représentation et un manifeste en soi - se distingue par un caractère très novateur qui cherche à établir un dialogue avec l’opinion publique.
Le projet se base sur un concept de partage et d’échange ainsi que de liberté créative et imaginative qui est non seulement en parfaite adéquation avec la mission de l’entreprise mais qui devient surtout une matière de recherche pour AMDLCIRCLE tout en renvoyant à ses dernières réflexions sur les « Earth Stations ». De Lucchi écrit en effet : « Nous nous étions aperçus que les immeubles résidentiels, les bureaux, les musées, les centres commerciaux, les palais des congrès et ainsi de suite ne suffisaient plus pour déployer la valeur et la qualité des projets car, trop souvent, le succès d’un édifice n’était plus lié au simple fait qu’il répondait à des besoins fonctionnels. Il fallait quelque chose en plus à même d’attirer et de séduire les gens pour leur faire vivre pleinement les espaces construits, comme si la simple fonctionnalité était évidente, juste et normale mais insuffisante. » Aujourd’hui plus que jamais, il est indispensable que les gens aient envie de retourner au travail dans des bureaux où ils se sentent bien, non seulement en termes de sécurité mais aussi en termes d’espaces où ils sont en mesure de se réaliser et de voir leurs valeurs se concrétiser.
Concernant les « Earth Stations » De Lucchi ajoute : « Pour que le concept soit plus immédiat, nous sommes partis de catégories architecturales très connues et nous les avons développées selon les critères des Temples de la Nature en mettant en exergue les qualités inhérentes à la réception sociale et en amplifiant l’attractivité de la forme architecturale et la monumentalité des espaces intérieurs ». Les grandes façades vitrées qui font perdre du « poids » au bâtiment Z-LIFE, l’intérieur léger où les structures brutes et originelles se montrent sans pudeur racontent ainsi leur passé tandis que les meubles essentiels et flexibles soulignent que seules les relations humaines comptent vraiment. Ces relations sont favorisées par le bois, omniprésent et acteur majeur des sols et des revêtements de mur, qui parvient à conférer au bureau une atmosphère rappelant la famille et la maison.
Le travail de recherche de Carlo Ratti est en parfaite harmonie avec les principes de ce conteneur architectural. Son équipe a travaillé sur l’intérieur, sur les équipements technologiques et sur la maîtrise du confort environnemental à l’aide d’un système de gestion technique de bâtiment utilisant des capteurs pour réguler la climatisation, l’éclairage et les installations de sécurité. Ratti affirme que les bureaux ne pourront plus être de simples conteneurs de fonctions ou d’actions mais qu’ils devront se transformer en espaces ayant pour priorité le bien-être des personnes. Ingénieur et architecte à la tête du Senseable City Lab du Massachusetts Institute of Technology, Ratti a introduit dans les bureaux Z-LIFE la technologie LED SunLike qui reproduit la distribution spectrale d’énergie du soleil à l’intérieur du bâtiment. Cette innovation permet non seulement d’assurer aux travailleurs un éclairage plus naturel - avec tous les avantages que cela implique en termes psychologiques - mais aussi de favoriser le design biophile qui constitue aujourd’hui, selon les experts, l’une des stratégies à adopter pour améliorer la qualité de vie dans les espaces de travail collectifs. L’omniprésence de la végétation à l’intérieur des bâtiments, par exemple sur les tables et les bureaux ou dans les espaces communs ou de loisirs rétablit le lien avec la nature qui a tant manqué aux citadins pendant le confinement et qui fait encore défaut en ville. Dans ce projet, par ailleurs, l’efficacité a coïncidé avec la flexibilité des espaces et des temps de travail grâce à des pièces polyvalentes, par définition temporaires et pouvant être transformées à l’aide de bureaux à roulettes spécialement conçus pour s’adapter aux différentes activités .
Carlo Ratti avait déjà partiellement expérimenté ces solutions dans la Fondazione Agnelli de Turin et elles ont de nombreux points communs avec le projet du centre de recherche VITAE, lui aussi à Milan, où les bureaux seront reliés à des serres et à des vergers urbains. De nouvelles façons de travailler où les conventions et les structures s’estompent au profit d’aménagements temporaires et perméables.

Mara Corradi

Architects: AMDL CIRCLE e Michele De Lucchi
Studio director: Angelo Micheli
Project director: Vittorio Romano
Project team: Silvia Figini, Emilio Mossa, Michele Vanetti
Structural design: Arcadis Italia S.r.l.
Systems design: Arcadis Italia S.r.l.
Interior design: Carlo Ratti Associati
CRA Team: Carlo Ratti, Andrea Cassi (Project Manager), Valentina Grasso, Serena Giardina, Francesca Marino, Chiara Morandini, Greta Stefanova, Matteo Zerbi
CRA Graphic team: Pasquale Milieri, Gary di Silvio, Gianluca Zimbardi
Graphic design: studio FM Milano
Project: 2017
Completion: 2019
Client: Zambon S.p.A.
Location: Bresso (Milan), Italy
Area: 4.262 mq
Photography: © Luca Rotondo (01-17), Marco Beck Peccoz (18-19-20), AMDLCIRCLE (21-22-23-24)

www.amdlcircle.com
www.carloratti.com


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature