01-08-2018

Westway Architects Villa Tortuga une résidence de rêve en Sardaigne

Westway Architects,

Ray Main,

Costa Smeralda, Sardaigne, Italie,

maisons de vacances, Appartement,

Pierre, Vert, Bois,

Le cabinet Westway Architects signe le projet d’une maison de rêve en Sardaigne. La villa a été érigée sur la crête qui donne sur le Golfe de Marinella, au beau milieu des essences typiques de la garrigue offrant une vue panoramique splendide sur la Costa Smeralda. Le projet d’intérieur a été réalisé en collaboration avec le cabinet londonien Todhunters Earle Interiors.



Westway Architects Villa Tortuga une résidence de rêve en Sardaigne

Avec l’été et l’envie d’évasion qu’il suscite, et après vous avoir présenté le projet House by The Sea réalisé par le cabinet Gerner Gerner Plus sur l’île de Crête, nous vous invitons à découvrir un nouveau projet de maison de vacances.
Le lieu choisi est l’une des plus belles et célèbres côtes italiennes, la Costa Smeralda en Sardaigne. C’est dans cet endroit situé à deux pas de Porto Rotondo qui donne sur le Golfe de Marinella que le cabinet italien Westway Architects, avec la collaboration du cabinet londonien Todhunters Earle Interiors pour le projet d’intérieur, a réalisé une splendide résidence d’été pour un jeune couple italo-libanais. Les architectes se sont fait les interprètes des exigences des maîtres d’ouvrage, donnant une forme architecturale à leur « maison idéale ». Sur le site d’un ancien bâtiment des années 70 qui a été démoli, ils ont réalisé une résidence avec des espaces lumineux, des pièces raffinées et chaleureuses pour passer du temps avec des amis et admirer la vue. Une villa qui établit un véritable lien avec l’extérieur et le paysage environnant, accentué par les choix de matériaux, de couleurs et de finitions.
Le reportage photo réalisé par Ray Main, dont nous publions un extrait sur cette page, nous permet de comprendre le lien entre le projet architectural et les intérieurs par rapport au cadre naturel et artificiel. Les matériaux naturels, les essences typiques de la garrigue et les roches qui affleurent ici et là sur le site sont mis en valeur par des structures architecturales qui s’intègrent au paysage, encadrant ainsi des points d’observation et des panoramas suggestifs.

La maison a été réalisée sur un espace de 2 550 m², situé sur une pente naturelle caractérisée par la présence d’essences typiques de la garrigue et de roches granitiques millénaires. Pour paraphraser une métaphore littéraire, les architectes ne se sont pas trouvés devant une page blanche mais devant une riche trame de suggestions, de couleurs et d’odeurs. De nombreux éléments qu’ils devaient faire cohabiter en harmonie, dans une architecture qui établit un dialogue continu avec le cadre naturel. La transformation inévitable du lieu devait donc s’opérer avec respect et sensibilité tout en valorisant le lieu existant et en soulignant ses qualités et ses atouts. Un objectif réalisé en ayant recours à des matériaux locaux et à des techniques de construction traditionnelles, des pierres de champ par casse pour la maçonnerie des murs porteurs et les sols extérieurs, et des matériaux de couleur neutre pour les intérieurs. Le grand jardin qui encadre la maison constitue le cœur du projet et l’élément qui unit tous les volumes construits. Les « mots » choisis par les architectes pour qualifier ce dialogue entre la nature et l’artifice sont parcours pavés, terrasses panoramiques et gazon. Le projet a tenu compte des anciennes courbes de niveau du site pour dessiner les espaces verts mais, le cas échéant, il a également consenti l’intervention de la main de l’homme par exemple pour creuser les terrasses panoramiques dans la pierre. La piscine à débordement achève ce parcours créatif en s’intégrant avec sa forme sinueuse. Réalisée en porte-à-faux sur la mer, elle ne constitue pas une limite pour le jardin mais offre aux spectateurs un profond sentiment de liberté.


Les intérieurs de la maison sont en lien direct avec les espaces extérieurs et les fonctions qu’ils remplissent. La frontière entre l’intérieur et l’extérieur est floue, chaque ouverture est conçue pour offrir aux occupants une succession d’émotions tout en encadrant des paysages et des vues uniques. La maison a été pensée pour y vivre l’été, à l’extérieur, tout en trouvant une dimension quotidienne liée aux rythmes de la nature.

(Agnese Bifulco)

Projet architectural et direction des travaux : Westway Architects
Projet d'intérieur : Todhunters Earle Interiors
Lieu : Olbia, Italie
Photos : Ray Main


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature