18-10-2018

Table ronde FREESPACE : Italie, Espagne et Mexique.

Batlle i Roig, Mario Cucinella Architects MCA, Harari Landscape Architecture HLA,

Venise, Italie,

Exposition,

Versitalia, Venice Biennale, Matimex, Iris Ceramica Group,

Le 19 octobre à 15h30, le Pavillon Italie accueillera une conférence entre Mario Cucinella MC A, curateur du pavillon italien, et les cabinets d’architecture espagnol et mexicain Batlle i Roig Arquitectes et Harari Landscape Architecture. La table ronde organisée par Iris Ceramica Group s’articule autour du thème de la 16e Exposition Internationale d’Architecture – La Biennale de Venise 2018 FREESPACE.



Table ronde FREESPACE : Italie, Espagne et Mexique.

Iris Ceramica Group, en collaboration avec Matimex et Versitalia, a organisé une table ronde articulée autour du thème FREESPACE de la 16e Exposition Internationale d’Architecture – La Biennale de Venise, qui aura lieu le 19 octobre à 15h30 au sein du pavillon italien.
Mario Cucinella du cabinet MC A, curateur du Pavillon Italie, et les cabinets d’architecture espagnol et mexicain Battle i Roig Arquitectes et Harari Landscape Architecture sont les protagonistes de la table ronde animée par le professeur Angelo Maggi de l’Université IUAV de Venise et organisée par Floornature, le portail consacré à l’architecture et à la culture du projet d’Iris Ceramica Group. L’événement accueillera également le ministre Alfredo Feria, Consul adjoint du consulat mexicain à Milan.

« Espace, espace libre et espace public peuvent également désigner la présence ou l’absence d’architecture, si nous considérons cette dernière comme l’idée qui façonne notre espace vital ». C’est sur ce thème que débattront les trois cabinets d’architecture issus de trois réalités territorialement différentes. Une occasion de retrouver les racines conceptuelles communes, de comprendre les déclinaisons respectives du thème FREESPACE et notamment la façon dont les réponses conceptuelles adoptées ont abordé le thème du développement durable.
Ce sur quoi les architectes débattront est un thème très cher à Iris Ceramica Group, engagée à 360° dans la réduction de la consommation énergétique et des émissions polluantes liées à la production mais aussi soucieuse d’apporter au monde de l’architecture des matériaux jouant un rôle actif en termes de développement durable. Un engagement souligné par l’architecte Mario Cucinella lui-même à l’occasion de la présentation de la holding en tant que sponsor technique du Pavillon Italie : « Nous partageons avec Iris Ceramica Group de très fortes convictions communes en matière de développement durable. Fortement engagée sur ce sujet, l'entreprise est historiquement attachée à cette problématique depuis les années 70, époque à laquelle les propriétaires avaient déjà une conception très claire de la relation entre production industrielle et pollution. Presque 50 ans après, cette conception est aujourd’hui encore inscrite à même l’ADN de la société, qui a transformé le problème en opportunité non seulement économique mais aussi environnementale ».

Les questions environnementales liées à une dimension sociale et éthique constituent les éléments fondateurs des projets exposés dans le parcours du Pavillon Italie ainsi que de la nouvelle installation Pollution 2018 – RefleAction réalisée par SOS School of Sustainability et MC A Mario Cucinella Architects avec Iris Ceramica Group à l’occasion du Cersaie 2018.
On retrouve également cette thématique dans les récents projets des cabinets invités. En Espagne, le cabinet Batlle i Roig a réalisé le projet de requalification paysagère de la décharge du Garraf « en transformant – comme l’indique Mara Corradi sur Floornature - l’essence de ce lieu en un lieu ouvert pouvant être visité et présentant de nombreux attraits naturels ».
Au Mexique, sous la direction de l’architecte Claudia Harari, le cabinet Harari Landscape Architecture a réalisé une intervention paysagère remarquable: LA PASTORA Linear Park et La Pastora Reserve Park en Guadeloupe. Le projet présenté par Christiane Bürklein sur Livegreenblog illustre le mode opératoire du cabinet mexicain. Réalisé pour constituer une compensation environnementale à la construction du nouveau stade de football, l’Estadio BBVA Bancomer, surnommé El Gigante de Acero (le géant d’acier), le projet LA PASTORA Linear Park et La Pastora Natural Reserve Park, qui comprenait la réhabilitation du parc et la régénération du fleuve, a permis de proposer de nombreuses activités sportives et de loisir, contribuant ainsi à une amélioration concrète de la qualité de vie des habitants tout en augmentant la richesse économique et culturelle de la communauté.

(Agnese Bifulco)

RESTAURACIÓ PAISATGÍSTICA DEL DIPÒSIT CONTROLAT DE LA VALL D’EN JOAN
Architects: Batlle i Roig (Enric Batlle, Joan Roig) www.batlleiroig.com
Photography: © Jordi Surroca

LA PASTORA linear park + La Pastora natural reserve park
Landscape architecture design: HLA Harari Landscape Architecture www.hararilandscape.mx
Images: Courtesy of HLA


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×