01-09-2020

SOA Architectes Résidence étudiante à Gif-sur-Yvette France

SOA Architectes,

Camille Gharbi,

Gif-sur-Yvette, France,

Housing, Centre de recherche,

C’est à vingt-quatre kilomètres de Paris, et plus précisément dans la commune française de Gif-sur-Yvette, que le cabinet SOA Architectes a conçu la nouvelle résidence étudiante. Le développement rapide de cette municipalité depuis la seconde moitié du XXe siècle est précisément dû à la création d’importants centres de recherche et de formation scientifique tels que le CNRS ou la CentraleSupélec qui font partie du projet du pôle technologique Paris-Saclay.



SOA Architectes Résidence étudiante à Gif-sur-Yvette France

Le centre scientifique et technologique Paris-Saclay est en construction depuis 2006 sur un territoire couvrant plus de 20 communes dans les départements de l’Essonne et des Yvelines, à une vingtaine de kilomètres au sud de Paris. Sur le modèle de la Silicon Valley ou de la région de Cambridge, le projet réunit plusieurs institutions de recherche, établissements d’enseignement supérieur français appelés « Grande école », universités et entreprises privées du secteur technico-scientifique. Une fois achevé, l’on estime que le pôle Paris-Saclay rassemblera entre 20 et 25 % de l’ensemble de la recherche scientifique française. La commune de Gif-sur-Yvette, à environ 24 km de Paris, qui fait également partie de cette zone, a connu, à partir de la seconde moitié du XXe siècle, un développement rapide lié précisément à la création de nouveaux centres importants de recherche et de formation scientifique tels que le CNRS ou la CentraleSupélec. La création des centres de recherche s’est immédiatement accompagnée de la construction de structures annexes qui font également partie du projet du pôle technologique Paris-Saclay.
C’est dans ce cadre que s’inscrit le projet signé par le cabinet SOA Architectes qui, dans la commune de Gif-sur-Yvette, a réalisé un nouveau complexe de résidences étudiantes avec des bureaux attenants pour le CROUS, le Centre régional des œuvres universitaires et scolaires. Il s’agit d’un organe administratif public français qui, sur une base régionale ou par circonscription administrative, assure le développement d’un réseau de services aux étudiants, de la gestion des résidences universitaires à l’offre de bourses d’études, des activités culturelles aux services de restauration universitaire et à l’accueil des étudiants étrangers, aux transports, etc.

Le projet de résidences universitaires du cabinet SOA Architectes prévoit un total de 425 lits, avec des bureaux CROUS et les services annexes. Les architectes ont organisé le projet en fonction de trois niveaux d’utilisation. Le premier est le niveau urbain du complexe, la dimension publique liée à la rencontre et à la découverte. L’élément architectural qui catalyse cet aspect est l’amphithéâtre en plein air, symbole d’échange et de connaissance. L’amphithéâtre devient l’espace central autour duquel s’articulent d’autres fonctions communes telles que : les bureaux du CROUS, une grande boutique avec cafétéria, une blanchisserie, un bureau de bourse de travail (pour les activités d’échange et d’orientation professionnelle), une terrasse, un grand laboratoire et une salle de danse. Il s’agit donc d’une offre complète de programmes pour les étudiants, mais aussi pour les citoyens, qui se déroulent dans des environnements ouverts au contexte urbain et qui animent le jardin et la rue à proximité.
Le deuxième niveau est celui collectif, destiné donc aux étudiants résidents. Les étages supérieurs des bâtiments sont en effet destinés aux espaces dédiés aux fonctions quotidiennes partagées et à l’entraide entre les résidents. Il s’agit d’environnements duplex pouvant accueillir en moyenne 16 personnes, équipés d’un petit espace de travail et d’un salon avec terrasse à double hauteur. Enfin, le niveau privé, réservé à l’individu seul ou aux petits groupes, est constitué d’espaces où se détendre et réunir quelques amis. Les jardins privés créés sur les toits et dans les appartements, individuels et collectifs, et l’espace libre devant la grande fenêtre que chaque étudiant peut organiser comme son propre salon privé en sont des exemples.

(Agnese Bifulco)

Images courtesy of SOA Architectes, photo by Camille Gharbi

Client: Batigère
Architects: SOA Architectes https://soa.archi/
Engineering studies: Igrec ingénierie
General building company: Léon Grosse
Landscape design: Sébastien Sosson
Mission: Complete
Address: Gif-sur-Yvette (91)
Program: Student residence with 425 beds and offices for the CROUS
Surface: 10 500 m²
Cost: €15 300 000 excl. VAT
Calendar: Delivered in June 2019
Photos credits: © Camille Gharbi


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature