31-12-2014

Rafiq Azam et la Manum residence à Chittagong (Bangladesh)

Rafiq Azam (SHATOTTO Architecture for Green Living),

Masao Nishikawa,

Briques, Vert, Ciment,

Pérennité,

C'est à Chittagong, dans le sud-est du Bangladesh, que se trouve la récente Manum Residence, achevée par Rafiq Azam. Rafiq Azam fait dans la Manum Residence, comme dans toute son architecture, une utilisation particulière du béton et de la brique, de l’eau et de la verdure, livrant ainsi son idée de la durabilité.



Rafiq Azam et la Manum residence à Chittagong (Bangladesh)

Dans la Manum Residence, achevée en 2013 à Chittagong, dans le sud-est du Bangladesh, Rafiq Azam atteint la maturité architecturale en insérant les éléments propres à sa poétique du green living que nous interprétons aujourd'hui comme des principes de durabilité environnementale.

Le protagoniste est le paysage rural du Bangladesh, dont Rafiq Azam tente de rapporter les éléments dans la zone urbaine de Chittagong, ville de plus de 5 millions d'habitants, qui, comme Dacca, subit les effets d'une très forte densité urbaine. Ici, la présence de la végétation a été réduite à des pourcentages ridicules par rapport à il y a un demi-siècle, quand les zones vertes, nourries par les moussons, n'étaient pas uniquement typiques des régions rurales mais aussi une présence urbaine.

Dans l’imaginaire de Rafiq Azam l’élément naturel est revenu quand, en 1994, il a fondé son cabinet, Shatotto Architecture for green living, où il a appliqué son talent pictural à la discipline de l’architecture, en créant ce que lui-même définit l’architecture à l'aquarelle (architecture becomes watercolour).

A partir de là, son parcours a tenté d'apporter les bénéfices des espaces verts (l'ensoleillement, la ventilation naturelle en conséquence de l’orientation et de la proximité de la végétation, l’eau comme système de thermorégulation, etc.) dans l’élément construit par l’homme, ce béton et cette brique qui ont fait l'histoire de l’architecture du pays et que le territoire offre encore comme ressource accessible.

Ainsi, la Manum Residence est une architecture stratifiée. Rafiq Azam lui-même la compare à un “mathal”, un large couvre-chef asiatique, très utilisé au Bangladesh par les cueilleurs de riz, qui grâce à sa trame en bambou et en feuilles séchées, protège des forts rayons du soleil et des abondantes pluies tropicales. L’habitation apparaît à l’extérieur compacte et discrète, en raison de ses hauts étages en béton, mais en entrant on comprend qu'en réalité le béton protège et supporte des jardins et des étendues d’eau sur plusieurs niveaux: les terrasses s'alternent à de grands vides, créés pour donner du souffle à l'espace de la piscine, d'où l'on jouit de la vue sur l’architecture dans son ensemble. L'élément fondamental dans toutes les œuvres de Rafiq Azam, l'étendue d’eau, fait allusion à l’eau dont le Bangladesh est richissime (grâce aux rivières qui descendent de l’Himalaya dans le golfe du Bengale). Techniquement, elle fonctionne comme un échangeur de chaleur à l’intérieur de l’édifice. Béton structural et revêtement en brique représentent la tradition et l’actualité du Bangladesh: Rafiq Azam les utilise apparents, dépourvus de peintures et d'enduits, ce qui permet d'éviter la déperdition de produits nocifs dans l’environnement.



Le plan rectangulaire se développe sur quatre niveaux, dont chacun est subdivisé en de nombreuses pièces, parmi lesquelles la communication réciproque est favorisée grâce à des portes, des fenêtres intérieures, des balcons et des terrasses-jardin: le dessin des vides en décalage entre deux niveaux suggère des parcours en perspective, à la découverte de la maison. Au dernier étage, la véranda, d'où la végétation grimpante semble vouloir se jeter dans la piscine située en-dessous: ici, un grand trou s'ouvre dans la couverture en béton, un œil vers le ciel d'où la pluie peut descendre sans le moindre obstacle, se laisser contempler et écouter.

Mara Corradi

Projet: SHATOTTO Architecture for Green Living - Rafiq Azam
Maître d'ouvrage: Mamunur Rashid Chowdhury
Lieu: Chittagong (Bangladesh)
Projet des structures: Akter Hossen
Surface utile brute: 2137 m²
Superficie du lot: 802 m²
Début du Projet: 2007
Fin des travaux: 2013
Portes et fenêtres en bois
Escalier en béton
Structure en béton apparent coulé en place
Revêtement extérieur en brique
Murs intérieurs en béton apparent
Sol en marbre et céramique
Photographes: (c) Daniele Domenicali, Masao Nishikawa

www.shatotto.com


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×