27-10-2017

R2k architectes réalise le relais d’assistance maternelle de Tencin (France)

r2k architecte,

France,

Jardines de enfants,

Bois,

Le cabinet R2k architectes de Grenoble a conçu une crèche pour 40 enfants dans la petite commune de Tencin (France). Grâce à son bardage en bois, ce relais d’assistance maternelle se distingue du contexte urbanisé tout en rappelant fortement la tradition.



R2k architectes réalise le relais d’assistance maternelle de Tencin (France)
Le nouveau relais d’assistance maternelle pour 40 enfants de R2k architectes se trouve dans une zone boisée en marge du village de Tencin, une minuscule commune de l’Est de la France.
S'inspirant des techniques traditionnelles de construction dans les montagnes françaises, Véronique Klimine et Olavi Koponen de R2k architectes ont présenté à la communauté de Tencin un projet prévoyant un bardage en bois pour l’intégralité des façades du bâtiment de la nouvelle crèche. En fonction des filières locales, les architectes ont choisi comme essences pour réaliser les tavaillons - encore très utilisés comme moyen d’isolation dans les constructions locales - de l’épicéa ou du châtaignier. Une sorte de signature de l’architecte Olavi Koponen qui, au fil de son parcours architectural, a recouru à ce système de revêtement dans plusieurs projets résidentiels en Europe du nord dans lesquels l’isolation d’intérieur jouait un rôle de premier plan.
Le lien avec le site actuel de la crèche se traduit par une fusion chromatique avec le paysage, un terrain récemment transformé en lotissement mais encore en grande partie végétalisé situé au carrefour entre la route d’Hurtières au nord et l’allée du Roy à l’ouest. Tandis qu’une pépinière s’étend au nord le long des murs bordant la route d’Hurtières, deux lotissements récents (l’un à l’est et l’autre à l’ouest) constituent les références volumétriques et proxémiques de la crèche. Le cabinet R2k reprend les couleurs délicates et terreuses du bois, que l’on retrouve aussi dans les murs et toitures des maisons attenantes, tout en concevant une architecture qui se détache du contexte d’urbanisation généralisé, jalonné d’immeubles, de villas individuelles et de maisons mitoyennes à toit à deux pans et préfère abaisser le faîte du bâtiment afin qu’il soit inférieur à la hauteur moyenne du lotissement le plus proche.
Parallèlement au choix du bardage, cette astuce donne la sensation que l’ouvrage cherche à se fondre figurativement avec le paysage en s’interdisant même l’occupation du sol, comme l’illustre le toit jardin planté de pelouse.
Ne comptant qu’un seul étage, la structure s’étend selon un axe nord-sud qui commence au porche avant de pénétrer dans le couloir faisant office de zone d’accueil puis de traverser les espaces d’activités des enfants et de se terminer dans le second porche vitré tourné côté sud-ouest. Sa composition apparaît comme la réunion de deux maisons distinctes convergeant dans le porche sud, lieu permettant aux enfants d’échanger, d’interagir et de contempler la nature environnante. Structurellement, la crèche se situe sur un terrain en pente vers le sud. C’est la raison pour laquelle, alors que l’aile nord est construite sur un sol en béton, l’aile sud « flotte » sur de fins piliers métalliques et donne sur l’espace vert juste en face. Un mur en béton unit ces deux parties. La toiture à pans multiples fait elle aussi ressortir la présence de ces deux grands volumes où les espaces d’activités et de jeu contrastent avec les pièces consacrées à la sieste et à la détente.
Il est aussi intéressant de noter le jeu entre intérieur et extérieur, délibérément créé par les piliers évoquant des arbres qui contribuent à la stabilité de la toiture CLT en panneaux de bois massif. Les architectes disent s’être inspirés du fascinant arboretum Crosby de Fay Jones dans le Mississippi. Cet espace représente incontestablement le cœur de cette crèche où la relation visuelle, perceptive et de proximité avec la nature joue un rôle fondamental. Lieu de frontière, de passage entre extérieur et intérieur, le porche vitré ponctue l’écoulement des heures, des saisons et des activités aussi bien pour les enfants que pour leurs éducateurs.

Mara Corradi

Architects: r2k Architecte
Client: Communauté de Communes du Grésivaudan
Location: route d'Hurtières, Tencin (France)
Surface: 733 m2 SHON / SU: 540,58 m2
Structure, terraces and acoustic panels in local wood and concrete
Interior covering in spruce
Parquet floor in chestnut
Customised wooden furniture
Underfloor heating and solar energy
The building conforms to RT 2012, under ThBCE
Building energy consumption: 107 kwhEP/m² of SRT

www.r2k-architecte.com

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×