29-03-2021

Miralles Tagliabue EMBT remporte le concours pour le conservatoire de musique de Shenzhen.

Miralles Tagliabue EMBT,

Shenzhen, Chine,

Centre Culturel, Conservatorio,

Une nouvelle ère s'annonce pour Shenzhen : la métropole chinoise est en effet en phase de devenir un important pôle culturel avec dix nouveaux bâtiments conçus par des cabinets internationaux de renom parmi lesquels Zaha Hadid Architects, SANAA, Jean Nouvel ou encore Sou Fujimoto. À ces noms prestigieux s'ajoute désormais le cabinet Miralles Tagliabue EMBT, dirigé par Benedetta Tagliabue, lauréat du concours international de conception pour la création du nouveau conservatoire de musique.



Miralles Tagliabue EMBT remporte le concours pour le conservatoire de musique de Shenzhen.

Dix nouveaux bâtiments culturels changeront Shenzhen la faisant passer dans une nouvelle ère : tel est l'ambitieux programme « Ten Cultural Facilities of New Era » qui a impliqué des architectes internationaux de renom. Un parterre prestigieux auquel s'est récemment ajouté le cabinet Miralles Tagliabue EMBT, dirigé par Benedetta Tagliabue, lauréat du concours international de conception pour la création du nouveau conservatoire de musique, et qui comprend : Jean Nouvel pour la Shenzhen Opera House, Sou Fujimoto + Chen Donghua pour la Shenzhen Reform and Opening-Up Exhibition Hall, MAD + ECADI pour le Shenzhen Bay Cultural Center, He Jingtang / SCUT pour le Guoshen Museum, Zaha Hadid Architects pour le Shenzhen Science & Technology Museum, SANAA pour le Shenzhen Maritime Museum, les cabinets B+H avec 3XN et Zhubo pour le Shenzhen Nature Museum, KSP Jurgen Engel + Zhubo pour le Shenzhen Art Museum et, enfin, Dominique Perrault + Zhubo pour le Shenzhen Institute of Design and Innovation.

Le nouveau conservatoire imaginé par Miralles Tagliabue EMBT se compose de bâtiments divers qui, dans leur ensemble, intègrent parfaitement le nouveau complexe au skyline du Campus de l'Université chinoise de Hong Kong (CUHK) à Shenzhen. La variété de bâtiments conçus par les architectes EMBT est liée à la diversité des fonctions qui se dérouleront dans le nouveau conservatoire. Un ensemble hétérogène, mais qui restituera également un agréable sentiment d'unité et de cohérence du complexe, en continuité visuelle avec le campus universitaire. Une continuité qui ne signifie pas une uniformité générale des architectures. Au contraire. D'importants éléments saillants seront présents, tel le volume sculptural du théâtre qui deviendra le point de repère de l'ensemble du projet. Un signe architectural fort pour une institution qui vise à devenir un point de référence et d'importance internationale dans l'enseignement de la musique et de l'art. Le projet du conservatoire vit dans un dialogue équilibré avec le paysage, une architecture organique et durable nichée au cœur d'un environnement naturel avec, d'une part, la nature du parc universitaire et, de l'autre, l'eau du bassin de Shenxian Hill. La valeur environnementale de la zone est en effet mise au premier plan par le projet du cabinet Miralles Tagliabue EMBT. La nécessité de créer une relation avec l'eau et la nature détermine une position stratégique pour le conservatoire. Les bâtiments destinés aux performances artistiques sont placés le long de l'axe principal du complexe tandis que l'on trouve la bibliothèque, les dortoirs ainsi que les bureaux administratifs en position transversale. Le nouveau complexe apparaît dans son ensemble comme un environnement serein, une expérience invitante et inclusive pour les jeunes étudiants du campus. La distinction entre activités intérieures et extérieures, ainsi qu'entre espaces intérieurs et extérieurs aux bâtiments, est indéfinie grâce à la fluidité de la connexion avec la nature tout autour. Le choix de solutions passives pour améliorer les performances des bâtiments sera renforcé par la stratégie adoptée pour les façades. Les architectes ont conçu un systèmes de volets qui tient compte des différentes orientations des bâtiments et les protège contre les agents atmosphériques, tout en les enrichissant d'une référence précise aux partitions musicales et, donc, à l'identité du complexe.

(Agnese Bifulco)

Images courtesy of Miralles Tagliabue EMBT

Project Name: International Competition for Architectural Design of Shenzhen Conservatory of Music
Date: 2020
Location: Shenzhen, China
Client / Organizer: Engineering Design Management Centre of Bureau of Public Works of Shenzhen Municipality
Co-organizer: Shenzhen Position Spatial Culture Development Co., Ltd.
Architect: Benedetta Tagliabue - Miralles Tagliabue EMBT
Project director: Nazaret Busto Rodríguez - Miralles Tagliabue EMBT
Design team: Julia de Ory Mallavia, Gabrielle Rotelli, Dimitris Stefanakis, Jaime Ruíz Fernández, María Borrell Vilanova, Guillermo Sotelo Santos, Pietro Borzacca, Ana Maria Lazar. Managing team: Zhuoran Zhao, Daniel Rosselló, Arturo Mc Clean, Roger Pérez

Area: 73.777 m2 plot area, 129.700 m2 building (floor area)
Typology: Cultural facility: urban design, public spaces, architecture (campus master planning and individual building design)
Program: Campus buildings: teaching complex, experimental practice studio, library, sports complex building, dining hall, administrative office, faculty dormitory, college system. Performance buildings: theatre (700-seats), Concert hall (500-seats), Rehearsal hall (200-seats). Basement: parking and equipment.

Collaboratorsv Local Architects: HYP Arch Design – Zhao Kai, Hu Haitao, York Duan, Chen Min.
Acoustic Engineering: Arup – Tateo Nakajima, Chris Mercer, Richard Bunn, Zoe Megins-Davies. Energetic Consultant: Transsolar Energietechnik GmbH
Renders: Fancy
Video: Undr – Xavi Parcerisas
Model: Shenzhen QZY Models Design
Photograph: Lluc Miralles


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature