23-07-2021

Michael Green architecture pour la faculté des sciences forestières de la Oregon State University

Michael Green Architecture,

Josh Partee, Ema Peter Photography,

Universite,

L'architecte américain Michael Green a imaginé deux nouveaux bâtiments pour la faculté des sciences forestières de la Oregon State University, en utilisant presque exclusivement du bois lamellé issu, à kilomètre zéro, des sapins environnants de Douglas. Le projet planifie minutieusement la durabilité et la résilience sismique du bâtiment, en utilisant une technologie basculante et parvenant à stocker 1 884 tonnes de dioxyde de carbone dans sa structure, grâce à l'utilisation extensive du bois.



Michael Green architecture pour la faculté des sciences forestières de la Oregon State University

Michael Green Architecture est un cabinet canadien basé dans l'Oregon, aux États-Unis, où il a récemment achevé la construction de deux bâtiments pour la Oregon State University. Plus précisément, la commande est arrivée de la faculté des sciences forestières qui, d'une part, avait besoin d'un nouveau siège scolaire pour des salles, des laboratoires informatiques et une vaste salle, réalisée en coupant une structure existante appelée Peavy Hall ; d'autre part, d'un deuxième bâtiment intitulé AA « Red » Emmerson Advanced Wood Products Laboratory (AWP), un espace de travail où construire et tester des structures en bois hautes jusqu'à trois étages, et qui accueille aussi le TallWood Design Institute.

Faisant sienne la vision de la Oregon State University, qui veut créer un « environnement d'apprentissage dynamique, de collaboration et de recherche pour gérer et soutenir les écosystèmes forestiers au XXIe siècle », Michael Green a impliqué dans ce projet de multiples départements et groupes de futurs utilisateurs, en vue de réaliser quelque chose qui, grâce à l'échange de compétences, puisse être « conçu pour être un enseignant et un laboratoire vivant – un bâtiment avec lequel interagir et à partir duquel apprendre ».

La Peavy Hall, avec ses plus de 7 700 m2 de surface, se présente comme deux parallélépipèdes de trois étages, perpendiculaires et se coupant en T, qui se joignent à une partie préexistante du campus : la Richardson Hall. À l'intérieur, les classes, les salles d'ordinateurs et les laboratoires sont environ une quarantaine, tous de dimensions différentes et disposés de manière variable entre intérieur et extérieur, donnant ainsi la possibilité aux professeurs d'utiliser différentes approches à l'enseignement, afin d'impliquer au mieux les étudiants. Les intérieurs sont entièrement réalisés en bois, ce qui confère ainsi une grande chaleur et un aspect convivial. Or, le point le plus spectaculaire de la Peavy Hall est sans doute l'atrium d'entrée, un effet obtenu grâce à sa double hauteur, aux grands vitrines alternées à de hauts piliers en bois lamellé, ainsi qu'aux deux escaliers en bois monumentaux, placés aux extrémités de l'espace étroit et allongé. En outre, l'atrium à travers les grandes baies vitrées est en lien direct avec la forêt environnante et rattachée à l'arboretum, le lieu où se trouve une vaste collection de plantes et considéré « comme une salle vivante pour les étudiants en sciences forestières, la communauté et l'industrie ».

Le deuxième bâtiment, l'Advanced Wood Products Laboratory dédié à AA « Red » Emmerson, est plus petit, mais avec l'important rôle de lier le savoir académique et le savoir opérationnel, étant donné qu'il est consacré à la réalisation d'éléments et de structures en bois. Toutefois, son objectif n'est pas seulement de réaliser les structures, mais aussi de les tester de manière scientifique, dans le but précis d'obtenir des données utiles à l'innovation technologique étudiée dans ce lieu. Deux environnements trouvent donc place dans les plus de 1 600 m2 de la AWP : l'un consacré à la construction et l'autre aux phases de test. Il ne faut cependant pas oublier que ce bâtiment, bien qu'il soit plus simple, a été réalisé presque entièrement en bois, à l'exception du sol, qui, en raison des tests d'effort, doit être particulièrement résistant.
On peut ainsi constater que toutes les structures créées par Michael Green Architecture sont en bois lamellé sous différentes variantes par piliers, sols et renforts, y compris le système basculant nécessaire pour faire face à la forte activité sismique de la région. La matière première pour l'ensemble du complexe est donc le sapin de Douglas, prince des forêts locales, avec l'aulne rouge lui aussi utilisé pour certains revêtements de la Peavy Hall.

Un autre aspect intéressant du projet de Michael Green concerne le concept de bâtiment en tant qu'enseignant. À cet égard, il raconte :« dans le cadre du concept de bâtiment en tant qu'enseignant, la structure en bois est contrôlée par plus de 200 capteurs installés en son sein afin de recueillir des données sur le mouvement structurel vertical et horizontal et sur l'humidité. Ces données seront utilisées pour l'analyse des performances des structures en bois pendant la durée de vie du bâtiment et serviront de base aux bonnes pratiques futures en matière de construction en bois ».

Sur le plan de la durabilité également, les nouveaux bâtiments de la faculté de Foresterie de la Oregon State University représentent une excellence : en plus de contenir 1 884 tonnes de dioxyde de carbone présent dans le bois utilisé, le bâtiment est également prêt pour l'installation du système photovoltaïque et conçu pour des modules, de sorte que, en cas d'événement sismique, seuls les modules endommagés sont à remplacer. En outre, les vitrines sont couvertes par un film qui régule la lumière et la chaleur transmises, un système prévu à cet effet recueille l'eau de pluie et, enfin, en plus d'en utiliser une partie, la réintègre dans l'habitat forestier environnant. Tout cela car, dans ces bâtiments, on forme les futurs gardiens des forêts de l'Oregon, et il est donc juste que les architectures où ils apprennent puissent aussi leur enseigner quelque chose.

Francesco Cibati

Location: Corvallis, Oregon, USA
Size: Total: 101,000 sq.ft.(Peavy Hall: 83,000 sq.ft.; AWP: 18,000 sq.ft.)
Completion: March 2020
Owner Oregon State University
Function: Education, Laboratory
Type: Mass timber construction
Material: Douglas fir glulam beams and columns, 5-ply CLT panel + glulam rib floor, concrete composite topping, Concrete slab on grade, Locally sourced red alder processed into Accoya

MGA | MICHAEL GREEN ARCHITECTURE
Michael Green (Principal in Charge), Natalie Telewiak (Project Manager + Design Lead), Amanda Reed (Peavy Hall Project Architect), Candice Nichol (AWP Project Architect + Construction Administrator), Mingyuk Chen (Technical + Specifications Lead), Maria Mora (Designer), Kyle Elderhorst (Designer), Aleksandra Adamczewska (Designer), Anne Sewell (Construction Admin Support) Former MGA Staff: Asher DeGroot (Designer), Shea Treacy (Designer), Kelsey Reddekopp (Interior Designer), Whitney Robinson (Interior Design, Signage + Wayfinding), Sindhu Mahadevan (Designer), Jacqueline Green (Designer)

Photography Ema Peter (AWP), Josh Partee (Peavy Hall)

http://mg-architecture.ca


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature